Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


Lemag - Agence - publié le Jeudi 8 Mai à 22:00

Un dîner-débat à Washington sur la coopération triangulaire Maroc - USA - Afrique



Washington - Un dîner débat a été organisé à Washington, avec la participation de l'ambassadeur du Maroc, de plusieurs hauts responsables du Département d'Etat, de représentants des mondes des affaires et des entreprises, de think-tanks, ainsi que de plusieurs ambassadeurs africains accrédités à Washington.



Rachad Bouhlal
Rachad Bouhlal
"Le Dialogue stratégique Rabat-Washington constitue une plateforme d'exploration et de promotion d'une coopération triangulaire vertueuse et soucieuse du bien-être des populations entre le Maroc, les Etats-Unis et les pays de l'Afrique sub-saharienne", a souligné l'ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Rachad Bouhlal, cité par la MAP.

"Le Maroc a érigé le développement humain en tête des priorités au même titre que le développement et l'intensification d'une coopération tous azimuts avec les pays de la sous-région, dans le cadre d'une approche qui croit en la vertu cardinale de la prospérité partagée et du progrès inclusif", a ajouté Bouhlal lors de ce dîner débat, auquel ont pris part, la sous-secrétaire d'Etat en charge des affaires africaines, Linda Thomas-Greenfield, de l'ambassadeur conseiller principal pour l'organisation du sommet Etats Unis-Leaders Africains, Michael Battle, du sous-secrétaire d'Etat adjoint principal, Robert Jackson, ainsi que du sous-secrétaire d'Etat adjoint chargé des Affaires du Proche-Orient, William Roebuck, et du Vice-Président des affaires africaines à la Chambre de Commerce US, Scott Eisner.

Cette dynamique de développement volontariste, poursuit Bouhlal, "s'inscrit dans l'esprit et la lettre du thème choisi pour le sommet Etats Unis-Leaders Africains, qui se tiendra dans la capitale fédérale US, à savoir Investir dans les générations futures", rappelant dans ce contexte que lors de la dernière tournée Royale en Afrique, pas moins de 92 accords avaient été signés avec les pays visités et plusieurs projets avaient été lancés.

Rachad Bouhlal a, aussi, rappelé la solidarité agissante du Maroc vis-à-vis des pays africains les plus pauvres, comme en témoigne la décision prise lors du Sommet Afrique-Europe de 2000, d'annuler la dette des Pays africains les moins avancés (PMA) envers le Maroc, et d'offrir un accès en franchise, de droits et hors contingents, à l'essentiel des produits d'exportation en provenance de ces pays.

Dans ce même esprit imprégné des valeurs de solidarité et de prospérité partagée, le Maroc soutient la loi américaine baptisée "African Growth and Opportunities (AGOA)", qui devrait expirer en septembre 2015, et appelle, dans le cadre du Groupe des Ambassadeurs Africains, à son renouvellement.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus