Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



MAP - publié le Mercredi 7 Octobre à 11:51

Sahara : La Suède appuie le processus en cours sous l'égide de l'ONU (Premier vice-président du Parlement suédois)






Stockholm - Le Premier vice-président du Parlement suédois, Tobias Billstrom, a indiqué que son pays soutient le processus en cours sous l'égide de l'ONU en vue d'un règlement politique de la question du Sahara.
"La Suède appuie le processus en cours mené sous les auspices de l'ONU", a déclaré à la MAP le haut responsable du Rassemblement modéré (centre-droit), à l'issue d'une rencontre au siège du parlement avec la délégation de partis marocains de gauche en visite à Stockholm.

Réagissant aux demandes d'éclaircissements de la position de son pays vis-à-vis de la question de l'intégrité territoriale du Maroc, M. Billstrom a affirmé qu'au vu de la réalité sur le terrain, une reconnaissance de la rasd n'est pas à l'ordre du jour.

"Il appartient au gouvernement de prendre la décision. Même si la déclaration est présentée par le Parlement ou la commission parlementaire, la prérogative appartient au gouvernement" de reconnaître ou non une entité, a-t-il précisé avant de rappeler que la réponse de la ministre suédoise des Affaires étrangères à une question sur le Sahara devant le Parlement "était claire".

Pour elle, "les conditions ne sont pas réunies pour la reconnaissance pour le moment", a-t-il poursuivi.

M. Billstrom a expliqué que pour son parti, "il est important de défendre le principe selon lequel il appartient au gouvernement, et seulement au gouvernement, de prendre ces décisions. Le Parlement n'a pas un rôle en matière de reconnaissance. Il s'agit d'une prérogative du gouvernement".

Evoquant la visite de la délégation marocaine en Suède, il a affirmé que son pays est un "ami de longue de date" du Maroc.

Le Royaume se trouve aujourd'hui "sur la bonne voie en matière de progrès social et économique", a par ailleurs indiqué cet ancien ministre de l'Immigration avant de saluer les efforts du Maroc et son partenariat avec l'Union européenne sur le dossier de l'immigration.

Au cours de la seconde journée de son déplacement en Suède, entamé lundi, la délégation de partis marocains de gauche a eu, au siège du parlement suédois, une série de rencontres avec des dirigeants politiques et des députés représentant différentes tendances du paysage politique au pays nordique. 

Conduite par la Secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Mme Nabila Mounib, et comprenant l'Union socialiste des forces populaires (USFP) et le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), la délégation a abordé avec les responsables de partis suédois de gauche et de droite les développements de la position de Stockholm sur le dossier du Sahara ainsi que les efforts de démocratisation et de développement socio-économique du Royaume.

               Partager Partager