Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 25 Février à 10:10

Une Etude démontre l'efficacité de la consommation du lait fortifie en vitamines et minéraux sur le statut nutritionnel des enfants



Rabat - Une étude réalisée à l'échelon de la province d'Azilal vient de démontrer l'efficacité de la consommation du lait fortifie? en vitamines et minéraux sur le statut nutritionnel des enfants en âge scolaire.



L'étude réalisée sur neuf mois par la Fondation pour la Nutrition de l'Enfant et l'Unité Mixte de Recherche en Nutrition et Alimentation (Université Ibn Tofai?l et le Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires/ CNESTEN), a ciblé quelque 400 enfants scolarisés dont l'âge varie entre 7 et 9 ans au niveau de la province d'Azilal, indique un communiqué parvenu mardi à la MAP, relevant que les résultats ont révélé une nette amélioration du statut nutritionnel des enfants retenus dans cette étude.

Les prévalences des carences en micronutriments étudiés, explique le communiqué, ont enregistré une diminution significative chez les enfants ayant consommé du lait fortifié en vitamines et minéraux.

Cette étude conçue en adéquation avec le programme national de Lutte contre les Carences en Micronutriments et de la Stratégie Nationale de Nutrition 2011-2019, et dans le cadre de la convention liant l'Université Ibn Tofaïl et le CNESTEN ainsi que le ministère de la santé, a démontré l'efficacité de la consommation d'un lait enrichi en vitamines A et D3, en fer et iode (Nutrilait) auprès des enfants en âge scolaire.

Les prévalences des carences en micronutriments étudiés sont ainsi passés de 50 pc à 4,3 pc pour la vitamine A (diminution de plus de 91 pc), de 60 pc à 25,5 pc pour la vitamine D (diminution de plus de 54 pc), de 74,7 pc à 29,4 pc pour l'iode (diminution de plus de 60 pc) et de 50 pc à 36,4 pc pour le fer (diminution de plus de 27 pc).

Dans ce cadre, le professeur Hassan Aguenaou, Directeur Unité Mixte de Recherche en Nutrition et Alimentation, a fait savoir que cette étude est une première au niveau national, elle s'inscrit dans les efforts développés pour la mise en oeuvre de la Stratégie Nationale de Nutrition 2011-2019. 

Et d'ajouter que cette initiative a permis à la fois d'étudier une tranche d'âge pour laquelle le ministère de la santé dispose de très peu d'informations nutritionnelles et de confirmer que le lait est un bon véhicule de fortification alimentaire en vitamines et minéraux. 

Selon M. Aguenaou, cette étude répond aussi aux recommandations de la Deuxième Conférence Internationale sur la Nutrition organisée en 2014 par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'organisation mondiale de la santé (OMS). 

Pour sa part, le directeur de la Fondation pour la Nutrition de l'Enfant, Amjed Achour, a souligné que ces résultats viennent conforter dans le programme et l'action de la Fondation qui a l'ambition d'apporter une solution efficace pour lutter de manière préventive contre les troubles dus aux carences en micronutriments chez les enfants. "Avec ces résultats encourageants, nous souhaitons donner une nouvelle impulsion à ce programme et couvrir plus de bénéficiaires à l'avenir", a-t-il dit.

Créée en 2007 par Centrale Laitière pour s'engager de façon permanente dans des actions citoyennes et solidaires, la Fondation pour la Nutrition de l'Enfant mène de nombreuses actions pour promouvoir une culture d'alimentation saine et équilibrée et lutter contre les carences en micronutriments auprès des enfants dans le milieu rural.

Parmi les actions fortes portées par la Fondation pour la Nutrition de l'Enfant, on retrouve notamment le programme: "Nutrition et Développement" qui vise à combattre les carences en micronutriments dont les effets sont néfastes pour la santé des jeunes enfants. 

Ce programme ambitieux qui a démarré en 2008, consiste en la distribution, tout au long de l'année scolaire, d'un petit déjeuner composé d'une brique de "Nutrilait", un lait enrichi en vitamines A, D3, Fer, et Iode, spécialement conçu pour le programme de la Fondation, afin de remédier aux carences des enfants du milieu rural marocain. 

Depuis son lancement, ce programme inédit au Maroc n'a cessé de se développer pour toucher désormais chaque jour d'école, plus de 23.500 enfants bénéficiaires. 

Au titre de l'année scolaire 2013/2014, ce sont plus de 3 millions de briques de Nutrilait qui ont été distribués dans le cadre du programme à travers 177 établissements d'enseignement scolaire au niveau des communes rurales: Mherza Sahel, Oulad Hamdane, Oulad Hcine, Oulad Rahmoune (Région de Doukkala-Abda), Ait M'Hamed, Tamda Noumercid, Agoudi Nlkhair, Ouaoula, Aït Abbas et Sidi Boulakhlaf-Tifni (Région de Tadla-Azilal).

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara