Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Polisario Confidentiel - publié le Mardi 12 Novembre à 20:19

Sahara occidental : siège nocturne sur les camps de Tindouf




La décision des autorités militaires algériennes d’interdire les déplacements nocturnes entre les camps sahraouis et la ville de Tindouf, a exacerbé la colère des habitants sahraouis contre la direction du Polisario, accusée de s’être totalement pliée au diktat des généraux du DRS.



Sahara occidental : siège nocturne sur les camps de Tindouf
Plusieurs manifestations pacifiques ont été organisées par des opposants et des sahraouis mécontents devant le QG du Polisario pour protester contre cette décision d’interdire les déplacements entre les camps et la ville de Tindouf, de minuit jusqu’à 7h00. Une décision d’autant plus contraignante qu’elle intervient juste après l’interdiction imposée aux véhicules immatriculés dans les camps de circuler dans les villes algériennes. Selon des sources bien informées dans les camps de Tindouf, les deux décisions ont été prises au niveau du DRS, les services secrets algériens qui ont la haute main à la fois sur les camps et sur le Polisario.

Avec ces nouvelles mesures, les sahraouis se sentent encore plus enfermés que par le passé, et les campements deviennent comme un piège qui se referme inexorablement sur eux. Surtout qu’ils comprennent mal le refus du Polisario, à l’instigation d’Alger, de tout règlement de la question du Sahara occidental. A la proposition marocaine d’un plan d’autonomie, Alger s’obstine à vouloir imposer une république fantaisiste envers et contre tout. Ceci, sachant bien qu’aucune grande capitale dans le monde, ni en Europe, ni en Amérique ni en Asie ne prête attention à ce genre de projets fumeux.

Les sahraouis de Tindouf deviennent de plus en plus conscients qu’ils sont les dindons de la farce. Après 40 ans d’internement à ciel ouvert, ils savent à présent que leur maintient dans une situation de prisonniers sous le contrôle implacable du front Polisario, ne sert absolument pas leur cause. Ces atermoiements font en fait tout simplement partie de l’agenda des dirigeants et des généraux algériens dans la région.

               Partager Partager


Commentaires
Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».