Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



MAP - publié le Mercredi 13 Juillet à 12:03

Sahara: à travers la désignation de Ghali, l’Algérie mise sur un changement dans la stratégie du polisario




Madrid - A travers la désignation de Brahim Ghali à la tête du polisario, "l’Algérie mise sur un changement dans la stratégie" des séparatistes en rapport avec la question du Sahara, estime José Antonio Perea Unceta, professeur des relations internationales à l’Université Complutense de Madrid.



Avec l’élection de cet ancien représentant du polisario à Alger, le régime algérien est en train également d’encourager les voix "les plus prédisposées -au sein de ce mouvement séparatiste- à une solution armée" au conflit du Sahara, a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP.

Pour M. Unceta, "l’Algérie se trompe de stratégie" si elle croit à un retour à la lutte armée, alors que le Conseil de sécurité des Nations Unies continue de défendre une solution négociée à la question du Sahara marocain.

L’universitaire espagnol a rappelé, par ailleurs, que la nature de la relation entre le régime algérien et le polisario est connue de tout le monde, soulignant que Brahim Ghali est sans le moindre doute, l'homme d’Alger.

Il a relevé, dans le même sens, que la présentation d’un candidat unique lors d’un processus électoral de quelque nature qu’il soit, comme ce fut le cas avec Brahim Ghali, est synonyme d’absence de démocratie, "l’une des caractéristiques de ce mouvement séparatiste depuis longtemps". 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».