Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - Lemag - publié le Jeudi 20 Février à 09:42

SIEL 2014 : Présentation du livre "Nos mal-aimés" de Claude Askolovich



Casablanca - L'écrivain français Claude Askolovich a présenté son livre "Nos mal-aimés, ces musulmans dont la France ne veut pas", mercredi soir à Casablanca au pavillon du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME).



Cet ouvrage de 280 pages, présenté par son auteur à l'occasion de la 20ème édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL), est un essai sur les conditions des musulmans en France qui soulève les complexités, les contradictions et des aspirations qui animent la communauté musulmane dans l'hexagone.
 
Par l'entremise de plusieurs témoignages recueillis à travers le pays, Askolovich dépeint à la fois les tracas et les travers de cette communauté et constate aussi que l'islam est devenu un enjeu politique majeur à l'origine de nombreux fantasmes qui nourrissent une véritable crise identitaire. 
 
En revanche, le livre donnant une image plutôt trop sombre mais réaliste sur la condition des musulmans en France, a déjà créé la polémique, suscitant plusieurs critiques. Des journalistes et intellectuels français ayant même de haineux envers la république.
 
L'auteur qui dit avoir été viré de son travail pour avoir défendu la viande halal, raconte en effet l'histoire de ces musulmans de France, que l'on n'aime pas avec les meilleures intentions, et qu'on oblige à se fondre ou à se cacher, à mentir sur eux-mêmes ou à périr socialement.
 
Dans une déclaration à la MAP, Askolovich estime, lui, qu'il s'agit d'un livre "que je voulais faire et j'avais besoin de le faire. C'est l'histoire d'une France qui a fini par catégoriser les gens et les mettre à part", a-t-il poursuivi.
 
"Etre un musulman pratiquant fait de vous un français totalement différent. Ce livre évoque une analyse politique selon laquelle les musulmans ne seront jamais des individus mais une masse informe", a-t-il fait remarquer.
 
Le livre relate également des rencontres avec "des gens qu'on juge dangereux, mais qu'ils sont simplement des personnes différentes. Ils sont simplement des musulmans très pratiquants ou des gens très orthodoxe", a indiqué le journaliste et écrivain français.
 
"Il y a une crise identitaire réelle en France, nourrit par le discours politique discriminatoire", estimant qu'on apprend aux gens que la France est un colonisateur modèle, alors qu'elle est un pays qui n'arrive à s'identifier dans le monde d'aujourd'hui, a-t-il conclu.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus