Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Lemag - Agence - publié le Lundi 7 Avril à 09:16

USA - Tunisie : Déclaration commune à l'issue du sommet Obama - Jomâa



Tunis - A l'issue de la rencontre au sommet entre le premier ministre tunisien Mehdi Jomâa et Barack Obama, une déclaration commune a été publiée dont voici les principaux traits tels que rapportées par l'agence TAP.



Dans une déclaration commune, les deux dirigeants ont fait état des progrès historiques réalisés par la Tunisie, à la faveur des efforts déployés par les politiques et les composantes de la société civile pour impulser le processus de transition démocratique en Tunisie et lui garantir un avenir plus pacifique et plus prospère.

Les deux dirigeants ont également souligné leur engagement à servir les intérêts communs, dans le contexte d'un Maghreb, d'une Afrique et d'un Moyen-Orient sécurisés, stables et prospères et à resserrer les solides liens d'amitié entre les peuples américain et tunisien. //Soutien à la transition démocratique historique de la Tunisie//

Le Chef du gouvernement Mehdi Jomaâ a donné à l'intention du Président Obama un aperçu des avancées réalisées par la Tunisie sur la voie de la transition démocratique, s'agissant notamment de la promulgation, le 26 janvier 2014, de la nouvelle Constitution tunisienne, qui, selon la déclaration commune, vient consacrer l'égalité entre les hommes et les femmes.

Il a, également, fait état de la mise en place de l'Instance supérieure indépendante pour les élections et des pas franchis par l'Assemblée nationale constituante (ANC) sur la voie de la finalisation de la loi électorale.

Mehdi Jomaâ a, aussi, réaffirmé l'engagement du gouvernement tunisien à réunir tous les moyens nécessaires pour assurer l'organisation d'élections législatives et présidentielle libres, crédibles et transparentes avant la fin de 2014.

Le Président Obama a salué les compromis auxquels ont abouti l'ensemble des partis politiques en Tunisie pour faire avancer le processus démocratique dans le pays et définir les meilleures voies à même de permettre l'organisation des élections à la fin de cette année.

Il a, également, rendu hommage à la Tunisie pour les efforts qu'elle ne cesse de déployer sur la voie de la démocratie, à la faveur de la promulgation d'une Constitution progressiste qui protège les droits de tous les citoyens.

Tout en saluant les efforts engagés par la Tunisie pour organiser les élections cette année, Obama a affirmé que les Etats-Unis se tiennent prêts à apporter une assistance supplémentaire à la Tunisie lors des prochaines élections, notamment à travers la participation à la délégation internationale d'observation des élections.

Depuis le déclenchement de la révolution, il y a plus de trois ans, la Tunisie a été un modèle dans la région et au-delà. //Impulsion de la coopération et du développement économique//

Obama et Jomaâ ont souligné que les Etats-Unis et la Tunisie se sont engagés à travailler ensemble pour impulser le processus de développement économique et multiplier Les opportunités d'affaires en Tunisie.

Le chef du gouvernement Jomaâ a fait à l'intention du président Obama un exposé sur les démarches entreprises par son gouvernement pour engager des réformes économiques, s'aligner sur le programme prévu par le Fonds monétaire international et améliorer les perspectives de la Tunisie pour une stabilité économique à long terme.

Pour relever les défis économiques auxquels fait face la Tunisie à court terme et soutenir le programme de réforme engagé par le gouvernement Jomaâ, le Président Obama a annoncé l'intention de l'administration américaine d'accorder une deuxième garantie de prêt de 500 millions de dollars pour favoriser l'accès de la Tunisie aux marchés financiers internationaux.

Les Etats-Unis et la Tunisie vont œuvrer à élargir et diversifier les relations bilatérales dans les domaines économique et commercial.

Dans cette perspective, le Conseil bilatéral sur le commerce et l'investissement (TIFA) se réunira, le 16 Juin 2014 à Tunis.

Il planchera sur les moyens de favoriser le commerce et l'investissement, notamment en matière d'accès aux marchés extérieurs, d'entrepreunariat, de technologies nouvelles de l'information et de la communication et de propriété intellectuelle.

Le Conseil aura, également, à identifier les moyens de bâtir des relations plus solides en matière de commerce et d'investissements et de favoriser le libre-échange de biens et services.

Conscients du rôle capital du secteur privé dans la dynamisation de la croissance économique, les Etats-Unis et la Tunisie vont organiser, cet automne à Tunis, une conférence US-Maghreb sur l'entrepreunariat. Une délégation gouvernementale et économique américaine de haut niveau y participera.

Compte tenu de l'importance de l'éducation et de l'enseignement dans l'impulsion du processus de développement à long terme, les Etats-Unis ont accordé 10 millions de dollars pour venir en aide aux étudiants tunisiens, dans le cadre du programme des bourses d'études « Thomas Jefferson ».

Les Etats-Unis ont demandé au Congrès une rallonge de 10 millions de dollars pour faire bénéficier un plus grand nombre d'étudiants tunisiens de ce programme.

Cette initiative s'inscrit dans le prolongement des programmes d'échange éducatif et culturel et plus particulièrement du programme Fulbright US-Tunisie.

Obama et Jomaâ se sont engagés à raffermir les liens d'amitié et de compréhension entre les jeunes tunisiens et américains et à élargir les programmes d'échange Universitaires entre les deux pays.

Les gouvernements américain et tunisien ont souligné leur volonté commune de renforcer leur coopération, à travers l'examen et la signature d'un nouvel accord en matière de sciences et technologie.

Ils ont, à cet égard, mis l'accent sur l'impact positif d'une coopération scientifique et technologique élargie sur les domaines économique, éducatif et commercial. //Coopération sécuritaire et lutte contre le terrorisme//

Il est dans l'intérêt des Etats-Unis d'Amérique et de la Tunisie de renforcer leur coopération sécuritaire pour faire face aux menaces communes en Tunisie et dans la région.

Les deux dirigeants se sont engagés à multiplier les échanges entre les deux gouvernements, dans le cadre de la coopération sécuritaire et militaire, des programmes de lutte contre le terrorisme et d'assistance sécuritaire.

Ils se sont engagés, également, à poursuivre la collaboration dans ces domaines, lors de la réunion de la Commission mixte militaire qui se tiendra, en mai prochain à Tunis.

Le renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine judiciaire est une priorité pour les deux pays, la finalité étant d'atteindre les objectifs de sécurité et de lutter contre la criminalité transnationale.

Les dirigeants ont fait état de l'avancement des négociations sur le traité d'entraide judiciaire et se sont engagés à finaliser ce document dans les plus brefs délais.

Le Chef du gouvernement provisoire Mehdi Jomaâ a fait part au président Barack Obama des profonds et sincères regrets de la Tunisie pour l'attaque perpétrée, le 14 septembre 2012, contre l'Ambassade et l'école américaines à Tunis.

A cet égard, Jomaâ a déclaré que le gouvernement tunisien va tout mettre en œuvre pour régler les questions en suspens, dont celle relative à l'affaire des personnes impliquées dans l'attaque.

Le chef du gouvernement a souligné toute l'importance que la Tunisie accorde à la sécurité des représentations diplomatiques dans le pays, réaffirmant l'engagement de la Tunisie à continuer de fournir toute l'assistance sécuritaire nécessaire aux installations officielles américaines ainsi que pour leur personnel. Conclusion :

Au terme de leur rencontre, le Président Obama et le chef du gouvernement Jomaâ ont souligné leur volonté commune de resserrer les liens entre les Etats-Unis et la Tunisie.

Ils se sont félicités du lancement, le 3 avril, à Washington, du Dialogue stratégique entre les Etats-Unis et la Tunisie sous la présidence du secrétaire d'Etat adjoint William Burns et le ministre des Affaires étrangères Mongi Hamdi.

Dans ce contexte, ils ont formé l'espoir de voir la prochaine session du dialogue stratégique entre les Etats- Unis et la Tunisie se tenir à Tunis en 2015.

La réunion, vendredi, entre les deux dirigeants est venue démontrer la profondeur et l'importance des liens de partenariat et d'amitié entre les Etats-Unis et la Tunisie ainsi que l'engagement commun à soutenir la transition démocratique historique en Tunisie, sa croissance économique et sa sécurité.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara