Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - Houcine MAIMOUNI - publié le Samedi 10 Mai à 19:00

Salwa Lmimouni explore son 'autre moi' le temps d'une exposition à Agadir



Agadir- L'artiste-peintre Salwa Lmimouni accroche, du 9 au 25 mai aux cimaises d'un palace d'Agadir, une riche palette de tableaux où elle donne libre cours à ses émotions et son imaginaire, le temps d'une exposition savamment intitulée ''Mon autre Moi''.



''La plupart des toiles sont une projection de mon imagination, de fragments de moi-même ou de ce que je vis au moment de peindre. Forcément des fois on est déchiré entre deux éléments ou plus et ça se voit automatiquement sur la toile'', a confié l'artiste dans une déclaration à la MAP, en marge du vernissage vendredi de cette exposition.

L'exposition regroupe près d'une cinquantaine de toiles où prédominent les couleurs vives et chaudes avec une nette profusion de formes rondes qui souvent se fondent dans un mystérieux entrelacs de chromatismes et de rapports où le corps féminin irradie dans toute sa plénitude.

''Ma démarche est animée par le désir d'imprimer une certaine vivacité à mes toiles, de telle sorte à ce que le corps féminin se sublime dans toute sa splendeur'', a-t-elle expliqué, relevant que les couleurs chaudes lorsqu'elles émanent du cœur, celui d'une femme à fortiori, sont forcément porteuses d'énergie et de vitalité.

''C'est vrai que le format m'entraîne vers une diversité technique dans le sens où tous mes visuels se rapportent à la féminité, à la sensualité, à la félinité, Bref vers tout ce qui fait +Mon autre Moi+'', dira-t-elle encore.

Et pour cause, l'exposition offre au regard un univers de personnages interactifs, des fois en postures de communion, des fois en élévation ou en ascension, où la fulgurance des couleurs donne le ton à la netteté du graphisme ou au dynamisme des lignes.

Entre figuration et abstraction, la fractale des couleurs tantôt opaques, tantôt chatoyantes ou tout simplement rouges ou blanches interpelle et saisit davantage par la force des lignes incisives qui, comme mordant dans la matière, s'ordonnancent et suivent un cheminement intérieur venu de très loin, à la limite du rêve, de l'onirisme.

Le résultat en est que les toiles de Salwa Lmimouni, designer graphique de formation, donnent à voir des silhouettes graciles de femmes parfois déhanchées ou piégées, parfois libérées de toute pesanteur dans des formes géométriques fragmentaires et fragmentées, comme pour dire la force des tensions internes qui animent l'œuvre dans son ensemble.

C'est d'ailleurs cette intensité qui fait dire à l'artiste français Michel Lipszyc, que la plasticienne ''nous entraîne dans son monde, ses rêves, mi réels, mi imaginaires, inspirée aussi par les événements qui ont marqué sa vie. Elle nous convie à une réflexion romantique, quelque fois sensuelle et parfois pleine de fureurs énergiques''.

Peintre autodidacte née en 1972 à Oujda, Salwa Lmimouni réfute toute appartenance à un courant esthétique précis, ne revendique aucun héritage hormis celui de livrer une réflexion poétique et intimiste n'ayant d'autre prétention que de peindre une histoire personnelle pleine d'énergie, d'émotion et de poésie, la sienne en l'occurrence, celle de +Mon autre Moi+.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara