Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Sahar ABDELLI - publié le Jeudi 12 Octobre à 14:37

Stop! La peine de mort entre l’abolition et le maintien !




eMarrakech - Le débat sur l’abrogation de la peine de mort atteint son paroxysme, à l’occasion de la commémoration le 10 octobre de la Journée Mondiale contre la peine de mort qui jette les projecteurs cette année sur les «gaffes» de la justice.



Sous l'initiative de la Coalition Mondiale contre la Peine de Mort, la commémoration de cette journée a vu le jour en 2003, afin de sensibiliser l'opinion publique internationale sur la nécessité de s'aligner aux règles rudimentaires du respect aux droits de l'Homme.

A noter que la coalition marocaine, n'a pas manqué de souligner l'urgence d'abroger la peine capitale confronté à la multitude des sanctions de peine de mort. A ce jour 866 crimes sont passibles d'être sanctionnés par la peine de mort.

En dépit de la non exécution de la peine de mort au Maroc, depuis 1993 (affaire du commissaire Tabet), les tribunaux marocains continuent à les prononcer. Actuellement, nos prisons hébergent quelques 127 personnes condamnées à mort dont 5 femmes.

Les arguments avancés par les protagonistes de l'abolition varient entre la protection du droit à la vie et l'éradication de la contradiction « flagrante » entre cette peine et les orientations du pays qui s'inscrivent dans une vision dite «humaniste» par excellence.

La sourde oreille des députés, voire l'absence de visibilité sur le timing de l'attaque de ce dossier au parlement, ne trouve son explication que dans les élections qui s'approchent et qui rendent toute décision prise dans ce sens, très critique. Un sit-in a été observé ce mardi devant le parlement. L'Objectif étant de faire pression sur les autorités. La révision du code pénal qui prévoit cette peine dans 36 articles est-elle pour demain ! Seul le temps le prouvera !



               Partager Partager