Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Sahara Online - publié le Mardi 8 Septembre à 13:14

Transport






Le transport joue un rôle important et vital dans un développement général et durable. Sur ce, l’Etat marocain a procédé à une modernisation totale des routes des provinces du Sud. Les réserves importantes en matière de mines ont poussé vers l’avant le développement du réseau routier qui sillonne le Sahara.

L’infrastructure est un défit majeur qui s’est posé au Maroc dès 1976. L’Etat marocain a pu développer un réseau routier qui lie toutes les régions peuplées des provinces du Sud. Cela a permit de désenclaver les populations qui vivaient dans un isolement total durant la présence espagnole dans le Sahara marocain.

Grâce à cette politique, le niveau de vie des populations locales s’est amélioré, les taux de mortalité infantile et juvénile ont baissé pour un meilleur épanouissement de la famille saharienne.

 La région de Laâyoune, a elle seule, un réseau de 964 km de routes nationales, dont 856 goudronnées, ayant une densité de 0.54 km sur 100 km2. Les routes régionales représentent 580 km dont 92 goudronnées. Les routes communales, sont de 958 km dont 162 goudronnées.

Le transport maritime n’est pas en reste, puisque 3 ports ont été créés dont deux en marche, Le port d’El-Marsa et celui de Tarfaya. Le troisième étant celui de Boujdour qui est en cours de réalisation. Ces trois ports sont dédiés à la pêche. Celui de Laâyoune par contre, a eu le privilège d’être un pôle régional.

Réalisé en 1987, il permet à la fois la pêche et le transport de marchandises. Ce port à la capacité d’acheminer jusqu’à 2 millions de tonnes de marchandise annuellement. Le phosphate se taille la part du lion, mais on peut aussi citer les poissons en poudre, les poissons congelés…. Une zone industrielle est aussi liée à ce port.

Le port d’El-Marsa est situé à 25 km de la ville de Laâyoune. L’Etat a complété les travaux entamés par les autorités espagnoles, afin de permettre à ce port de devenir un moyen de développement durable. Ainsi le plan quinquennal 1981-1985 a permit l’élargissement de la baie et la construction d’une zone de ce port sur les eaux profondes.

Le transport aérien a pris son envol avec l’inauguration de l’aéroport d’Hassan 1er par le défunt Hassan II, lors de sa visite historique à Laâyoune en 1985.

Cet aéroport est une réelle artère pour la région, en plus des vols régionaux qui lie la ville de Laâyoune à toutes les autres villes marocaines, les voyageurs peuvent aussi prendre des vols directs vers les Iles Canaries. En 1997, le nombre de voyageurs qui sont passés par cet aéroport est de 48.498.

Source

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».