Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Adil Alifriqui - Lemag - publié le Jeudi 7 Novembre à 09:32

Sahara : Le Maroc ravage ses ennemis par son arme la plus redoutable : Sa démocratisation




Lemag : Face au négativisme de ses ennemis, leurs tentatives de déstabilisation et leur corruption, le Maroc fait face par la poursuite confirmée de ses avancées sur la voie de la démocratisation, l’institutionnalisation et l’enracinement des valeurs des droits de l’homme et les impératifs du développement humains.



PH MAP Archive
PH MAP Archive
Ainsi est le message premier qu’a adressé le Roi Mohammed VI via son discours à la nation, à l’occasion du 38ème anniversaire de la marche verte, qui permit au Maroc de récupérer pacifiquement en 1975, les provinces sahariennes, alors sous occupation espagnole.

Le Roi Mohammed VI ne prit que peu de temps dans son discours pour décrier la corruption dévastatrice dans les milieux hostiles à l’intégrité territoriale du Maroc, qui avec l’argent du peuple algérien, se financent des campagnes de falsification de faits et de production de rapports mensongers d’ONG douteuses, sur le Maroc, dans le but de le dénigrer et le discréditer dans le monde, en occultant ses avancées certaines sur la voie du développement de l’Homme et de ses droits.
 
Le discours du monarque mit l’accent sur le réel du Maroc, son développement et son évolution sur sa voie d’apprentissage démocratique institutionnalisé, érigé outil privilégié de développement possible par la participation de tous.

Ainsi, la consolidation des droits civils et politiques au Royaume et la promotion de la nouvelle génération des droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux, sont les actions inscrites dans une démarche graduelle du Maroc tenant compte de ses spécificités nationales.

Le Roi a souligné que les complots des régimes hostiles au Maroc, ne sont que titres de leurs sous-développements et leurs désarrois face à la marche assurée du royaume vers un avenir implanté dans le développement.

Le Maroc, assure le Roi, ne doit aucunement prêter oreille ni intérêt aux discours et agissements de ses  ennemis, ravagés par l’ignorance, la corruption et l’inhumanité.

Le royaume poursuit avec fermeté sur le chemin de la promotion de valeurs qui sont les siennes, et qui sont les impératifs de son développement intégré.

Le souverain, a cité, à ce propos, la mise en œuvre par le CESE, d’un projet ambitieux basé sur une vision développementale intégrée et multidimensionnelle qui s’inscrit dans le cadre de la régionalisation avancée.

L’objectif ultime de ce projet, dit le Roi, vise à faire des provinces du Sud un espace de développement intégré et à conforter la portée géostratégique de ces provinces en tant que pôle régional de liaison et d’échanges entre l’Europe et l’Afrique subsaharienne.

De là, le Maroc, assure le Roi, confirme ses engagements envers ses voisins africains, ses engagements mus de volontés de coopération multidimensionnelle, emprunté d’humanisme et d'objectif de faire de l’Afrique, une maison recevable pour ses enfants.

Le Maroc met à cela, en œuvre, ses moyens, ses expertises et expériences, là où l’Afrique a besoin, en actionnant des liens de coopération et de fraternité aux dimensions politique, économique, social, humaine et spirituelle.

Avec du concret, le Maroc, indique le monarque, donne corps à ses prédispositions pour l’Afrique, via sa nouvelle politique globale, relative aux questions d’immigration et d’asile, basée sur les droits humains et les engagements internationaux.

Le Maroc, rappelle le Roi, fit preuve de son engagement réel dans cette approche, lorsqu’à l’ONU, il prit l’initiative de l’Alliance africaine pour la migration et le développement.

C’est un Maroc sérieux et crédibles que le Roi Mohammed VI a évoqué dans son discours, un royaume qui fait exception par son développement apaisé et sa démocratisation évolutive et participative, étroitement gardée par un peuple vivaces pour ses droits, ses libertés et sa dignité.

Lequel peuple, souligne le Roi Mohammed VI, demeure vaillant garde de son Sahara.

               Partager Partager


Commentaires