Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


MAP - publié le Samedi 8 Octobre à 10:26

Revue des éditos quotidiens



Rabat - Les éditorialistes des quotidiens parus ce samedi ont focalisé leurs commentaires, notamment sur les élections législatives du 7 octobre et la question de l'intégrité territoriale du Royaume.



"Assabah" indique que les partis politiques doivent laisser de côté les calculs partisans et les intérêts privés et prendre part à la mise en place d'un gouvernement qui achèvera les chantiers en cours et comblera les lacunes pour redonner espoir aux Marocains en un avenir meilleur.

Il estime que l'étape de la mise en œuvre effective de la Constitution va débuter, estimant que le Parlement issu du scrutin du 7 octobre est encadré par les principes du référendum de juillet 2011. Il juge que le prochain gouvernement est appelé à rattraper le retard enregistré dans la construction de l’État moderne, en particulier le chantier de la régionalisation avancée.

"Bayane Al Yaoum" écrit qu'au regard du climat politique exceptionnel dans lequel vit notre pays et des défis et menaces imposés par son entourage régional et international, une organisation réussie des élections législatives portée par une grande participation populaire est à même de donner un indice de choix définissant les contours d'une position politique interne globale et formulant les réactions internationales vis-à-vis de l’expérience marocaine.

Le défi à relever consiste à accorder la confiance populaire et la légitimité démocratique à des forces nationales crédibles en mesure de consacrer la marche de notre pays vers la réforme et le développement, la préservation de sa stabilité et son unité et la protection des valeurs de diversité et d’ouverture, relève l'éditorialiste, tout en appelant l’ensemble des parties prenantes à assumer leur responsabilité ô combien considérable envers la patrie. 

"Al Ittihad Al Ichtiraki" aborde la question de l'intégrité territoriale du Royaume. Le journal estime que le Maroc attend du nouveau secrétaire général de l'ONU de sortir la première cause nationale du Royaume de l'impasse causée par son prédécesseur, Ban Ki-moon. Il fait remarquer que le Maroc attend également la poursuite des efforts onusiens qui ont démontré la crédibilité de la proposition marocaine d'autonomie, qui constitue une solution courageuse au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus