Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Polisario Confidentiel - publié le Jeudi 29 Décembre à 18:35

Sahel : Bamako cible le Polisario pour éviter une confrontation avec Alger






Sahel : Bamako cible le Polisario pour éviter une confrontation avec Alger
Le Mali confronté sur son propre territoire aux groupes terroristes d’Al Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), contrôlés par des djihadistes algériens, s’en prend au Polisario. Compte tenu de l’équilibre des forces, Bamako, au lieu d’entrer directement en confrontation avec l’Algérie qui abrite le quartier général du mouvement indépendantiste sahraoui, a préféré jeter son dévolu sur la direction du Polisario.

Les autorités maliennes accusent ouvertement des Sahraouis du Polisario d’utiliser ces derniers temps et de manière récurrente, le territoire malien pour régler leurs comptes avec les hommes d’Aqmi et les narcotrafiquants qui s’activent dans la bande du Sahel et notamment dans le nord du Mali, difficilement contrôlable par l’armée locale. Les services de sécurité algériens qui n’ont pas admis le revers subi à la suite de l’enlèvement sur leur propre territoire, de deux humanitaires espagnols et d’une italienne, le 23 octobre dernier dans le camp hautement surveillé de Hassi Rabuni, près de Tindouf, ont mis en avant des éléments du Polisario pour tenter de libérer les trois otages à travers leur intrusion en territoire malien.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».