Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Jeudi 21 Juillet à 11:32

Sidi Ifni : "les défis de la question du Sahara marocain : quel rôle de la société civile", thème du colloque d’ouverture de la 7ème édition du festival "Caravanes"




Sidi Ifni - Des figures médiatiques, des défenseurs de droits de l'homme et des acteurs sociaux se sont réunis, mercredi à Sidi Ifni, autour d'un colloque sous le thème "les défis de la question du Sahara marocain : quel rôle de la société civile" organisé dans le cadre de la 7ème édition du festival "Caravanes".



Les participants au colloque d’ouverture de ce festival, organisé par le Forum Ifni Aït Bâamrane pour le développement et la communication qui se tient du 20 au 24 juillet, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ont exposé les moyens à même de dynamiser le rôle de la société civile et des médias dans la défense de la question du Sahara marocain.

Dans son intervention, dans laquelle il a rappelé le rôle des médias dans la défense de la cause nationale, l'homme des médias Mohamed Seddik Maâninou a souligné que ses confrères ont souffert énormément du manque de l’information, notamment au cours de la deuxième moitié des années 70.

Ce n’est qu’à partir de l’année 1981, qu’on a connu une amélioration au niveau de la couverture médiatique des évènements des régions Sud du Royaume, notamment l'aspect lié à l’accès à l’information, précise-t-il.

Les médias d’aujourd’hui, à la lumière de l’abondance de l’information, sont appelés à suivre les différentes développements de la question de l’intégrité territoriale d’une manière novatrice et intelligente, qui soit en phase avec les nouvelles mutations enregistrées dans ce dossier, ajoute-t-il.

Pour sa part, le directeur de Laâyoune TV, Mohamed Laghdaf Eddah, a considéré que le rôle des médias envers vis-à-vis de la cause nationale est de transmettre au monde la dynamique démocratique du Royaume, la vivacité de la société civile marocaine et les débats qui y sont ouverts entre partis politiques, acteurs de la société civile et défenseurs des droits de l'homme.

La société civile ne peut jouer son rôle dans la défense de la cause nationale, que si elle a une bonne maîtrise des dimensions juridique, des droits de l'homme liés au dossier du Sahara marocain, ce qui permettra de renforcer les capacités de plaidoirie de la société civile et la diplomatie parallèle marocaine, ont relevé d'autres intervenants.

Le gouverneur de la province de Sidi Ifni, Saleh Daha, a, quant à lui, souligné l’importance du rôle de la société civile dans le renforcement de la position du Royaume, appelant à la nécessité de développer ses mécanismes de travail.

Le Festival Caravanes vise à dynamiser le rôle de la société civile dans la défense des constantes de la nation et de l’intégrité territoriale du Royaume, à promouvoir les potentialités culturelles, naturelles et touristiques de Sidi Ifni, notamment ses produits de la mer, à renforcer l'animation de l'activité touristique dans la province, à diffuser la culture de la citoyenneté, de la tolérance et de la coexistence entre les différentes cultures, et à créer des espaces de dialogue entre les jeunes et les cadres au niveau de la ville et de toute la province, indiquent les organisateurs.

Ce festival a pour objectif également de mettre en valeur les produits du terroir, d'encourager l'action coopérative et associative dans ce domaine, de promouvoir l'artisanat et les produits agricoles locaux, d'encourager les opérateurs économiques à investir dans la province, et de consacrer la culture de la protection de l’environnement et le rôle de la femme dans le développement local, précise la même source.

Au menu de cette édition figurent plusieurs activités culturelles et artistiques dont l’organisation d'expositions de produits agricoles, d'artisanat et de gastronomie locale.

Par ailleurs, cette manifestation connaîtra l'organisation de plusieurs concerts qui seront animés par les chanteurs Douzi, Said Mouskir, Hamid Serghini, Sabounji, les groupes Fnair, Imghran, et le groupe de l'art hassani Amma, et par d'autres groupes locaux conduits par Bachir Al Mardi, Raiss Said Outjaj, outre les groupes Tirss, Imrjan, Archach, et Tarakt.

Le public aura rendez-vous également, lors de cette édition, avec des soirées artistiques mettant à l’honneur l'art d'Ahouach.

Des ateliers de formation sur la stratégie médiatique et le rôle des médias dans la défense des causes nationales, sont aussi programmés, outre la projection d’un documentaire intitulé "Identité d’un front" réalisé par Hassan Bouhourouti, des spectacles de Fantasia et une compétition de pêche à la canne

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».