Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Suzanne Lehn - publié le Samedi 25 Février à 16:46

Russie : Le rassemblement pro-Poutine de Moscou vu par les blogueurs

None






Jeudi 23 février, à dix jours de l'élection présidentielle du 4 mars, le Premier Ministre russe Vladimir Poutine s'est adressé à des milliers d'auditeurs dans le stade Loujniki de Moscou. Un certain nombre de blogueurs moscovites ont assisté, eux aussi, au rassemblement du 23 février. Florilège de leurs reportages photo, observations, assortis de notes de leurs lecteurs.

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur les élections en Russie 2011/12.

Jeudi 23 février, à dix jours de l'élection présidentielle du 4 mars, le Premier Ministre russe Vladimir Poutine s'est  adressé à des milliers d'auditeurs dans le stade Loujniki de Moscou. La correspondante du Guardian Miriam Elder décrivait l'événement [en anglais] comme “une réminiscence du spectacle soviétique tant par la rhétorique que par le style” :

[…] Des milliers d'ouvriers provinciaux avaient été acheminés par bus ou embarqués dans les trains pour assister à l'événement. […]

Un rassemblement de soutien au premier ministre Vladimir Poutine s'est tenu à Moscou le 23 février, en vue de l'élection présidentielle du 4 mars. Photo Irina Firsova, copyright © Demotix (23/02/12).

Un certain nombre de blogueurs moscovites ont assisté, eux aussi, au rassemblement  du 23 février. Florilège de leurs reportages photo, observations, assortis de notes de leurs lecteurs.

LJ user mi3ch a publié 17 photos et écrit [en russe] :

Des gens tout à fait ordinaires. Confiants. Braves. Comme ma tante, comme mon voisin de palier. Des étudiants, des travailleurs, des fonctionnaires, des retraités. Sept sur dix, des femmes, mamans et mamies. Et qui aiment vraiment Poutine. Si courageux et si déterminé. […]

Leur différence essentielle avec ceux de Bolotnaïa [les manifestations de l'opposition] c'est les visages. A Loujniki, presque personne ne souriait. Et presque tous marchaient en silence. […]

L'utilisatrice LJ otshellnica rabroue le blogueur [en russe] dans la partie commentaires :

Sur Bolotnaïa, on trouvait les mêmes visages [fermés] dans la foule de plusieurs milliers de personnes. Tout comme il y avait des visages avenants et souriants à ce rassemblement. Vous, surtout, ne devriez pas jouer d'arguments aussi faciles.

L'utilisateur LJ user maxsytch a proposé [en russe] un autre élément de comparaison entre les rassemblements anti- et pro-Poutine :

La différence était la proportion de gens qui sont venus de leur plein gré à Bolotnaïa et Loujniki.

L'utilisatrice LJ tamrat, qui habite Riazan, approfondit [en russe] la définition du ‘plein gré,' citant en exemple la participation de sa ville au rassemblement du 23 février :

Ceux des entreprises de Riazan sont venus de leur plein gré, et joyeusement. Et qu'ils soient pour Poutine ou pas, peu importe. Ils ont eu une visite de Moscou gratuite ! On les a transportés, nourris, ils ont eu un concert. Et tout ça gratuitement ! Ils sont rentrés chez eux contents. Et rien ne changera dans notre pays tant qu'on pourra rendre un individu heureux avec un repas et un tour gratuits !

L'utilisateur LJ vova-maltsev a mis en ligne 14 photos [en russe] et raconté ses rapides échanges avec quelques participants au rassemblement :

[…]

- Pourquoi êtes-vous là ?
- Putain, on nous a amenés.
- Vous êtes pour Poutine ?
- [Qu'il aille se faire foutre], notre salaire est 17.000 [roubles par mois, 433 €].

[…]

Dans l'un des bus il y avait des [travailleurs migrants] Tadjiks.
- Vous êtes pour Poutine ?
- On est agents de nettoyage à Izmaïlovo, et maintenant on est coincés ici. On devra travailler de nuit.]

[…]

De gentilles cuisinères scolaires.
- Que faites-vous ici ?
- On nous a envoyées.
- Préparer la kacha [pour les participants] ?
- Oui.
- Vous êtes allées à Bolotnaïa ?
- Non, on ne nous y a pas envoyées.
- Vous êtes pour Poutine ?
- Oui, bien sûr… Vous êtes journaliste?
- Oui. Je ne suis pas pour Poutine.
- (à voix basse) Nous sommes toutes contre lui. Et tous les enseignants aussi.

Un lecteur anonyme a laissé ce commentaire [en russe] sous le billet de l'utilisateur LJ vova-maltsev :

[On les y emmène de force.] Ils ne sont même pas payés, leur motivation, c'est la peur de problèmes au travail + 1 jour de congé. Cette info est vraie à 100%. Des gens de la famille travaillent dans une entreprise publique, à Moscou.

L'utilisateur LJ panzicov (Alexei Vitvitskiy) a publié 48 photos [en russe] sur son blog. Cinq d'entre elles, affirme le blogueur, montrent des individus supposés toucher une rémunération pour leur participation au rassemblement :

[…] La conscience du peuple coûte 800 roubles [20 €] pour deux heures, distribués au métro Park Kultury sitôt après le rassemblement. […]

Sept photos du reportage de l'utilisateur LJ montrent un groupe de jeunes Noirs brandissant des panneaux faits main avec des slogans pro-Poutine. Un autre blogueur, l'utilisateur LJ drandin (Igor Drandin), leur a adressé la parole, pour leur demander d'où ils venaient, et a publié l'enregistrement vidéo [en russe et anglais] sur son blog et sur on YouTube ; un des jeunes gens explique, en anglais, qu'ils venaient du Kenya.

L'utilisateur LJ pier_luigi, commentant le billet de panzicov, écrit [en russe] à propos des supporters kenyans de Poutine :

Ça n'est pas la Corée du Nord - pas encore… Mais les représentants du Poutinisme international sont très impressionnants !

L'utilisateur LJ tushinetc a publié 16 photos [en russe] prises avant que la plupart des participants au rassemblement ne prennent place dans le stade Loujniki. Sur l'une, on voit des sièges vides avec des sacs plastiques identiques posés dessus. tushinetc d'expliquer :

[…] Des organisateurs ont pris bien soin de leurs employés, s'assurant qu'ils n'aient pas froid en étant assis sur du plastique. Dans chaque sac sur les sièges il y a une couverture, un bonbon et une mandarine, et sur le siège lui-même, un coussin en tissu. […]

2014imeretinka commente [en russe] :

Quelle bassesse ! Pour un bonbon et une mandarine…

à quoi panfilosoff rétorque [en russe] :

Rien à voir avec de la bassesse… Si tu n'y vas pas, tu as de sérieux problèmes au travail, et si tu y vas, tu as une prime et une mandarine. Simple et logique.

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur les élections en Russie 2011/12.



Source : http://fr.globalvoicesonline.org/2012/02/25/99279/...


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles