Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Tracés Nomades- Voyages à travers les écritures à Dar Bellarj: Voilà... | via @lemagMaroc https://t.co/GUkHh4g14o https://t.co/jGJNtDHv14



MAP - publié le Mercredi 3 Février à 17:30

Un eurodéputé appelle l'UE à 'des engagements plus forts' en faveur d'un recensement des populations des camps de Tindouf




Bruxelles - L'eurodéputé socialiste Gilles Pargneaux a appelé, mercredi, l'Union européenne à 'des engagements plus forts'' pour exiger le recensement des populations des camps de Tindouf.



'J'ai sollicité la haute représentante de l'UE aux Affaires extérieures, Federica Mogherini sur la question du recensement dans les camps de Tindouf, quelques jours avant le Conseil d'Association UE-Maroc. Il s'agit pour moi d'une des clés de la résolution du conflit du Sahara'', a affirmé le député européen dans une déclaration à la MAP. 

L'eurodéputé, qui a souligné que Mme Mogherini pense également que le recensement fait partie de la solution, a appelé à 'des engagements plus forts de la part de l'UE en faveur d'actions diplomatiques concrètes pour permettre ce recensement. Car il y a urgence à agir''.

M. Pargneaux a une nouvelle fois soulevé la question du détournement de l'aide humanitaire européenne qui persiste.

'Ca fait 40 ans que l'impasse dure et plusieurs années que des détournements de fonds européens ont été constatés'', a-t-il relevé.

Le député européen a rappelé que Mme Mogherini avait reconnu, lors des derniers échanges qu'il a eus avec elle dans le cadre de la commission du contrôle budgétaire du Parlement européen, que le recensement devait être mis en œuvre. 

Il a également assuré qu'avec le groupe d'amitié Union européenne-Maroc dont il est le président, 'nous ne relâchons pas l'action politique'' pour voir quel est le rôle de l'Europe dans la résolution de ce conflit.

Et le député d'insister que 'le recensement est la clé qui permettra de débloquer le conflit du Sahara ( ) C'est seulement à partir de ce moment qu'une solution politique, durable et viable, que nous soutenons, pourra voir le jour''.

La question du détournement de l'aide humanitaire a été dévoilée au grand jour par nombreux organismes internationaux.

Un rapport de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF) avait révélé l'année dernière que le polisario et l'Algérie s'adonnent à un détournement massif de l'aide humanitaire européenne destinée aux populations des camps de Tindouf.

Le rapport souligne que l'aide est accordée sur la base de chiffres erronés, un recensement de la population n'ayant jamais été réalisé.

Face à cette opacité totale, le circuit d'acheminement des aides n'est pas maitrisé et aucune garantie de contrôle n'est possible. L'OLAF l'a bien précisé dans son rapport : l'une des causes de l'aggravation de ce détournement est la non identification des personnes bénéficiaires.

               Partager Partager