Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Larbi Amine - publié le Mercredi 30 Novembre à 09:39

Sommet de la Francophonie: Bras de fer entre le Maroc et le Canada, à cause de l’Arabie Saoudite




Montréal: La séance plénière à huis clos a connu une opposition entre le Maroc et les gouvernements du Canada et du Québec, sur l’adhésion de l’Arabie.



Le premier ministre canadien, Justin Trudeau et le premier ministre du Québec Philippe Couillard au sommet de la francophonie à Madagascar
Le premier ministre canadien, Justin Trudeau et le premier ministre du Québec Philippe Couillard au sommet de la francophonie à Madagascar
En effet, lors du sommet de la Francophonie, tenu le Week-end dernier à Madagascar, un bras de fer s’est engagé entre le Maroc et le Canada, autour de la question de l’adhésion de l’Arabie Saoudite, en tant que membre observateur au sein de l’organisation de la Francophonie.

Selon, le site de la radio publique canadienne, Ici-Radio-Canada, durant la séance plénière à huis clos du sommet, le Maroc a pris l’initiative de défendre avec énergie, une adhésion immédiate de l’Arabie Saoudite à la Francophonie.

Sauf que, rapporte le média canadien, le Canada s’est opposé à l’initiative marocaine. Pour cause : l’affaire du blogueur saoudien Raif Badawi.

Ici-Radio-Canada, citant des sources proches de la délégation canadienne à ce sommet, a indiqué que le premier à s’être opposé au Maroc, sur l’adhésion de l’Arabie, a été le premier ministre du Québec, Philippe Couillard. 

Le premier ministre du Québec, indique les mêmes sources, a combattu les arguments du Maroc, en évoquant,
‘‘le cas du blogueur Raïf Badawi, emprisonné et menacé de torture parce qu'il a prôné la libéralisation du régime.’’

Raïf Badawi, dont l’épouse et ses trois enfants, vivent à Sherbrooke au Canada, a été condamné à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet pour insulte à l'islam et au régime saoudien.

Le super activisme du Maroc en faveur de l’Arabie à ce sommet n’aura pas suffit pour faire adopter la décision sur son adhésion et l’Arabie devra attendre le prochain sommet dans deux ans, en Arménie, pour reposer sa candidature.



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».