Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Jeudi 20 Février à 12:37

Rupert Joy : L'UE développera des services aux immigrés régularisés au Maroc



Rabat - L'Union Européenne compte développer une offre de services à destination des immigrés régularisés, ayant le droit de bénéficier des dispositifs d'insertion, a indiqué l'ambassadeur chef de la délégation de l'UE au Maroc, Rupert Joy.



Rupert Joy
Rupert Joy
Dès cette année, l'UE a engagé un dialogue avec les autorités marocaines pour adapter ses opportunités de financement à la nouvelle politique migratoire marocaine, qui prévoit, en particulier une régularisation et une insertion des réfugiés, selon des critères spécifiques, au cours de l'année 2014, a précisé M. Joy dans un entretien publié jeudi par le quotidien "L'Economiste". 
 
"Le Maroc et l'UE se sont engagés dans le Partenariat pour la mobilité en juin dernier, pour une coopération globale sur les questions de migration, avec des moyens financiers importants, de l'UE et des Etats membres participants", a-t-il souligné.
 
l'UE s'engage, a-t-il poursuivi, à apporter "un appui institutionnel dans les domaines du renforcement de la politique de lutte contre la traite des êtres humains" ainsi que la création d'un "système national du droit d'asile".
 
Dans le cadre de ce Partenariat, deux négociations sont prévues cette année, une concernant "un accord de réadmission" et une autre relative à la "facilitation de la procédure d'octroi des visas".
 
Ces deux dialogues, qui se dérouleront en parallèle, doivent être lancés très prochainement, a-t-il fait savoir, notant que ces deux accords entrent en vigueur au même moment.
 
Figure aussi au programme de ce Partenariat, "l'optimisation de la migration comme facteur de développement et un axe important", a-t-il décliné précisant qu'il s'agira, dans le cadre de ce volet, "de soutenir les politiques d'accompagnement et de réinsertion socio-économique des migrants marocains de retour au Maroc". 
 
"L'idée est de renforcer la politique d'incitation à l'investissement productif des MRE et leur appui dans la création d'entreprises", a expliqué l'ambassadeur, soulignant que "cela devra s'accompagner du développement de la coopération de l'Anapec avec les agences européennes pour l"emploi".
 
D'après lui, ce volet permettra également de favoriser la migration de travail des Marocains vers l'UE.
 
Joy a tenu à rappeler que la liste des projets de coopération accompagnant le Partenariat pour la mobilité, qui s'élèvent à ce stade à plus d'une soixantaine, "n'est pas figée et pourra s'enrichir de potentielles nouvelles idées au fil du temps".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara