Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Des considérations antisémites sont-elles à l’origine du refus de... | via @lemagMaroc https://t.co/9lydo7jd29 https://t.co/wz3reoxFgh


MAP - publié le Mardi 16 Août à 11:09

Revue des éditos quotidiens



Rabat, 16/08/2016 - Les éditorialistes des quotidiens parus mardi ont focalisé leurs commentaires sur les accidents de la route, les rapports établis par les Etats-Unis sur le Maroc et les relations entre le Royaume et la Mauritanie.



Al Ittihad Al Ichtiraki revient sur le phénomène des accidents de la route au Maroc. Le journal souligne la nécessité de lancer un débat national pour modifier le comportement des usagers de la route, automobilistes et piétons, et de prendre des mesures répressives strictes à l’encontre de quiconque faisant peu de cas des vies humaines.

Il appelle le gouvernement et les différents intervenants à élaborer une vision claire pour extraire le Maroc du bourbier de la guerre des routes et déterminer les parties responsables des drames qui se produisent sur les routes marocaines.

L’Economiste critique les rapports établis par les Etats-Unis sur le Maroc. L'éditorialiste souligne que les Marocains « savent que ces rapports sont fallacieux », mais « pour les Etats-Unis, la vérité importe peu. Ce qui compte, c’est de noircir peu à peu l’image du pays que l’on veut diaboliser ».

"Le processus est connu, utilisé maintes et maintes fois par Washington. Associations, think-tank...fabriquent, à coups de bourse de recherche, l'image noire attendue", fait-il remarquer, ajoutant que devant une telle menace, "le Maroc a intérêt à développer au maximum une communication efficiente et crédible sur tout ce qui positive l'image du pays et de la société".

Aujourd’hui le Maroc aborde les relations entre le Maroc et la Mauritanie. L’éditorialiste explique que « si le régime en Algérie a tout fait pour couper les liens du Maroc avec le reste du Maghreb au point de condamner l’Union du Maghreb, les agissements de la Mauritanie aujourd’hui rappellent le même mode opératoire qui consiste à stopper ou du moins perturber la coopération du Maroc avec les pays de l’Afrique subsaharienne ».

Il y voit « une véritable stratégie d’endiguement qui cible le Maroc pour le contenir dans une position géographique isolée ».

Pour l’Opinion, la volonté politique « peut tout changer, sauf la géographie ». L’auteur de l’article constate que la Mauritanie « renonce à une neutralité qui lui a permis des décennies durant d’éviter de s’embourber dans la guerre froide maroco-algérienne ».

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara