Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Hamid Soussany - publié le Lundi 4 Novembre à 00:40

Taubira: un Ministre face au racisme ordinaire






Christiane Taubira symbolise à elle seule tout ce que les réactionnaires xénophobes détestent: Femme noire, Ministre de gauche, elle a été porteuse de la loi sur l'esclavage, reconnu depuis comme crime contre l'humanité ainsi que la loi sur le mariage pour tous. Elle a fait l'objet ces derniers mois d'attaques très dures orchestrées par une droite revancharde qui a du mal à digérer la défaite électorale de 2012.

En quelques jours, Christiane Taubira a essuyé des insultes d'un racisme ordinaire, ''un racisme de peau'' , d'abord par le fait d'une candidate du front national (FN) qui l'a comparée à un "singe", puis dans la bouche d'une adolescente de 12 ans, qui a qualifié la garde des sceaux de ''guenon'' lors d'un déplacement à Angers.

Les gens aujourd'hui disent tout haut ce qu'ils pensaient tout bas il y a quelques années sans oser le dire. On a l'habitude d'entendre ou de lire sur la toile des propos xénophobes, bien que punis par la Loi, mais leur multiplication rend les poursuites contre les auteurs pratiquement impossibles au risque d'engorger les tribunaux et les services de police. Mais qu'un Ministre de la République fasse l'objet d'un tel déferlement de haine raciste, c'est une nouvelle étape dans l'escalade xénophobe qui submerge la France d'aujourd'hui.

"Très franchement, sur ma personne, c'est absolument sans importance.

Ce qui me paraît extrêmement grave, c'est qu'il y a des personnes, de plus en plus, qui s'affranchissent des obligations dans un État de droit, à savoir de respecter la loi, qui s'exonèrent de ce respect de la loi et qui profèrent des insultes, des injures, des menaces", a déclaré Mme Christiane Taubira.

On assiste bien à une lepenisation des esprits des grands et des petits, une régression dommageable pour le vivre ensemble, et pour l'image de la France.
Certains esprits commencent à s'indigner du peu d'indignation suscitée par cette escalade xénophobe. C'est peut être la preuve que la France a changé de visage.

La droite classique porte, à mon sens, une lourde responsabilité dans cette atmosphère irrespirable. C'est le résultat d'une campagne droitière menée depuis 2009 sur les thèmes chers au FN comme l'identité nationale, la laïcité menacée, les profiteurs de l'aide sociale...qui a eu pour conséquence la légitimisation et la banalisation du discours FN.

On oublie trop souvent que les hommes politiques ont un devoir moral, celui de ne pas transgresser sur certaines valeurs qui font le fondement de la République. Hélas, certains d'entre eux sont devenus de véritable pyromanes !

A quelques mois des élections municipales et européennes, les débats risquent d'être rudes, la poussée annoncée du front national ne présage rien de bon, des maires qui se sentiraient menacés de perdre leurs sièges pourraient s'affoler et perdre la raison !


Tagué : Hamid Soussany

               Partager Partager


Commentaires