Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 7 Août à 15:36

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 07 août.:



*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:
 
- "Le paysage culturel marocain témoigne, depuis plusieurs années, d'un véritable renouveau" (Jack Lang). "Le paysage culturel marocain témoigne depuis plusieurs années d'un véritable renouveau qui touche et concerne tous les différents secteurs de l'art et les diverses facettes de la culture marocaine", a déclaré le président de l'Institut du Monde Arabe (IMA), Jack Lang. Dans un entretien, M. Lang a souligné que "ce sont ce foisonnement et cette efflorescence de la scène culturelle marocaine que j'ai à coeur de mettre en exergue, à l'automne prochain lors de la grande manifestation pluridisciplinaire que sera organisée à l'IMA".
 
- L'USFP toujours en proie aux dissensions internes. Visiblement, la crise au sein de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) n'est pas près d'être surmontée. Déclenchée au lendemain du 9ème congrès (en décembre 2012), la menace de la scission du parti de la rose semble toujours à l'ordre du jour. Les deux clans qui s'opposent, celui de Driss Lachgar, élu lors du dernier congrès, et le groupe d'Ahmed Zaïdi, qui avait échoué à accéder au titre de premier secrétaire du parti, campent sur leurs positions, chacun se prévalant de défendre les principes du parti. Après la "trêve" tacite observée, depuis que Lachgar a pu récupérer la présidence du groupe parlementaire socialiste à la Chambre des représentants, la confrontation est de retour. Le courant "démocratie et ouverture" vient de publier un communiqué incendiaire où il descend en flamme le premier secrétaire de l'USFP. 
 
*L'Economiste.:
 
- Déficit budgétaire : Le FMI conforte le gouvernement. La baisse de deux points du déficit budgétaire en 2013 et la poursuite de son amélioration au premier semestre ont, en partie, convaincu le Fonds monétaire international (FMI) de renouveler la ligne de précaution et de liquidité (LPL). Les efforts du Maroc ont d'ailleurs réduit sa vulnérabilité face aux chocs exogènes, d'où la souscription à un montant moins important qu'en 2012. Le Royaume a sollicité 5 milliards de dollars sur deux ans dont 4,5 milliards sont mobilisables sur la première année.
 
- L'impasse du logement social. L'immobilier en général et le logement social en particulier ne sont pas encore sortis de la période des turbulences. Les indicateurs sont alarmants. Les ventes de ciment affichent une baisse de consommation de 8% pour les 7 premiers mois de l'année avec un très mauvais mois de juillet. Ce recul est intimement lié à la baisse de régime dans le segment social. Ainsi, les méventes dans les 250.000 DH ont impacté les mises en chantier qui ont été divisées par deux au premier trimestre.
 
*Aujourd'hui le Maroc.:
 
- Sécurité du Sahel et du Maghreb : Les USA misent sur le Maroc. Le Sommet Etats-Unis-Afrique, qui s'est tenu à Washington, a été une "occasion opportune pour mettre en avant le rôle très significatif du Maroc en matière de lutte antiterroriste, dans le cadre de l'approche mise en place par SM le Roi Mohammed VI", a déclaré à la presse le directeur de l'Institute of Counter-Terrorism Studies (ICTS), Yonah Alexander. Il a ajouté que "SM le Roi a mis en place une approche holistique efficiente en matière de lutte contre le terrorisme, en droite ligne avec l'image de l'Islam tolérant et ouvert, que le Royaume a toujours véhiculée au Maghreb et en Afrique subsaharienne".
 
- Code de la presse : les dernières retouches. Le nouveau code de la presse continue son cheminement vers les Chambres du parlement. Le syndicat national de la presse marocaine (SNPM) et la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) devraient rencontrer le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, avant la fin du mois d'août 2014, pour lui faire part de leurs remarques concernant la mouture du code de la presse qui leur avait été soumise le 15 juillet dernier. Après la consultation des acteurs du secteur, le nouveau code de la presse devra être adopté par le Conseil de gouvernement puis par les deux Chambres du Parlement avant son entrée en vigueur prévue avant fin 2014.
 
*Libération.:
 
- Le Pr Abderrahmane Maâroufi: Les pseudo-informations relayées par les médias concernant des cas d'Ebola au Maroc n'ont aucun fondement. "Aucun cas d'Ebola n'a été enregistré jusqu'à présent au Maroc". C'est une affirmation nette et rassurante que les responsables du ministère de la Santé n'ont cessé de répéter après la publication mardi d'un article sur le portail du journal espagnol "El Pais" faisant état d'une éventuelle mise en quarantaine de personnes atteintes du virus Ebola dans plusieurs pays dont le Maroc, l'Arabie saoudite et les Philippines. Il s'agit, selon ce quotidien, de voyageurs en provenance des pays où le virus fait ravage comme le Liberia. Le professeur Abderrahmane Maâroufi, directeur de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, a nié catégoriquement l'existence dans le Royaume de personnes atteintes de ce virus. Toutes les informations alarmistes relayées par les médias jusqu'à présent sont de fausses alertes, a-t-il martelé, ajoutant que le ministère tient à rassurer l'opinion publique et qu'il l'informera avec diligence et objectivité de tous les cas suspects qui pourraient être éventuellement détectés.
 
- Hausse du chômage et prévision de dégraissages durant le prochain trimestre. La situation du marché du travail au deuxième trimestre de l'année 2014 ne s'est pas vraiment arrangée. En ce début d'août, le Haut-commissariat au plan, chiffres à l'appui, annonce une flopée de mauvaises nouvelles et quelques bonnes ayant trait à de nouveaux postes créés. Cependant, cette note positive n'a pas redonné le moral aux nombreux sans-emploi marocains qui se débattent encore dans la nasse du chômage. En effet, entre le deuxième trimestre de l'année 2013 et la même période de 2014, le nombre de chômeurs au Maroc, en augmentation de 65.000 personnes (39.000 en milieu urbain et 26.000 en milieu rural) a atteint 1.114.000 personnes. Le taux de chômage a, ainsi, enregistré un accroissement de 0,5 point, passant de 8,8% à 9,3%. En milieu urbain, ce taux est passé de 13,8% à 14,2% et en milieu rural de 3,2% à 3,6%.
 
*L'Opinion.:
 
- Le prochain Sommet global de l'entreprenariat se tiendra à Marrakech. Le président américain, Barack Obama, a annoncé, mardi à Washington, que le prochain sommet global annuel de l'entreprenariat (global summit of entrepreneurship (GES)) se tiendra les 20 et 21 novembre prochain à Marrakech. C'est la première fois qu'un pays africain abrite ce sommet. Le chef de l'exécutif américain a fait cette annonce lors de son discours devant le "US Africa Business Forum" en présence de plus de 40 chefs d'Etat et de gouvernement africains réunis, dans la capitale fédérale US du 4 au 6 août, dans le cadre du premier sommet Etats Unis-Afrique.
 
- Echanges extérieurs: Le blé pèse sur la facture alimentaire. Les transactions avec l'extérieur au titre des biens et services enregistre, au terme des six premiers mois de l'année 2014, une hausse de 5,6% ou +19 Mds de DH. Le déficit commercial s'atténue de 2,3%: -66,3 Mds de DH contre -67,9 Mds de DH un an auparavant, et le taux de couverture des importations par les exportations s'améliore de 1,7 point : 50,1% au lieu de 48,4%. Les produits alimentaires, dont le blé, ont accaparé la part de lion des importations (+35,7%). Les achats de céréales ont atteint, à fin juin 2014, 11,2 Mds de DH contre 8,3 Mds de DH en raison de l'augmentation des quantités importées de 60,3%, souligne l'Office des Changes dans un communiqué.
 
*Al Bayane.:
 
- Mezouar à la chaîne de télévision "Skynewsarabia" : Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a appelé à aller de l'avant dans l'édification de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) afin de permettre à ce groupement régional de relever les défis de la mondialisation et du développement. Dans une interview à la chaîne télévision "Skynewsarabia", en marge du sommet USA-Afrique, le ministre a plaidé pour le renforcement de l'intégration régionale afin de transcender le blocage que connaît actuellement l'UMA à cause de la position figée de l'Algérie au sujet de la question du sahara marocain.
 
- Le Croissant rouge marocain (CRM) accorde un soutien financier à son homologue palestinien afin de pallier au manque criant de médicaments et de produits médicaux dont pâtissent les établissements de santé à Gaza à cause de l'agression israélienne, indique mardi un communiqué du CRM. Ces médicaments permettront de combler une partie du manque constaté de médicaments au niveau des établissements de santé à Gaza face au flux de milliers de blessés palestiniens, note la même source, ajoutant qu'une partie de cette aide sera destinée à acquérir des produits alimentaires dont ont grandement besoin les habitants de l'enclave palestinienne. 
 
* Akhbar Al Youm Al Maghribia :.
 
- Le gouvernement prolonge l'âge de la retraite à 62 ans en juillet prochain. Le gouvernement a soumis au Conseil économique, social et environnemental (CESE) deux projets de loi relatifs à la retraite lesquels seront examinés dans un délai de 2 mois. Les deux textes de loi concernent le régime des pensions civiles et le prolongement de l'âge du départ à la retraite à 62 ans à compter de juillet 2015.
 
- Les hommes d'affaires récoltent les fruits de leur visite à Washington qui a été marquée par la signature par plusieurs institutions financières marocaines d'accords avec de grandes entreprises américaines. Dans ce cadre, le Maroc a réalisé un grand acquis qui lui permettra de bénéficier d'une part des investissements annoncés par le président américain, Barack Obama qui s'est engagé à investir 14 milliards de dollars en Afrique.
 
*Attajdid.:
 
- Le prochain sommet global annuel de l'entreprenariat se tiendra les 20 et 21 novembre prochain à Marrakech, a annoncé, mardi à Washington, le Président américain Barack Obama. Un jour avant cette annonce, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, avait affirmé que "l'un des plus grands succès du Maroc réside dans sa stabilité politique solide" et ce lors d'une table ronde organisée par la Chambre américaine de commerce sur l'émergence de l'Afrique.
 
- Quelque 39.000 postes d'emploi ont été créés par l'économie marocaine entre le 2ème trimestre de 2013 et celui de 2014, a indiqué le Haut-commissariat au plan dans une note d'information sur la situation du marché du travail au deuxième trimestre de 2014. 
 
*Al Haraka.:
 
- Le Maroc abritera en décembre prochain la 13ème conférence annuelle de la Fondation de la pensée arabe (Fikr 13), sous le thème "la complémentarité arabe : Rêve de l'union et réalité de la division".
 
- Traversée du Détroit des MRE: Retour à la normale après un pic de trois jours en fin de semaine. Selon les chiffres du dispositif de Coordination de l'Opération transit 2014 en Espagne, il a été constaté une augmentation notable du nombre de passagers et de véhicules, qui ont traversé le port d'Algésiras vers celui de Tanger-MED, au cours des trois jours de pic (vendredi, samedi et dimanche derniers).
 
*Al Alam.:
 
- Situation catastrophique des marocains bloqués en Libye. Contactés par "Al Alam", des ressortissants marocains pris au piège en Libye ont affirmé que, malgré la création d'une cellule de crise afin d'assurer le suivi de leur situation, leurs conditions de vie ne font qu'empirer et aucune mesure concrète n'a été prise pour les rapatrier.
 
- Adil Douiri, membre du comité exécutif du Parti de l'Istiqlal, s'est déclaré "optimiste" quant aux chances du parti de la balance lors des prochaines élections communales. "Le PI arrivera en tête lors des élections de 2015 et de 2016" a-t-il affirmé dans un entretien accordé à la presse.
 
*Bayane Al yaoum.:
 
- Les syndicats attendent la réponse à leur mémorandum relatif à la réforme des caisses de retraite. Le secrétaire général de l'Union syndicale des fonctionnaires, affiliée à l'UMT, Said Safsafi, a révélé que la troïka syndicale (UMT, CDT et FDT) n'a reçu aucune réponse de la part du gouvernement l'invitant à tenir une réunion ou lui notifiant son accord d'adopter la feuille de route proposée par les syndicats pour la réforme du système de la retraite. 
 
- ONSSA: Saisie de 282 tonnes de viandes impropres à la consommation. Les brigades de contrôle de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires ont saisi, durant le mois du Ramadan, 184 tonnes de viandes rouges et 98 tonnes de viandes blanches impropres à la consommation, outre 50 tonnes de produits laitiers et 29.079 unités d'œufs, indique un communiqué de l'Office.
 
*Al Massae.:
 
- Le Maroc met en garde contre les menaces sécuritaires dans la région du Sahel et du Maghreb. La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M'Barka Bouaida a souligné, mardi à Washington lors d'une rencontre organisée par le département d'Etat sur les menaces sécuritaires dans la région du Sahel et du Maghreb, que seule une stratégie "collective, inclusive et solidaire" entre les pays concernés et tous les intervenants, peut surmonter ces défis transnationaux qui risquent d'hypothéquer l'avenir de toute la région.
 
- Les prix des carburants continueraient leur baisse selon Reuters. Un rapport de l'Agence prévoit que les prix de l'essence super et du fioul continueront sur leur trend baissier, au moins jusqu'à la fin de cette année. Le rapport souligne que "l'actuelle guerre du pétrole" pourra, paradoxalement, aboutir à l'allégement de la facture énergétique du Maroc.
 
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:
 
- Presque la moitié des patrons (44%) estiment que la situation économique est "mauvaise", d'après le baromètre de conjoncture auprès des chefs d'entreprises établi par la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), tandis que 15% y pensent qu'elle est "très mauvaise" et 30% disent qu'elle est "relativement mauvaise".
 
- Le nombre de voyageurs arrivés au Maroc à travers le port Tanger Med a atteint, lundi, un chiffre record, indique, mardi, l'Autorité portuaire de Tanger-Med (TMPA). Le nombre de passagers, des membres de la communauté marocaine résidant à l'étranger et des voyageurs étrangers de différentes nationalités qui sont arrivés au Maroc à travers le port de Tanger Med, s'est élevé, lundi, à 27.611 personnes, précise l'Autorité portuaire de Tanger-Med qui fait état de l'entrée de 8202 véhicules dans la journée du 4 août 2014. 
 
*Asshrae Al Maghribia.:
 
- Le haut-Commissaire au Plan, Mohamed Lahilmi, annonce de bonnes perspectives pour l'économie nationale qui a pu créer 39.000 postes d'emploi entre le 2ème trimestre de 2013 et celui de 2014. 
 
- Refusant les décisions de renvoi de certains syndicalistes relevant du secteur de la santé devant les conseils disciplinaires, le Syndicat nationale de la santé publique (affilié à la FDT) a observé, mercredi, un sit-in devant le siège du ministère de la Santé. 
 
* Al Assima Post .:
 
- Seuls deux membres ont assisté à la session du Conseil de la ville de Rabat. Le maire de la ville de Rabat, Fathallah Oualalou a été contraint de lever, pour la deuxième fois consécutive, la séance de la session ordinaire du mois de juillet et ce, en raison de l'absence du quota légal. Sur les 86 membres que compte le Conseil communal de la ville de Rabat, seuls deux d'entre-eux étaient présents et ce, bien que 40 points étaient inscrit à l'ordre du jour de la session de juillet.
 
* Assabah .:
 
- Boycotter les élections est passible d'une amende. Les directions des partis politiques ont proposé des sanctions contre les électeurs défaillants. L'USFP et le parti de l'Istiqlal (PI), qui défendent cette tendance, se basent sur les dispositions constitutionnelles qui rendent le vote obligatoire.
 
- Le coût de la vie à Casablanca est plus élevé qu'à Boston et Montréal. Dans une étude annuelle des villes les plus chères de la planète préparée par le cabinet de consulting canadien Mercer, la capitale économique du Maroc figure à la 107e place en 2014, enregistrant ainsi un bond de 18 rangs par rapport au classement de l'année précédente (125).
 
* Rissalat Al Oumma .:
 
- Note d'information du Haut commissariat au plan sur la situation du marché du travail: Hausse du chômage et perte de postes d'emploi dans des secteurs importants. Le nombre de chômeurs a enregistré une hausse de 6,2 % au niveau national, passant de 1,49 million au cours du deuxième semestre de 2013 à 1,114 million durant la même période une année auparavant.
 
- Industrie pétrolière: Signature à Washington d'un mémorandum d'entente portant sur la formation d'ingénieurs marocains dans le domaine de l'industrie pétrolière. 
 
* Al Ahdath Al Maghribia .:
 
- Les Etats-Unis placent leur confiance en le Maroc pour contribuer au développement et préserver la stabilité du continent africain. Le président américain, Barack Obama, a annoncé, mardi, à Washington lors du sommet USA-Afrique, que le prochain sommet global annuel de l'entreprenariat se tiendra les 20 et 21 novembre prochain à Marrakech. Cette annonce fait du Maroc, le premier pays africain abritant ce genre de rencontre, en considération pour les efforts déployés par le Royaume pour promouvoir le développement durable en Afrique et préserver sa sécurité et sa stabilité en coopération avec les pays africains. 
 
- Dans une note adressée aux présidents du groupe au sein de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah demande au gouvernement de formuler, dans un délai d'un mois, son avis sur les propositions de loi.
 
* Al Khabar .:
 
- La commission parlementaire du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants dévoile une feuille de route pour la réforme de la Caisse de compensation. Un rapport de cette commission, qui comporte 14 recommandations, appelle le gouvernement à trouver un mécanisme efficient en vue de l'octroi d'une aide directe aux catégories démunies et à la classe moyenne. Le document souligne également la nécessité de mettre en place un programme opérationnel aux lignes directrices claires à mettre en oeuvre ans un délai déterminé afin d'engager la réforme de la Caisse de compensation.
 
- Les professionnels du secteur de la pêche maritime ont appelé les ministres de l'Agriculture et de la pêche maritime et de l'Economie et des finances à supprimer la TVA imposée, depuis début 2014, sur les engins et matériel de pêche, en raison de ses répercussions négatives sur le secteur. 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara