Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



Larbi Amine - Emarrakech - publié le Vendredi 27 Juillet à 12:55

Saâdeddine El Othmani : « Le Sahara marocain est la zone la plus sûre d’Afrique »




Rabat : Le ministre des affaires étrangères faisait le point des grandes questions de politique étrangères, devant les députés de la commission des affaires étrangères, de la défense, des affaires islamiques et des MRE à la chambre des représentants.



Saâdeddine El Othmani : « Le Sahara marocain est la zone la plus sûre d’Afrique »
« Le Sahara marocain est la région la plus sûre de toute l’Afrique » déclara le ministre marocain en réponse à une question sur les effets négatifs que pourrait induire, sur la sécurité nationale, les grandes instabilités que connaissent les zones voisines en Algérie et au nord Mali.

El Otmani a pour l’occasion rappelé que le statut de Christopher Ross, reste à ce jour, en suspens à l’ONU, vu que celle-ci s’emploie à régler des questions de plus grande priorité, insinuation faite à la crise syrienne.

Mali et immigration clandestine sur la table

Du Mali, le ministre a dit que le Maroc déploie ses efforts pour y sauvegarder l’unité, a ce titre il a rappelé le soutient fait par le royaume, au plan de solutions africaines, privilégiant la voie du dialogue aux conflits armés.

« La situation au Mali s’est dégradée suite à la chute du régime de Kadhafi … le Maroc a, dés le départ, assumé ses responsabilités envers le Mali malgré que celui-ci ait reconnu la république du Polisario» a rappelé El Otmani.

Sur la question de la prolifération de l’immigration clandestine des subsahariens au Maroc, El Otmani a indiqué qu’il s’agit d’une affaire compliquée, rappelant que face à ce phénomène coûteux en moyens et en efforts pour le Maroc « Nous avons démantelé plus de 108 réseaux de trafic de clandestins et organisé le retour dans leurs pays de plus de 11000 clandestins, les 8 dernières années».

Le ministre marocain a également expliqué que le Maroc est, la-dessus, victime de ses engagements envers ses voisins, notamment ceux du nord « Le Maroc s’est transformé en une destination finale parce que nous protégeons les frontières de nos voisins en empêchant les clandestins de les prendre d’assauts »  conclut Saad Edine El Otmani.  

               Partager Partager


Commentaires