Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - Lemag - publié le Samedi 15 Février à 10:07

SIEL 2014: Plaidoyer pour la création d'une organisation de protection des femmes immigrées



Casablanca - Des femmes marocaines et africaines de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) ont plaidé, vendredi à Casablanca, pour la création d'une organisation panafricaine afin de fédérer les efforts des pays africains en matière de protection des droits de la femme immigrée.



Représentant différents pays africains membres de la CEDEAO, invitée d'honneur de la 20ème édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL), organisé sous le patronage du Roi Mohammed VI, ces femmes ont appelé les gouvernements et les acteurs associatifs à œuvrer davantage pour protéger la femme africaine contre toutes les formes de souffrance qu'elle vit à cause du phénomène de migration, notamment clandestine.

Venues notamment du Mali, du Sénégal, de la Côte d'Ivoire, de l'Angola, de la Guinée équatoriale, ou encore du Cameroun et de l'Ethiopie, plusieurs sensibilités féminines, qui intervenaient lors d'un panel organisé par le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) sur la "Migration féminine en Afrique", ont tiré la sonnette d'alarme sur les répercussions dévastatrices de la migration de la femme sur les familles et les sociétés africaines toutes entières, appelant à l'adoption d'approches globales, avec pour cheval de bataille la lutte contre l'analphabétisme et la pauvreté.

Tout en soulignant l'expérience marocaine dans le domaine des droits de la femme et les avancées considérables dans le domaine de l'égalité des sexes, elles ont, par ailleurs, appelé à placer les questions de la femme africaine à la tête des priorités dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement et de l'Agenda des objectifs de développement durable post-2015.

Lors de cette édition 2014 du SIEL, le CCME a choisi d'aller à la rencontre de la terre et de l'Homme africains. L'Afrique du mouvement, berceau de l'humanité à travers laquelle, l'Homme aurait entamé sa grande migration sera ainsi célébrée dans le pavillon de plus 270 m2 du Conseil.

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger reste en phase avec l'actualité en plaçant la question de la migration subsaharienne au Maroc au cœur de son programme.

Le CCME a invité pour ce faire un parterre de responsables et d'experts représentant les instances chargées de la question migratoire, notamment des pays de l'Afrique de l'Ouest. Ces derniers engageront, dix jours durant, une réflexion commune destinée à anticiper les problèmes et faire en sorte que l'installation des immigrés subsahariens au Maroc se passe dans de bonnes conditions.

Des tables rondes autour de l'Afrique constitueront ainsi des espaces de rencontres pour des échanges entre acteurs institutionnels, associatifs et autres experts pour des échanges d'expériences et de bonnes pratiques sur les questions liées à la migration africaine.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus