Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 7 Octobre à 10:23

Revue des éditos quotidiens



Rabat - Les éditorialistes des quotidiens parus ce vendredi ont focalisé leurs commentaires notamment sur la participation des électeurs au scrutin du 7 octobre.



"L’Économiste" souligne que "ces élections législatives sont probablement les plus décisives de l'histoire moderne du Maroc", notant que le choix des citoyens engage l'avenir du pays.

Il appelle les citoyens à être nombreux à voter, "car il en va de l'avenir du pays et de la société marocaine", estime-t-il. "Dans un monde qui n'a jamais été aussi troublé et incertain, il est rassurant que les Marocains aient la possibilité de décider de leur avenir par la voie pacifique des urnes", relève l'éditorialiste, jugeant que "c'est un sérieux avantage que nous devons tous faire en sorte de conserver".

"Al Ittihad Al Ichtiraki" écrit qu'en ce jour du scrutin, les électeurs doivent trancher et faire leur choix entre les projets soumis que ce soit ceux à court terme, comme la gestion gouvernementale et législative, ou ceux ayant une portée stratégique, appelant les Marocains à se rendre aux urnes pour donner à l'opération électorale sa dimension populaire. "Al Mounaataf" formule, quant à lui, le souhait de voir les élections aboutir à un gouvernement fort, cohérent et solidaire autour d'un programme alliant réalisme et ambition et d'une vision stratégique, et dont les portefeuilles ministériels reviendront à des compétences capable de mener à bien leur mission.

Revenant au sujet de la cellule terroriste composée de dix femmes démantelée lundi dans plusieurs villes du Royaume, "Bayane Al Yaoum" écrit que cette affaire démontre qu'Internet et les nouvelles technologies de communication favorisent la circulation des discours terroristes et extrémistes. De même, la faiblesse des connaissances transmises par l’école aux élèves et étudiants et la pauvreté frappant les milieux défavorisés sont tout autant d'éléments favorisant la manipulation des jeunes qui deviennent une proie facile aux prises du désespoir et de l’embrigadement.

Afin de faire face à cette menace, l’auteur de l'article souligne l’importance de continuer les réformes et de consacrer les fondements de l’État de droit et des institutions, mais aussi de réformer d’urgence l’enseignement et le champ religieux, de promouvoir la culture et les arts et de consentir un plus grand effort national en matière d’emploi, de logement, d’éducation et de santé.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara