Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Vendredi 27 Mai à 11:41

Shaggy défie la maladie pour être au-rendez de Mawazine



Rabat - Malgré son infection de l'oreille, le célèbre chanteur jamaïcain Shaggy n’a pas été découragé de prendre l’avion pour être au rendez-vous du Festival Mawazine-Rythmes du monde, où il est attendu pour un concert jeudi soir sur la scène OLM-Souissi à Rabat. Défiant l’avis de son médecin, Shaggy a confié, lors d’une conférence de presse, qu’il n’a pas voulu rater l’opportunité de se produire dans ce grand festival international, assurant qu’il va mieux grâce aux médicaments tout en espérant être en forme pour le concert du soir.



Pour ce qui est du contenu de son show, le prince du dancehall, qui en une vingtaine d’années de carrière a vendu des dizaines de millions d'albums et gagné plusieurs Grammy Awards, a promis de jouer "tous les hits", y compris son grand succès mondial "Boombastic".

Il s’agit de sa première visite au Maroc qu’il connaît à travers le producteur marocain Red One.

Shaggy a affirmé à cet égard qu’il aimerait bien tourner un vidéo clip dans le Royaume s’il est soutenu financièrement par son producteur.

Il s’est dit également ouvert sur une éventuelle collaboration avec des artistes arabes, d’autant plus que la langue n’a jamais été un obstacle pour la conception de ses projets musicaux. Car seuls importent à ses yeux, dit-il, la mélodie et la valeur musicale de l’œuvre qui devrait le toucher.

"Tant que la musique me parle, je suis partant", a-t-il dit.

Shaggy fait partie, aux côtés de Bob Marley, Jimmy Cliff et Sean Paul, du cercle très fermé des artistes jamaïcains bénéficiant d’une reconnaissance mondiale.

Dans le reggae, rares sont les carrières aussi impressionnantes que celle de Shaggy. Aucun Jamaïcain n'a sorti autant de hits internationaux au cours de ces 25 dernières années que Shaggy.

Grâce à son style unique, il représente la rencontre du rap et du dancehall et grâce à son timbre de voix, il est un crossover entre Barry White et Shabba Ranks.

Aujourd’hui à l'apogée de sa carrière, Shaggy consacre une grande partie de son temps à des œuvres caritatives ou à la recherche de fonds. Le chanteur a notamment créé la Fondation Shaggy, qui a contribué à récolter plusieurs millions de dollars USD pour financer un hôpital pour enfants de Kingston, entre autres.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus