Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Stéphane Richard : Orange étudierait un rachat de Canal+ en cas de... | via @lemagMaroc https://t.co/hBzYztbJ0I https://t.co/oNgFfGqDnb


Ahmed Bellasri - Lemag - publié le Samedi 28 Décembre à 21:40

Une "Insurrection électronique" "faite tomber" le nouveau code numérique




Lemag : Le code numérique n'a pas réussi à se faire des défenseurs, puisque le web marocain s'est mis contre le projet de loi, et les médias marocains se sont dits déçus puisqu'ils s'attendaient à l'élaboration du code de la presse électronique.



Sur internet, une campagne est menée, depuis plusieurs jours, contre ce code numérique; une campagne nommée: "Insurrection électronique" qui ne cache point ses inquiétudes d'une telle loi; laquelle semble "mettre en péril" la liberté d'expression sur les réseaux sociaux.

Certes, le code numérique tente de protéger les internautes marocains eux-mêmes contre les atteintes via le net; toutefois, les sanctions privatives de liberté semblent bien inquiéter ces internautes.

Ainsi, devant les inquiétudes de la toile marocaine, le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique a soumis ce projet à la discussion en proposant aux internautes marocains de le commenter sur le site du Secrétariat Général du Gouvernement et ce jusqu'au 11 janvier.

Une décision bien importante, notamment pour la toile marocaine qui a réussi à imposer son opinion et à pousser le ministre à "revoir" ce code.



               Partager Partager