Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


Abderrahman Benhamza - publié le Samedi 22 Novembre à 16:14

Soumia Drissi Alami : la femme comme mode d’emploi



Soumia Drissi Alami peint depuis son jeune âge. Formée en décoration d’intérieur et en design, elle développe en parallèle un picturalisme personnel, qui verse dans le discours « narratif » propre à la nouvelle figuration et met en valeur un intimisme intéressant. Elle expose collectivement en décembre prochain à la cathédrale sacré-cœur de Casablanca, ainsi qu’à Rabat au théâtre Mohammed V à partir du 24 courant.



La silhouette humaine a toujours favorisé l’éclosion d’un graphisme typique, se situant entre l’image publicitaire et le travail de l’illustration. Son critère est dans la simplicité de l’expression ciblée.
Avec Soumia Drissi Alami, jeune artiste de Casablanca, le sujet ainsi conçu déborde légèrement sur la simplicité de la représentation, pour déboucher sur d’autres préoccupations figurales, à savoir la mise en plan des motifs, leur rapport à l’espace et ce qui les particularise au niveau des couleurs.

Soumia Drissi  fait défiler au gré de ses œuvres un corps de femme moderne plus ou moins standarisé, dont elle varie à souhait les poses ; les silhouettes s’inscrivent généralement dans un contexte paysager, où l’élément naturel adoucit la réception ; la composition porte parfois un double sens, celui du dessin ludiquement connoté, et celui exprimé dans le désir de l’artiste d’impliquer son iconographie dans des considérations symboliques.

Soumia Drissi habille ses personnages avec un soin de modéliste, en usant d’une palette légère, réduite à des couleurs chaudes et des complémentaires nuancées. En même temps, elle essaie de rendre frappant le mouvement qu’elle leur confère, dans une série de poses manifestes, comprises comme autant de revendications de liberté, identitaires, contemporaines d’un air du temps distinguant le siècle.

Comme artiste, Soumia Drissi mérite certes un intérêt franc pour ses œuvres en évolution. Sa recherche formelle promet des exploits honnêtes, qu’on ne peut que soutenir.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus