Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - Lemag - publié le Vendredi 14 Mars à 10:21

Saint-Domingue : Le Maroc participe à la conférence ibéro-américaine sur la justice constitutionnelle



Saint-Domingue - Les travaux de la 10è conférence ibéro-américaine sur la justice constitutionnelle se sont ouverts, jeudi à Saint-Domingue, avec la participation du Maroc.



Initiée par la Cour constitutionnelle dominicaine, la conférence connaît la participation des représentants de 22 pays d'Amérique Latine, du Portugal et de l'Espagne, outre le président du Conseil constitutionnel marocain, Mohamed Achergui, le président de la cour interaméricaine des droits de l'homme et le président de la Commission de Venise relevant du Conseil de l'Europe en tant qu'observateurs.

Dans une déclaration à la MAP, Achergui a indiqué que la 10è conférence ibéro-américaine sur la justice constitutionnelle est marquée cette année par une contribution "effective" du Conseil constitutionnel marocain en tant que membre observateur, notant que cet évènement se veut une opportunité pour faire connaitre le système constitutionnel marocain auprès de l'espace ibéro-américain.

Les travaux de la Conférence seront sanctionnés par la signature d'un accord de coopération entre l'Association ibéro-américaine de la justice constitutionnelle composée de 22 pays, et l'Union des cours et conseils constitutionnels arabes, dont le Maroc assure la présidence tournante, a-t-il précisé, relevant que cet accord, initié par le Royaume, vise à jeter les bases d'une coopération fructueuse entre les deux instances et à favoriser l'échange des expertises dans le domaine de la justice constitutionnelle.

Et Achergui de poursuivre que cette conférence examinera la thématique de "la standardisation et la suprématie de la loi constitutionnelle", indiquant que le Maroc est particulièrement intéressé par cette question d'autant plus que la Loi fondamentale a insisté sur la primauté de la Constitution sur l'ensemble des règles juridiques et mis en place la cour constitutionnelle qui va bientôt remplacer le conseil constitutionnel.

La cérémonie d'ouverture de cette conférence internationale a été présidée par le Président dominicain, Danilo Medina Sanchez en présence de plusieurs personnalités et magistrats, outre l'ambassadeur du Maroc à Saint-Domingue, Houssein Brahim Moussa.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara