Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Sahara Culture - publié le Lundi 4 Avril à 16:32

Sig






Sig
Le jeu appelé Sig, considéré comme étant l’un des jeux sahraouis les plus connus, est composé des éléments suivants : un tas de sable d’une hauteur de 60 centimètres ayant la forme de l’arrière d’une bête de monture (appelé  Lbra), des Sigat (bâtons), ainsi que des cailloux et des petits morceaux de bois ou de roseau.

Au moyen de ce dernier, chaque équipe se déplace en haut du tas de sable en direction de l’équipe adverse pour tenter de faire sortir l’adversaire de la compétition. Les Sigat, un jeu de bâtonnets de 30 à 40 centimètres de longueur et aux facettes colorées et avec des parties arrières monocolores, constituent les outils essentiels du jeu.

Lbra est divisé en  deux parties parallèles et égales, qui sont subdivisées elles aussi en deux lignes en pointillés et de petits trous indiquant la zone vers laquelle les bâtons doivent être déplacés.

Le jeu possède certaines règles qui interdisent à tout membre de l’une des équipes de se rapprocher du tas de sable tant qu’un membre n’a pas réussi un lancer qui retourne le bâton soit en position pile, soit en position face.

Un tel mouvement réussi permet au joueur de se déplacer le long des trous en haut du tas de sable en direction de l’équipe adverse et ce, selon le nombre de points marqués.

Le score est déterminé en fonction de la position prise par les bâtons au cours du jeu. Tout observateur des éléments de jeu, des outils et de l’essence même du jeu remarquera la similarité entre le jeu et le contexte géographique large du désert, ce qui confère au jeu une plus grande popularité.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».