Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 3 Août à 09:44

Revue quotidienne des éditos



Rabat - Les éditorialistes des quotidiens parus mercredi ont focalisé leurs commentaires notamment sur la question de la sécurité, le bilan du gouvernement et le débat sur les déchets type RDF.



"Al Ittihad Al Ichtiraki" aborde la question de la sécurité. Le journal indique que la sécurité a constitué l'un des principaux axes du discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la nation à l'occasion du 17ème anniversaire de la fête du Trône, notant que si le Maroc jouit de la stabilité c'est aussi grâce aux efforts et aux sacrifices des services de sécurité qui ont fait preuve d'efficacité dans la lutte contre le terrorisme qui essaye, désespérément, de porter atteinte à la sécurité et à l'ordre public. 

Le journal écrit que pour maintenir l'efficacité des services de sécurité, le Souverain a mentionné quatre conditions: la mise à la disposition de l'administration de sécurité des ressources humaines et matérielles, la poursuite de la moralisation de l'administration, la crédibilité des opérations de sécurité, ainsi que la nécessité de la coordination entre les services de sécurité internes externes.

"Aujourd'hui le Maroc" aborde le bilan du gouvernement. L'éditorialiste indique qu'en écoutant les réponses apportées par certains ministres lors des séances de questions orales au Parlement, on est parfois surpris d'apprendre l'existence de projets et de réalisations méconnus, peu ou mal médiatisées".

Il explique que le Maroc doit donner de la visibilité et de la lisibilité à ses projets et à tout ce qui se fait en matière d'environnement des affaires ou d'infrastructures, relevant qu'à deux mois des élections législatives, le gouvernement vient aussi de procéder à un exercice fort intéressant: un bilan complet de son mandat en chiffres. Il estime à cet égard que cet exercice a le mérite de faire une mise en cohérence et de donner de manière très pédagogique un aperçu complet de ce qui a été réalisé ces 5 dernières années, faisant remarquer qu'il aurait été plus complet de la part du gouvernement de dire aussi ce qui a été prévu en début de mandat mais n'a pas été réalisé.

L’Économiste revient sur le débat concernant les déchets type RDF (Refuse derived fuels). L'éditorialiste souligne que l'Italie exporte ces déchets en Autriche, aux Pays-Bas, en France, au Danemark, en Espagne et en Allemagne..."Des pays où la conscience écologique est loin d'être usurpée", estime-t-il, notant que "cette vraie-fausse polémique" a fait douter ceux qui combattent aux premières lignes et depuis des années tant dans le secteur privé qu'à l'intérieur de certains établissements publics.

Il estime que "cette dérive a pour unique dessein d'infantiliser l'opinion, de susciter son adhésion à travers une logorrhée politique, où le souci est plus de faire croire que de faire", relevant que le plus grave, c'est lorsque l'opinion perd sa capacité de discernement.

"Bayane Al Yaoum" commente la chose culturelle au Maroc. L'auteur de l'article souligne que le chantier culturel a connu des réformes institutionnelles et juridiques qui nécessitent d'être accompagnées politiquement et supposent l'adhésion des acteurs culturels, mettant l'accent sur le besoin grandissant à la culture et à son rayonnement, ainsi que sur la position des intellectuels au sein de la dynamique politique et sociétale du Maroc.

Il estime que la question culturelle et intellectuelle est susceptible de débarrasser le discours politique et médiatique de sa monotonie et de donner un nouveau souffle à la pratique électorale, politique et partisane.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara