Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Amel BEGHI - publié le Mercredi 28 Novembre à 00:21

Un an aprés






Les marocains voulaient croire en ces promesses, les marocains avaient besoin de ce changement que le PJD leur a présenté le 25 Novembre 2011, même si au fond d’eux un tel programme électoral ne peut être réalisé par des êtres humains dans de telles conditions !! Mais ils ont en cru et ils ont voté PJD, parce qu’ils avaient tout simplement besoin de s’accrocher à cette petite lueur d’espoir !

Effectivement Benkirane était élu, c’est vrai il a immédiatement entamé lui et ses compatriotes l’application de leur grand projet électoral, les gens ont commencé à sentir la différence, tout d’un coup le chômage a disparut, le taux de croissance a atteint 7% comme prévu, on a commencé à gagner des médailles d’or aux jeux olympiques, le taux de scolarisation a augmenté, l’accès à l’eau potable dans tout les coins du Royaume notamment les régions enclavés, l’administration publique travaillais au service du citoyen… Une grande histoire d’amour a commencé le 25 Novembre 2011 entre les marocains et le parti barbu, et tout vas bien dans le plus beau pays du monde !

Mais malheureusement, tout ça s’est réalisé dans le pays des fantômes et des démons de Benkirane. Au Maroc, les marocains sont toujours en quête de leur gouvernement, leurs parlement et leurs constitution, jusqu’à maintenant ils n’ont rien trouvé, bientôt l’annonce sera diffusé dans le programme Moukhtafoun !

Hier on était le 25 Novembre 2012, la question qu’on s’est tous posé quel bilan tirez-vous de la première année de Benkirane à la tête du gouvernement? La réponse est clair, « On attend toujours » !! Le programme électoral promettait des réformes, des promesses très ambitieuses, un an après on reste toujours dans le domaine des intentions. Maintenant vous allez me dire, qu’il est élu pour un mandat de cinq ans, d’ailleurs il tient toujours à le répéter ! Mais il faut reconnaître aussi que le compte à rebours est désormais enclenché et qu’une année suffit largement pour juger.

Croissance économique, déficit budgétaire, déficit commercial, chômage, pauvreté, analphabétisme…Tout les indicateurs sont en rouge, on peut dire que c’est normal, cette morosité est en bonne part une conséquence de la crise de la zone euro, nos principaux partenaires, ainsi que d’une dernière campagne agricole victime de la sécheresse. Mais le problème réside dans le changement que le parti barbu nous a promis, ou sont les vrais réformes ? Les réformes fiscales ? Les réformes de la caisse de compensation et des retraites ? Les réformes de l’enseignement ? …

Le projet de loi de finance 2013, premier réel produit de ce gouvernement, qu’on attendait avec impatiente, est aussi décevant même encore plus que les précédents ! De ce fait le gouvernement n’a visiblement pas encore déclenché le changement qu’il a promis, il est toujours entrain d’hésiter à lancer les mesures sur lesquelles la nécessité de réformer fait l’unanimité. Ce gouvernement se contente de prendre des décisions faciles, au lieu de se préoccuper, des pauvres et des illettrés et des malades de ce pays, au lieu de leurs fournir un minimum, de leurs assurer les moindres droits au moment ou le seul droit dont ils se jouissent c’est le droit de vie ! Au contraire ce gouvernement prend des décisions qui ne sont pas en faveur de ces classes sociales, qui ne fait qu’empirer leurs situation de plus en plus rien que pour satisfaire leurs propre besoin de remplir les caisses de l’Etat peut importe qui subi les conséquences du moment que les grosses têtes ne sont pas impactés !

Ce n’est pas un gouvernement de transition, c’est un gouvernement de continuité ! Il ne fait que suivre les mêmes pas de ses prédécesseurs si ce n’est pas encore pire ! Ou est le changement entre la loi de finance du gouvernement El Fassi et de celle du gouvernement Benkirane ? Qu’est ce qui a changé alors ?!! (Sauf la cravate)

On a peut être diminuer le budget destiné aux ministères d’enseignement, de santé et d’autres branches vitales, on a augmenté les prix, et on est entré dans des conflits avec les professeurs, les avocats, les juges, les médecins, les entrepreneurs, les chauffeurs de taxi… etc. C’est cette volonté qu’on s’attendait de ce gouvernement ?!

Il est temps d’aller plus loin et d’accélérer la cadence, il ne reste plus que quatre années. Pour le moment…


Tagué : Amel BEGHI

               Partager Partager


Commentaires

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles