Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Lundi 15 Juin à 11:30

Sahara marocain : L'histoire et la réalité sur le terrain tordent le cou à l'imposture algérienne (Peter Pham)






Washington - L'histoire et la réalité sur le terrain nourrissent la justesse du plan d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, qui jouit d'une reconnaissance des grandes capitales mondiales, autant de faits qui "tordent le cou à l'imposture algérienne vis-à-vis de l'intégrité territoriale irréfragable du Maroc", a déclaré dimanche à la MAP Peter Pham, Directeur de l'Africa Center, relevant de l'influent Atlantic Council.
Sahara marocain : L'histoire et la réalité sur le terrain tordent le cou à l'imposture algérienne (Peter Pham)
Réagissant aux propos du premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, qui avait affirmé à Johannesburg devant la 25è session de l'Union africaine (UA), que la question du Sahara relève de la "décolonisation", M. Pham a tenu à souligner que le responsable algérien "ne croyait pas si bien dire! dans la mesure où la question du Sahara relève effectivement des +affres d'un colonialisme d'un autre âge+ et tout particulièrement lorsque l'Espagne s'était emparée de cette partie du Royaume qui était historiquement sous l'autorité des Sultans marocains".

L'expert américain a rappelé, dans ce contexte, que "la résistance face aux forces d'occupation espagnoles a été menée par Sheikh Maa al-Aynayn, qui était lié par des liens d'allégeance au Sultan Moulay Abdelaziz, grand-grand oncle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI", affirmant qu'"il est effectivement souhaitable de régler les questions qui relèvent de la décolonisation et ce, en reconnaissant l'histoire dans ses dimensions véritables et authentiques, ainsi que la réalité politique sur le terrain, autant d'éléments qui nourrissent le plan d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, qui jouit d'un soutien sans équivoque à l'international, dont celui des Etats-Unis d'Amérique".

Dans un autre registre, Peter Pham a fait observer que l'Union Africaine "a déjà du mal à s'acquitter de ses missions essentielles, pour aller se ridiculiser et s'occuper d'une question qui ne relève en aucun cas de ses attributions", rappelant qu'une grande majorité de pays africains ne reconnaissent pas la pseudo "rasd".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».