Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Lundi 21 Mars à 13:01

Un ancien ministre français de l'Intérieur "surpris" par les déclarations "peu maîtrisées et mal-réfléchies" de M. Ban Ki-moon




Dakhla - L'ancien ministre français de l'Intérieur et ancien secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant, s'est dit 'surpris'' par les déclarations "peu maîtrisées" et "mal-réfléchies" sur le Sahara marocain du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.



"Le Secrétaire général des Nations Unies a une mission première qui est celle de faire la paix et pacifier les problèmes. Mais par ces déclarations peu maîtrisées et mal-réfléchies, il a ranimé une incandescence qui n'avait pas lieu d'être", a souligné M. Guéant dans un entretien accordé à la MAP, à l'occasion de sa participation à Dakhla au 27è Forum Crans Montana (17-22 mars).

"Nous savons bien le travail considérable fait par l'Etat central dans cette région du Maroc, on sait bien qu'il y a un problème sous-jacent avec un Etat voisin, bien que plus personne n'en parle vraiment ces temps-ci. Alors c'est assez bizarre de voir que ce soit le secrétaire général des Nations Unies qui soulève une polémique", s'est-il étonné, en souhaitant que M. Ban saisisse l'occasion d'une autre déclaration pour "mettre les choses au point et pacifier le problème".

M. Guéant, dont c'est la première visite à Dakhla, s'est dit "très frappé" du niveau de développement de cette ville de 120.000 habitants "très moderne et dotée d'aspects considérables de qualité de vie ".

Il a affirmé apprécier dans cette ville du Sud marocain plus particulièrement le climat de sécurité et de stabilité qui y règne et qui permet à ses habitants de mener une vie paisible et sure, ce qui "donne le sentiment d'un grand effort fait au plan national et d'une communauté qui s'est prise en main et qui veut aller de l'avant".

               Partager Partager