Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


AFP - publié le Mercredi 20 Avril à 09:09

USA: douze avocats sourds et malentendants prêtent serment



Washington - Tablettes et smartphones ont fait une entrée furtive mais remarquée mardi dans l'enceinte de la Cour suprême des Etats-Unis, à l'occasion de l'assermentation de douze avocats sourds et malentendants.



Le président conservateur de la plus haute juridiction américaine, John Roberts, a accueilli pour l'occasion et pour la première fois ces conseils en langage des signes.

D'ordinaire, l'utilisation d'appareils électroniques est catégoriquement proscrite lors des séances de la haute cour.

Mais mardi, les douze membres de l'association des sourds et malentendants du barreau (DHHBA) prêtaient serment lors d'une cérémonie officielle avec l'aide d'une transcription en direct sur leurs appareils, ainsi que grâce à des interprètes en langage des signes.

C'est également en langage des signes que le sage John Roberts a assermenté les avocats.

"Cela était très prévenant de la part du juge Roberts d'accueillir l'association comme il l'a fait", s'est émue Anat Maytal, présidente de la DHHBA, évoquant un "progrès phénoménal".

"Le sous-titrage en temps réel était très utile pour s'assurer que l'on puisse suivre les débats au même titre que tout le monde dans la salle d'audience", a-t-elle ajouté.

Une fois seulement un avocat sourd a plaidé une affaire devant la Cour suprême -- et l'a perdue --, en 1982.

"Cet événement peut démontrer à des employeurs potentiels que les avocats sourds et malentendants sont tout aussi qualifiés et peuvent tout autant réussir" que les autres, s'est enthousiasmée Anat Maytal, rappelant que nombre d'entre eux plaident déjà dans des cours moins prestigieuses.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus