Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Suivez-nous

   

           

Sur la réhabilitation de l’ancienne médina de Fès : Passé, présent et avenir


François-Paul Blanc - publié le Mercredi 6 Mars 2013 à 10:13



La médina de Fès est fondée en 789 par Idris Ier là où se situe aujourd’hui le quartier des Andalous. La ville d’ al-Aliya est suscitée en 809 par Idris II sur l'autre rive de l'oued Fès. Les deux villes se développent rapidement avec mosquée, palais et kisariya et sont à même d’intégrer, à partir de 817 des vagues successives d'émigration : dans la Fès d’Idris Ier s'installent près de 800 familles andalouses expulsées de Cordoue par les Omeyyades ; puis sur l’autre berge environ 2 000 familles bannies de Kairouan. Les nouveaux arrivants apportent avec eux une longue expérience de la vie citadine et un savoir-faire technique et artisanal. C’est sous leur impulsion que Fès devient un centre culturel important, particulièrement après la fondation, au IXe siècle, de la mosquée et université d’al-Qarawiyine, l'un des centres spirituels et culturels les plus importants de l'Islam. Les deux parties de Fès ne fusionneront qu’au Moyen Âge ; mais, à partir de 1276, sous l’impulsion des Mérinides, sera créée  une nouvelle ville, El Medinat El-Beida (la ville blanche), équipée de remparts, de palais, de medersas et de jardins. Elle est rapidement connue sous le nom de Fès Djedid (la nouvelle Fès) en opposition à Fès el Bali (la vieille ville). Au début du XIVe siècle, à l’apogée de l'art hispano-mauresque dont elle est emblématique, la ville de Fès connaît une forte croissance. Elle est malheureusement en partie détruite en 1511 par un tremblement de terre. Dans les années qui suivent, de nombreux bâtiments sont reconstruits, restaurés ou remplacés par de nouveaux édifices. C’est cet ensemble architectural incomparable, disséminé dans les 9 400 ruelles de la médina de Fès, qui témoigne du particularisme culturel et de la longue histoire du royaume chérifien. L’importance de ce patrimoine est telle que sa conservation importe à l’humanité entière ; c’est pour cette raison que l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture l’a classé, en 1981, au sein du patrimoine mondial, affirmant, ce faisant, sa nécessaire protection.

L'Agence de Dédensification et Réhabilitation de Fès (ADER-Fès), qui a été créée pour assumer ce classement de la médina dans le patrimoine mondial, a conduit une action de sauvegarde qui prend racine dans la grande fierté que procure ce patrimoine revalorisé. La tâche est cependant considérable compte tenu de l’antiquité de la ville, du nombre considérable de monuments impliquant restauration et du bâti impliquant rénovation. De fait, plusieurs milliers de maisons et leurs habitants sont concernés par le classement.

C’est dans ce contexte que le 4 mars 2013, deux conventions relatives à la restauration et à la réhabilitation de monuments historiques et du bâti menaçant ruine, dans l’ancienne médina de Fès, ont été signées sous l’impulsion et la présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. La première concerne d’une part environ 1 729 maisons qu’il est nécessaire de traiter, avec une contribution de l’État pour le relogement de leurs habitants, et d’autre part 1 937 maisons qui bénéficieront d’un suivi du degré de leur dangerosité ; 330 millions de dirhams seront mobilisés à cette fin  pendant une période de cinq ans. La seconde convention concerne 276 monuments historiques appelés à intégrer les domaines, touristique, artisanal, économique et culturel. L’investissement prévu à cette fin est de l’ordre de 285,5 millions de dirhams. L’ADER assurera la mise en œuvre de ces deux conventions.

François-Paul Blanc
Agrégé des facultés de droit, professeur des universités
Doyen honoraire de la faculté de droit et des sciences économiques de Perpignan      





Découvrez nos autres articles !
< >

Lundi 22 Décembre 2014 - 11:34 Arts plastiques au Maroc : la vache à lait !

Actus | Culture | Divertissement | Economie | Enseignement | Focus | Interviews | Lemag | Livres | Multimédia | Opinions | Religion | Société | Vu sur le Net



En ce moment

Abonnez-vous à la Newsletter


Dans le forum Lemag.ma


Ne manquez pas nos prochains articles. Rejoignez-nous sur
Newsletter
Mobile