Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Jeudi 23 Juillet à 08:50

Trois centrales syndicales rejettent la proposition du gouvernement à propos des mémorandums revendicatifs conjoints



Rabat - La coordination syndicale tripartite regroupant l'Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) a exprimé son rejet de l'offre gouvernementale "maigre" présentée dernièrement par le chef du gouvernement à propos des mémorandums revendicatifs conjoints, affirmant que "la plateforme des revendications constitue une unité cohérente et indissociable".



Les trois syndicats annoncent "leur rejet catégorique de l'offre maigre du gouvernement présentée par le chef du gouvernement au mouvement syndical lors de la dernière réunion, ce qui témoigne encore une fois de l'approche unilatérale que continue à adopter le gouvernement et sa détermination à prendre davantage de décisions régressives qui portent atteinte aux droits et aux acquis de la classe ouvrière et à l'ensemble des salariés", indique mercredi un communiqué conjoint de la coordination, publié à l'issue de la réunion des dirigeants nationaux de ces trois centrales syndicales tenue les 17 et 21 juillet en vue d'examiner les conditions financières, sociales, économiques et professionnelles de la classe ouvrière marocaine.

Après avoir insisté sur leur attachement à la coordination syndicale en tant que "choix d'unité stratégique et incontournable", les trois centrales syndicales ont exprimé "leur profond regret de l'absence d'une véritable volonté politique chez le gouvernement pour apaiser les tensions et éviter au Maroc de sombrer dans des crises sociales qui auraient, sans doute, des répercussions économiques et sociales sur la paix et la stabilité sociales de l'ensemble des institutions, des secteurs et des unités de production, et de manière générale, sur la vie quotidienne du citoyen marocain".

La coordination syndicale a, par ailleurs, dénoncé toutes les tentatives gouvernementales visant à détourner les composantes et les contenus de la plateforme des revendications, exprimant son rejet total de toute réforme des régimes de retraite aux dépens des salariés et des adhérents, et son attachement à une réforme globale, juste et équitable du système des retraites.

Elle a aussi mis en garde le gouvernement contre le danger du "recours aux procédures tordues pour passer ce qu'il qualifie de réforme", lui rejetant l'entière responsabilité des graves répercussions qui s'en suivront.

La coordination a également fait endosser au gouvernement l'entière responsabilité de la dégradation de la paix sociale et l'atteinte à sa stabilité, en raison de son obstination et sa détermination à "enterrer le dialogue social", appelant le gouvernement à adopter une véritable politique sociale et à promouvoir des relations professionnelles sérieuses et productives à même d'améliorer le pouvoir d'achat de l'ensemble des salariés et des différentes catégories sociales en vue de garantir une stabilité sociale susceptible de contribuer au renforcement du tissu économique national.

Les trois centrales syndicales ont, en outre, réitéré leur forte détermination à recourir aux différentes formes et programmes de militantisme en vue de réaliser les revendications légitimes et justes de l'ensemble de la classe ouvrière et de préserver leurs acquis, exhortant l'ensemble de la classe ouvrière marocaine, les fonctionnaires, les collectivités locales, les administrations, les institutions publiques et semi-publiques, le secteur privé, les unions locales et régionales, les universités et les syndicats nationaux et professionnels à accélérer le rythme de mobilisation dans la perspective des défis éventuels de la prochaine phase.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus