Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



Adam Sfali - Lemag - publié le Samedi 13 Avril à 11:36

Sahara : L’Espagne menace le Maroc, après la 'réussite' de la visite de François Hollande




Lemag.ma : Stressée par l’offensive économique française, conduite au Maroc par le président François Hollande, l’Espagne a menacé le Maroc, depuis New York, de re-soutenir l’option d’autodétermination au Sahara.



Mariano Rajoy
Mariano Rajoy
Lors d’un point de presse commun avec Ban Ki-Moon au siège des nations unies à New York, le président du conseil de gouvernement espagnol, Mariano Rajoy a déclaré que l’Espagne soutenait les efforts de l’ONU au Sahara et continuera à défendre le principe d’autodétermination dans le cadre des résolutions onusiennes.

Le signe fut vite détecté depuis Rabat, comme un revirement espagnol menaçant, survenu après la réussite apparente de la visite d’Etat que le président français avait effectué la semaine passée au royaume, et durant laquelle, François Hollande avait dit son soutien à la proposition d’autonomie présentée par le Maroc.

L’Espagne a considéré l’offensive économique française au royaume menée par Hollande, comme dirigée contre elle.

Madrid, selon des sources bien informées, a négativement estimé les déclarations de responsables français depuis Rabat et Casablanca où était le président, qui s’enthousiasmaient devant leurs pairs marocains, que la France comptait détrôner l’Espagne de son classement de premier fournisseur des marchés marocains.          

Une position commerciale avantageuse pour une Espagne en grave crise économique, que la France veut lui arracher, a poussé Madrid à proférer ces menacer à l'encontre du Maroc, de changer de position sur l’affaire du Sahara, si le gouvernement d’Abdelilah Benkirane venait à avantager de quelques façons que ce soit, les entreprises françaises.

Selon un hebdomadaire arabophone de la place, un responsable français, contacté à ce sujet a choisi de minimiser cet énervement espagnol disant vaguement que «Madrid sait parfaitement ce que veut Paris au Maroc et que nos différents nous les réglerons à l’intérieur de l’UE ».

               Partager Partager


Commentaires