Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mardi 14 Juillet à 23:18

Trois accords de partenariat portant sur le développement du secteur de l'automobile signés à Casablanca



Nouaceur -. Trois accords de partenariat permettant aux institutions bancaires de soutenir le développement du secteur de l'automobile pour apporter plus d'investissements nationaux et étrangers et contribuer à la création de près de 90.000 emplois à l'horizon 2020, ont été signés mardi à Casablanca.



Ces accords ont été signés par le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, le président de l'Association Marocaine pour l'Industrie et le Commerce de l'Automobile (AMICA), Hakim Abdelmoumen, le président du Groupe Banque Populaire, Mohamed Benchaaboun, le président du groupe Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani ainsi que le président de la banque BMCE Bank, Othman Benjelloun.

S'exprimant à cette occasion, M. Elalamy a souligné que ces accords viennent concrétiser ce qui a été signé sous la présidence de SM le Roi, en avril 2014 pour le Plan d'Accélération Industrielle (PAI) et ce pour le développement de l'industrie en général et le secteur de l'automobile en particulier.

Avec la présence de Renault et Peugeot, le secteur de l'automobile au Maroc est en plein expansion, a-t-il fait savoir notant que ce secteur a besoin de l'accompagnement des banques pour le financement d'opérateurs à la fois nationaux et internationaux.

L'étape importante, a-t-il relevé, est d'intégrer davantage des opérateurs économiques marocains dans cette filière pour développer la création de valeur ajoutée destinée au Maroc.

En vue de permettre au secteur automobile d'atteindre une production d'un million de véhicules, dans les prochaines années, l'accompagnement des banques, le soutien de l'Etat ainsi que l'engagement des opérateurs économiques sont sollicités, a-t-il soutenu.

Les institutions bancaires signataires de ces accords ont ainsi exprimé leur volonté d'accompagner ce secteur et de répondre aux besoins des opérateurs économiques opérant dans la filière de l'automobile.

De son côté, le président de l'AMICA, Hakim Abdelmoumen, a souligné que le secteur de l'automobile représente 40 milliards de dirhams de chiffres d'affaires à l'export et grâce à la relance du secteur à travers le Plan d'Accélération Industriel et les écosystèmes automobiles, le secteur passera, en 2020, à 100 milliards de chiffres d'affaires à l'export.

Les conventions signées avec les trois banques devraient favoriser les moyens pour accompagner cette stratégie ambitieuse de développement de l'industrie marocaine et permettre la création de plus 90.000 d'emplois supplémentaires.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara