Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



MAP - publié le Vendredi 22 Juillet à 11:29

Total News : Le retour du Maroc au sein de l'UA : une décision "intelligente et soigneusement réfléchie" qui renforcera l’isolement international du polisario




Buenos Aires - Le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine est une décision "intelligente et soigneusement réfléchie" laquelle renforcera l’isolement du Front polisario au niveau international, a souligné l'agence de presse argentine indépendante "Total News".



Dans une tribune intitulée "Le Maroc réintègre l’Union Africaine: le début de la fin pour le front polisario", l’agence relève que la décision "historique" du Maroc contribuera à accélérer de manière significative la désintégration et l'isolement international du front polisario, en rappelant que le le mouvement séparatiste n’est pas reconnu par l’organisation des Nations unies ou l’Organisation de coopération islamique OCI, ni par la Ligue arabe, de même qu'il n’est membre d’aucune organisation internationale ou régionale.

Dans cette analyse, l'expert argentin en sciences politiques Adalberto Carlos Agozino relève que l’Union africaine est le seul espace qui reconnait le Polisario, et avec le retour du Maroc les séparatistes ont perdu le soutien de beaucoup de pays africains et d'alliés à la thèse séparatiste, en relevant que 36 pays ont adopté une "politique réaliste" et ont retiré leur reconnaissance de la république fantomatique depuis 2000.

S’agissant des indicateurs du déclin du mouvement séparatiste, l’auteur estime que l’installation, à la tête du +polisario+ de Brahim Ghali, un individu faisant face à des accusations de toutes sortes allant du terrorisme, aux violations des droits de l’Homme et au viol de jeunes sahraouies, rendra plus difficiles toutes les manœuvres diplomatiques du +polisario+.

L’agence argentine revient également sur le contenu du message royal adressé au 27-ème sommet de l'Union Africaine à Kigali en soulignant que l’annonce par SM le Roi Mohammed VI du retour du Maroc au sein de sa famille africaine a été soutenue par plusieurs leaders africains. 

"Total news" reprend, dans ce sens, les propos du président du Tchad et président en exercice de l’UA, Driss Deby Itno, qui a affirmé que "le Maroc a le droit de revenir dans la grande famille quand il veut et comme il veut. Personne n’a le droit de l’en empêcher", en précisant qu’après l’annonce du retour du Maroc au sein de ce groupement, 28 pays africains ont soumis une motion demandant la suspension de la fantomatique "rasd" des activités de l’UA.

Face à ces réalités, "comment un groupe de tentes dispersées ici est la au sud de l’Algérie peut-il créer un état souverain à l’heure même où il ne remplit aucune condition pour la création d’un Etat viable et vit des aides humanitaire offertes par l’ONU et l’Union Européenne ?", s’est interrogé M. Agozino, y voyant "une illusion" voire une "blague cruelle".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».