Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


AFP - publié le Jeudi 5 Mai à 10:04

Syrie: Damas s'est engagé à observer une trêve de deux jours à Alep



Sous la pression des Etats-Unis et de la Russie, Damas s'est engagé à respecter une trêve de deux jours jeudi et vendredi dans la ville d'Alep, ravagée par des combats entre les forces gouvernementales et des groupes rebelles.



"Une trêve sera appliquée à Alep pour 48 heures à partir de jeudi à 01h00" (22h00 GMT mercredi), a déclaré dans un communiqué le commandement des forces armées syriennes.

Cet engagement du pouvoir de Damas fait suite à l'annonce à Washington par le secrétaire d'Etat américain John Kerry d'un accord américano-russe pour "étendre" à Alep la cessation des hostilités en Syrie, en principe en vigueur depuis le 27 février.

Les groupes rebelles n'ont pas réagi immédiatement à l'annonce de l'accord.

La trêve, qui concernait toute la Syrie à l'exclusion des secteurs tenus par les jihadistes de l'Etat islamique et du Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, a volé en éclats le 22 avril à Alep, la grande ville du nord, divisée entre des secteurs tenus par les rebelles et des secteurs contrôlés par le gouvernement.

Le ministère russe de la Défense a confirmé "la réintroduction du +régime du silence+ pour 48 heures dans la ville d'Alep" jusqu'au vendredi 6 mai à minuit.

Washington et Moscou négociaient depuis le début de la semaine un rétablissement du cessez-le-feu qu'ils avaient imposé il y a plus de deux mois.

Se félicitant d'une "étroite coordination avec la Russie" pour "surveiller" le silence des armes, M. Kerry a exhorté "toutes les parties à respecter totalement la nouvelle trêve à Alep et dans tout le pays".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus