Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Tracés Nomades- Voyages à travers les écritures à Dar Bellarj: Voilà... | via @lemagMaroc https://t.co/GUkHh4g14o https://t.co/jGJNtDHv14


MAP - publié le Vendredi 14 Octobre à 09:00

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus vendredi 14 octobre:



*Le Matin.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, jeudi au Palais Royal à Casablanca, plusieurs nouveaux ambassadeurs dans les missions diplomatiques du Royaume auxquels le Souverain a remis les dahirs de nomination, ainsi que des ambassadeurs de Sa Majesté le Roi à l'administration centrale du ministère des Affaires étrangères et de la coopération. Par la suite, les nouveaux ambassadeurs dans les missions diplomatiques du Royaume ont prêté serment devant Sa Majesté le Roi.

- La session parlementaire d’octobre s’ouvre aujourd’hui, une semaine après la tenue des élections législatives ayant permis le renouvellement de la Chambre des représentants. Cette dixième législature, la deuxième après l’adoption de la nouvelle Constitution de juillet 2011, sera incontestablement marquée par la discussion de dossiers de la plus haute importance sur les plans économique et social. Mais les premiers points sur lesquels devront se pencher les nouveaux membres de la première Chambre seront d’abord d’ordre organisationnel, souligne Mohamed Yatim, député du Parti de la justice et du développement (PJD), estimant que ces points vont de pair avec les tractations en cours pour la formation du nouveau gouvernement.

*Aujourd’hui le Maroc.:

- Le poste du président de la Chambre des représentants attire aujourd’hui les convoitises. Si la convocation des parlementaires pour la cérémonie d’ouverture du Parlement ce vendredi porte la signature du président sortant, l’identité du prochain président de la première Chambre occupe déjà les esprits. Deux forces politiques se positionnent déjà pour s’emparer de la présidence de la Chambre des représentants. Victorieux lors des dernières législatives du 7 octobre, le Parti de la justice et du développement pense sérieusement à occuper pour la première fois de son histoire la présidence.

- Les têtes de listes au cours des dernières élections doivent déposer les comptes de leur campagne avant le 8 novembre prochain. Selon le ministère de l’Intérieur, les documents nécessaires doivent être déposés au siège de la Cour des comptes à Rabat ou dans ses sièges régionaux. La même source précise que la loi donne un mois aux candidats des listes locales et ceux de la liste nationale pour communiquer les détails de leurs dépenses au cours de la campagne électorale.

*Al Bayane.:

- La migration et la coopération sécuritaire ont été au centre des entretiens du ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad, mercredi à Berlin, avec son homologue allemand Thomas de Maizière. A l’issue de ces entretiens, les deux ministres ont tenu une conférence de presse conjointe au cours de laquelle Hassad a exprimé la volonté du Maroc de renforcer la coopération avec l’Allemagne dans les domaines sécuritaire et de la migration. Le ministre de l’Intérieur a annoncé, à cette occasion, la signature prochaine avec l’Allemagne d’un accord qui est dans ses dernières phases de finalisation et qui concerne tous les aspects de la coopération sécuritaire, notamment le blanchiment d’argent, la lutte contre la criminalité organisée, la drogue et le terrorisme.

- Conformément à l’article 68 de la Constitution, les nouveaux représentants de la Nation rejoindront, ce vendredi 14 octobre, leurs sièges au sein de l’hémicycle. Cette rentrée s’annonce porteuse d’espoir catalyseur des attentes des populations à l’issue d’élections législatives tenues dans un contexte mouvementé et ponctuées d’irrégularités et de dérapages enregistrés ici et là. Pour Rachid Roukbane, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS), l’enjeu principal consiste à poursuivre les réformes et mettre en œuvre les dispositions constitutionnelles, notamment celles concernant les lois organiques portant sur la grève, l’amazighité et le Conseil national des langues et de la culture marocaine, a-t-il déclaré au journal.

*L’Economiste.:

- "Nous nous engageons à dématérialiser la quasi-totalité des services de l’administration fiscale. c’est un choix stratégique qui implique un changement radical de notre façon d’interagir avec nos clients". Omar Faraj, directeur général des impôts, veut capitaliser sur l’expérience de la dématérialisation du paiement de la vignette et de certaines attestations et l’étendre à tous les actes. Il promet de faire aboutir ce chantier d’ici début 2017. A côté de la généralisation du télépaiement et de la télé déclaration attendue en janvier prochain, l’administration fiscale s’apprête à lancer avant fin octobre le compte fiscal du contribuable.

- Le ministère de la Santé veut mieux encadrer la production de médicaments génériques. Il vient de finaliser un projet d’arrêté. Les industriels n’ont plus qu’une semaine pour transmettre leurs observations. Le projet de texte introduit de nouvelles dispositions car le générique constitue un axe majeur de la politique d’extension de la couverture médicale. "La commission technique est en train d’étudier les projets d’arrêté et de décret. Elle dispose encore d’une semaine pour formuler ses observations", explique-t-on auprès de l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique.

*L’Opinion.:

- Le continent africain est peu attractif en termes de financement verts avec seulement 3 milliards de dollars investis par an dans les meilleurs des cas, a regretté, mercredi à Casablanca, Nizar Baraka, président du comité scientifique de la COP22. C’est ce constat qui est valable aussi bien en Afrique que dans la plupart des pays du sud, qui a incité la présidence marocaine à militer pour inscrire à l’agenda de la négociation et de l’action pour le climat, lors de la COP de Marrakech, des solutions et des initiatives afin de combler cet écart conformément aux principes entérinés et aux engagement pris dans le cadre de l’accord de Paris, a-t-il ajouté lors d’une conférence sous le thème "soutenir l’émergence d’un marché financier vert en Afrique".

- Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime a mis en place plusieurs mesures visant à garantir le coup d'envoi, au niveau national, de la campagne agricole 2016-2017 dans les meilleures conditions, a affirmé, mercredi à Sidi Bennour, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Parmi ces mesures, figure la mise à disposition d'environ 8,1 millions de quintaux de semences certifiées avec une enveloppe budgétaire de plus de 330 millions de dirhams et de 500.000 tonnes d'engrais, tout en assurant la stabilité des prix d’engrais phosphatés et la rationalisation de leur utilisation, a-t-il souligné lors de la cérémonie de lancement officiel de la campagne agricole 2016-2017.

*Libération.:

- Le HCP a dévoilé, mercredi 12 à son siège à Rabat, les principales conclusions de l’enquête nationale sur le secteur informel au Maroc, six ans après celle réalisée entre 2006 et 2007. La nouvelle étude, qui s’est déroulée entre 2013 et 2014, a couvert un échantillon de 10.085 unités de production réparties sur l’ensemble du territoire national. "L’enquête a été conçue pour actualiser et compléter nos connaissances sur les unités de production opérant dans ce secteur, sur son mode d’insertion dans l’économie nationale et sa contribution à la création de la richesse nationale et de l’emploi", a indiqué d’emblée le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami. Très fournie et riche en enseignements, l’enquête a permis de dénombrer 1,68 million d’unités de production informelles (UPI) en 2013, contre 1,55 million quatre ans plus tôt. Ce qui représente une progression annuelle moyenne de 19.000 unités (1,2% par rapport à 2007). 

- Les exportations des fruits rouges ont atteint un volume de 96.000 tonnes durant la campagne agricole 2015-2016, dont la majorité provient de la région du Loukkos (province de Larache), soit une hausse de 21% par rapport à la campagne précédente, selon l’établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE). Cette performance à l’exportation s’explique par les actions entreprises par l’EACCE, dans le cadre de la stratégie commerciale du Plan Maroc Vert (PMV), visant à consolider la présence de l’offre marocaine sur les marchés internationaux, a indiqué un communiqué de l’établissement.

*Rissalate Al Oumma.:

- Après une longue réunion, le bureau politique du RNI a accepté la démission de Salaheddine Mezouar et a décidé de la soumettre au congrès extraordinaire du parti pour approbation et choisir le successeur de Mezouar. Le membre du bureau politique, Anis Birou a indiqué que le RNI a mis certaines conditions pour participer au prochain gouvernement.

- La composition socio-professionnelle de la Chambre des représentants issue des élections du 7 octobre 2016 est presque identique à celle de la Chambre des représentants de 2011 avec 24% pour les commerçants, 15% pour les enseignants et 14% pour les fonctionnaires. *Bayane Al Yaoum.:

- L'objet suspect retrouvé, le 24 septembre dernier, près d'un hôtel classé de Marrakech n'est "absolument" pas un engin explosif, a affirmé la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Dans une mise au point, la DGSN dément une information d'un journal national relayée par des sites électroniques, selon laquelle la police scientifique et technique aurait désamorcé une bombe artisanale reliée à un téléphone portable, découverte dans l'arrière-cour d'un hôtel classé à Marrakech.

- Le président de la Fifa Gianni Infantino se rendra en novembre prochain au Maroc pour consolider les relations entre la la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et la Fifa. Cette visite intervient suite à la réunion d'Infantino avec le président de la FRMF, Faouzi Lekjaa, tenue à Zurich. Selon le site de la FRMF, le président de la Fifa a exprimé sa satisfaction de l'exposé du président de la FRMF et des efforts du Maroc pour promouvoir la pratique du foot-ball dans le pays.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le démantèlement mercredi d’un réseau terroriste composé de deux éléments partisans de l'"Etat islamique" actifs à Tétouan et Fnideq, en coordination avec les services de sécurité espagnols, illustre la "coopération étroite" entre les services de sécurité marocains et espagnols, souligne le ministère espagnol de l’Intérieur. "Cette opération réaffirme l’exemplarité et l’étroite coopération" entre les services de sécurité du Maroc et de l’Espagne "visant à faire face à la menace globale du terrorisme jihadiste", ajoute la même source dans un communiqué.

- Des eurodéputés se sont élevés contre le silence de la Commission européenne au sujet du détournement de l’aide humanitaire par le polisario, révélé par le rapport de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF), publié en 2015. Dans une question adressée à la Commission européenne avec demande de réponse écrite, les eurodéputés Dominique Bilde et Steeve Briois relèvent qu'il y a eu un "détournement systématique" d'une partie de l'aide humanitaire européenne destinée aux populations des camps de Tindouf, "organisé par plusieurs dignitaires sahraouis et certaines autorités algériennes".

*Assabah.:

- Othman Benjelloun, PDG du Groupe BMCE Bank of Africa, a lancé "l'Appel de Casablanca" dans l'objectif d'encourager la finance durable et motiver les banques et fonds d'investissement à financer les projets des secteurs public et privé, destinés aux énergies renouvelables et à la lutte contre les changements climatiques. Cet appel a été lancé lors du Forum international organisé mercredi à Casablanca par le groupe bancaire marocain avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). L’Appel de Casablanca se veut d'institutionnaliser la finance durable et la promouvoir, tandis que le forum a connu la signature d’une première ligne de financement marocaine en matière d'énergies d’une valeur de 80 milliards de centimes.

- Le transfert des bénéfices des investissements étrangers directs vers l’étranger a contribué à l’aggravation du déficit de la balance de paiement au premier semestre de l’année en cours. Les données de l’Office des changes annoncés récemment démontrent que le déficit du compte des transactions courants de la balance de paiement a atteint 23 milliards et 600 millions dirhams au premier semestre de l’année en cours, relevant une hausse de 27,6% en comparaison avec la même période de l’année dernière.

*Al Alam.:

- Les syndicats de l’enseignement ont rencontré jeudi Rachid Benmokhtar, ministre de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle, afin de sauver ce qui reste de l’enseignement public. Les représentants de cinq syndicats d’enseignement se sont réunis avec le ministre pour discuter les mesures d’urgence visant à sauver l'année scolaire en cours, caractérisée par une crise qui a atteint son paroxysme, notamment à cause du déficit abyssal en matière des professeurs et le surpeuplement des classes. Parmi les plus importantes mesures énoncées par Benmokhtar figure l'allocation des ressources humaines en mesure de combler le grave déficit que connaissent les institutions d’enseignement.

- Une entente de subvention d'un coût global de de 1,4 million de dollars a été signée, mardi à Rabat, entre l'Ambassade de Canada au Maroc et le Bureau du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Maroc, en appui l'organisation de la COP22 qui se tiendra du 7 au 18 novembre à Marrakech. Signé par le Représentant résident du bureau du PNUD au Maroc, Philippe Poinsot, et le Chef de la Coopération à l'Ambassade du Canada à Rabat, Genevière Brown, cet accord vise à apporter tout l'appui nécessaire pour soutenir le Maroc et toutes les parties prenantes concernées dans la mise en œuvre des activités de la COP22.

*Akhbar Al Yaoum.:

- L'adaptation de l’agriculture africaine au changement climatique a été au centre de la troisième rencontre du "Climate Finance Business Dialogue", organisée mercredi à Nairobi, par la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM), dans le cadre de son programme d’activités pour la 22è conférence de l'ONU sur le climat (COP22), qui aura lieu en novembre à Marrakech. Initiée en partenariat avec le ministère marocain de l’Agriculture, la Banque africaine de Développement (BAD), l’Office Chérifien des Phosphates, le Crédit Agricole du Maroc ainsi que la KEPSA - l’alliance patronale kényane, sous le thème "L’Agriculture et l’Adaptation en Afrique (Triple A)", cette troisième session du Business dialogue concerne principalement les secteurs de l'agriculture, l’agroalimentaire, l’élevage, l’eau, les fertilisants et finance climat.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- La migration et la coopération sécuritaire ont été au centre des entretiens du ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad, mercredi à Berlin, avec son homologue allemand Thomas de Maizière. Hassad a rappelé les entretiens téléphoniques entre SM le Roi Mohammed VI et la Chancelière allemande Angela Merkel au cours de cette année et les rencontres qu’il a eues avec son homologue allemand en vue de jeter les bases d’une coopération renforcée dans les domaines de préoccupation commune, notamment la lutte contre le terrorisme avec toutes ses ramifications mondiales et la lutte contre l’immigration illégale.

*Al Mounaataf.:

- Le secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Driss Guerraoui a plaidé, mardi à Meknès, pour une refondation de l'école marocaine en vue d'accompagner les évolutions du 21è siècle. "En dépit d’une véritable volonté politique et d’une vision claire, nous ne parvenons pas à réformer notre école pour la placer au diapason des changements du siècle", a relevé Guerraoui qui s'exprimait lors d’une conférence à la faculté des sciences juridiques, économique et sociales, à l’occasion de la rentrée universitaire 2016-2017.

- Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MNFP) a annoncé la mise en place, à l'instar des années précédentes, du service électronique “Insat”, destiné à enregistrer les plaintes et les observations des élèves et de leurs parents sur tout ce qui pourrait entraver le bon déroulement de la rentrée scolaire ou ayant trait à la gestion des établissements scolaires, aux opérations de soutien social et aux infrastructures. Les personnes concernées peuvent déposer leurs plaintes ou observations, de lundi à vendredi, en contactant le numéro vert (0800001122) pendant les horaires du travail, ou à travers le portail du ministère, précise le ministère dans un communiqué.

* Al Massae.:

- Le chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, a indiqué que le lancement des concertations avec les partis politiques dépendent du RNI. "Je ne peux tenir aucune autre réunion avant" de rencontrer le RNI, a-t-il dit. Dans une déclaration au journal, Benkirane a affirmé que son parti est ouvert sur tous les partis, à l’exception du PAM.

- L'interdiction des appels "whatsapp" arrive au tribunal administratif de Rabat. Se déclarant incompétent, le tribunal administratif d'Oujda a refusé de juger cette affaire portée par un client. La juridiction de Rabat tiendra sa première audience le 18 octobre courant.

*Akhir Saâ.:

- Akhannouch et Sajid perturbent les calculs de Chabat et Benkirane. L'état-major du parti de l'Istiqlal a reporté après vendredi le début des concertations avec le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane sur la participation au gouvernement de 2016. Mais l'annonce d'une alliance du RNI avec l'Union constitutionnelle (UC) a brouillé les cartes de Chabat et Benkirane. Cette alliance est dénoncée par le bras médiatique du parti de la Balance, qui craint d'être affaibli dans les négociations avec Benkirane.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara