Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Samedi 12 Novembre à 10:50

Tunisie: nouvelle promesse officielle de fermer ne usine polluante à Sfax





Les autorités tunisiennes s'engagent, une nouvelle fois, à fermer définitivement la Société industrielle d'acide phosphorique et des engrais (SIAPE) dans la ville de Sfax, dans le viseur des activistes pour son activité très polluante.

Le directeur régional de l'Office national de la protection de l'environnement, Taoufik Gargouri, a indiqué, vendredi, que l'usine sera fermée "au deuxième ou au troisième trimestre 2017", assurant que cette unité "ne sera pas délocalisée, à cause de son état de délabrement avancé".

Dans une déclaration à la radio privée Shems FM, M. Gargouri prévoit la construction d'une nouvelle usine respectant les standards internationaux en matière environnementale.

"La SIAPE pollue l’atmosphère depuis 60 ans et la décision de fermeture n'a jamais été respectée", rétorque un activiste local, qui rappelle les nombreuses promesses officielles de "dépolluer l'atmosphère", faute de mettre un terme à l'activité de la société qui "assure d'importantes rentrées d’argent aux caisses de l'Etat".

Située à 300 km au sud de Tunis, la ville de Sfax est le principal pôle industriel du pays, abritant des centaines d'unités de production et de fabrication.

Dans son plaidoyer, la société civile assure que la SIAPE est "la seule société chimique à ne pas intégré une stratégie de dépollution dans toutes ses zones de production", d'autant que ce type d'unité "ne doit pas être située au centre d’une ville de 600 mille habitants".

Des études de sol, citées par les associations, ont démontré "une forte concentration d’éléments chimiques extrêmement toxiques au niveau de la nappe souterraine dans les environs de la SIAPE".

On explique que la production d'une tonne d'acide phosphorique génère 5 tonnes de phosphogypse, soit 8 millions de tonnes par an.
 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara