Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 27 Septembre à 08:52

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mardi 27 septembre :







*Le Matin.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal à Tanger, un Conseil des ministres au cours duquel ont été adoptés trois projets de loi organique et un projet de décret-loi, indique un communiqué du porte-parole du Palais Royal, Abdelhak Lamrini. Au début des travaux du Conseil, le ministre de l'Économie et des Finances a présenté devant Sa Majesté le Roi un exposé sur les orientations générales du projet de loi de Finances au titre de l’année 2017. Par la suite, et dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles, le Conseil des ministres a examiné et adopté trois projets de loi organique. - Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal de Tanger, une séance de travail consacrée au secteur énergétique et principalement au programme national de développement des énergies renouvelables, indique un communiqué du Cabinet Royal. À cette occasion, SM le Roi a rappelé l'importance de ce grand projet qui permettra au Maroc d'atteindre une autonomie énergétique certaine et qui s'inscrit dans la Vision Royale de faire du Maroc un leader dans ce domaine. - Le ministre des Affaires étrangères du Royaume de Bahreïn, Cheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Al Khalifa, a souligné, lundi devant la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU, la nécessité d'un règlement politique à la question "du Sahara marocain sur la base de l’initiative d’autonomie" présentée par le Maroc. "En ce qui concerne la question du Sahara marocain, le Royaume de Bahreïn souligne la nécessité de trouver un règlement politique sur la base de l'initiative d’autonomie et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, garantissant l’intégrité territoriale du Maroc, et consolidant la sécurité et la stabilité dans la région", a insisté le responsable du Bahreïn lors du débat général.

*Aujourd’hui le Maroc.:

- La RN9 reliant Marrakech et Ouarzazate serait bientôt opérationnelle. Ainsi, les travaux d’élargissement de la route la plus sinueuse au Maroc, celle reliant Ouarzazate à la cité ocre sur 177 km et passant par le col de Tizi n’Tichka à une altitude de 2.260 mètres, va enfin être ouverte à la circulation en novembre prochain, affirme Mohamed Himmi, directeur régional de l’équipement, du transport et de la logistique de la région Marrakech-Safi.

- Casablanca Finance City est désormais deuxième place financière dans la région MENA. C’est ce qui ressort du dernier classement GFCI20 (Global Financial Center Index) des places financières de la région MENA qui vient d’être dévoilé. CFC a donc gagné trois places au classement. Elle arrive ainsi juste après la place de Dubaï et se place désormais devant Abu Dhabi. Le classement GFCI est établi sur la base de plusieurs critères rigoureux, notamment la compétitivité et l’attractivité de ces places financières. En Avril dernier, la CFC avait été classée par le GFCI première place financière à l’échelle continentale et 33e au niveau mondial.

*Al Bayane.:

- Le partenaire de confiance de l’occident dans la lutte contre la montée du jihadisme politico-religieux dans la région sahélo-saharienne est Rabat, affirme le journal suisse "Tribune de Genève" dans son édition de lundi. Dans un article de son reporter accrédité à l’ONU, le quotidien estime que "les cartes sont en passe d’être redistribuées, peut-être parce que la montée en puissance des groupes extrémistes est venue changer la donne régionale", relevant dans ce contexte que le problème du Sahara "revient tout doucement sur le devant de la scène à cause cette fois de la menace qu’il constitue pour la paix, la sécurité et la stabilité".

- L’Assemblée générale des notaires, tenue samedi soir à Marrakech, a approuvé toutes les décisions adoptées par l’Ordre national des notaires (27 décisions) qui visent à accorder une place de choix à la profession notariale parmi les autres professions judiciaires. Le président du Conseil national des notaires, Abdellatif Yagoo, a souligné que ces décisions qui constituent une feuille de route pour l’Ordre national pour les années à venir, visent essentiellement à poser les jalons de la réforme du notariat et à soutenir l’Ordre des notaires et les Conseils régionaux. Il a, dans ce cadre, ajouté que parmi les points qui ont été abordés lors de cette Assemblée générale, figure la création d’un fonds de solidarité et de prévoyance qui servira à aider les notaires qui font face à des difficultés en matière de gestion de leurs bureaux, à garantir une couverture médicale des notaires et à couvrir les frais de l'assurance obligatoire pour les fautes professionnelles.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Les travaux d'aménagement du site de Bab Ighli qui abritera la COP22 ont été achevés dimanche. Des sources ont indiqué au journal que la ville de Marrakech accueillera plus de 20.000 participants, dont 196 ministres de l'environnement, de la santé et de l'agriculture. Entre 50.000 et 80.000 nuitées sont prévues lors de la COP22 Le site de Bab Ighli assurera 3.000 postes d'emploi au sein du village. - Le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser, a critiqué, dimanche à Fès lors d’un meeting marquant le lancement de la campagne électorale pour le scrutin de 7 octobre, la méthode de gestion de l’État et des gouvernements successifs du dossier du développement du monde rural, ainsi que les réformes des retraites et de la Caisse de compensation, qu'il a promis de réviser.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar a indiqué que les électeurs ne doivent pas donner une seconde chance à l'actuel gouvernement, ajoutant lors du lancement de la campagne électorale, que le scrutin du 7 octobre sera l'occasion pour les citoyens pour exprimer leur refus de la politique du gouvernement, estimant que ce vote sanction est l'expression de la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes.

*Akhir Saâ.:

- Le Parti authenticité et modernité (PAM) a lancé dimanche, à partir d’Essaouira, sa campagne électorale pour les élections législatives de 07 octobre sous le slogan "le changement maintenant". Le secrétaire général du parti du Tracteur, Ilyas El Omari a indiqué que "ce n’est pas un hasard, si nous lançons notre campagne à partir de cette province où ont cohabité différentes confessions et différentes appartenances ethniques", a-t-il dit, relevant que la première priorité consiste à réhabiliter cette ville et à lui redorer son blason.

- L'Organisation démocratique du travail (ODT) a décidé d'attaquer en justice l'actuel gouvernement à cause des lois relatives à la réforme des retraites. Selon Ali Lotfi, président de l'ODT, les fonctionnaires qui exercent actuellement au sein des administrations publiques sont liés à l’État par des contrats qui définissent l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Quelque 300 candidats représentant plus de 90 listes électorales sont en lice pour les élections législatives du 7 octobre au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. La circonscription de Tanger-Assilah s'accapare la part du lion à l'échelle de la région avec 16 listes électorales de partis politiques qui sont en lice pour pourvoir 5 sièges, suivie de Tétouan où 12 listes, dont une sans appartenance politique (SAP), sont en concurrence pour s'adjuger les 5 sièges de la circonscription. - Le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdallah a estimé que les conditions qui ont permis une alliance avec le PJD en 2012 sont toujours réunies, notant dans un entretien au journal que "nous avons pris part à plusieurs expériences gouvernementales et je pense que celle de l'actuel gouvernement détient le meilleur score au niveau social".

*Al Massae.: - La campagne électorale préparant les échéances du 7 octobre commence en douceur à Casablanca et il est fort probable qu'elle s'intensifie dans les jours à venir et à l’approche des échéances législatives, comme cela a été le cas l’année précédente à l’occasion des élections communales et régionales, où les partis politiques ont gardé leurs cartes jusqu’aux derniers trois jours précédant la tenue des élections de 2015. Il existe dans la capitale économique un ensemble de circonscriptions difficiles, dont Anfa, Moulay Rchid, Ben M’sik, Hay Hassani, Hay Mohammadi, où un ensemble de figures aguerries entrent en compétition. Plusieurs autres figures qui n’ont pas réussi lors des échéances communales essaient de se frayer un chemin vers le parlement.

- Les bénéfices de l'Office chérifien des phosphates (OCP) ont baissé, lors du premier semestre de l’année en cours, à cause de la baisse des prix de soufre et de l’ammoniac, éléments utilisés dans l’industrie des engrais. Des données émanant de l’OCP ont souligné que le bénéfice net du groupe a baissé de 23.2 % sur une base annuelle au cours du premier semestre pour atteindre 3.07 milliards dirhams. Le groupe a dit que les prix des engrais phosphatés ont reculé après que l’année précédente a été marquée par d'importantes exportations chinoises ayant permis aux importateurs d’acquérir des réserves suffisantes au début de 2016.

*Al Alam.:

- Le parti de l'Istiqlal a présenté sa liste nationale des femmes afin de permettre à l’élite féminine partisane d’intégrer la Chambre des représentants après les échéances du 7 octobre, réservant une grande part de son programme électoral à caractère social aux femmes, puisqu’il a érigé la parité, la lutte contre toutes les formes de discrimination et de violence contre les femmes, l’intégration des femmes dans la vie politique et les activités économiques en objectifs principaux de ce programme électoral.

- La campagne "dignité" du parti Istiqlal prépare les deuxièmes élections législatives post-2011, que le parti considère comme une opportunité de communiquer avec les citoyens et leur présenter son programme électoral, leur expliquer ses axes et fondements qui reposent sur 556 dispositions visant à réaliser 96 objectifs sur la base de 64 engagements.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le secrétaire général de l'Union constitutionnelle (UC), Mohamed Sajid, a indiqué, dimanche à Had Soualem relevant de la province de Berrechid, que "le discours du parti n'est pas basé sur des promesses électorales, mais sur des fondements pragmatiques qui privilégient les intérêts des citoyens", ajoutant que l'UC appelle ses candidats à être toujours présent aux côtés des citoyens, non seulement au cours de la campagne électorale, dans le but de résoudre leurs problèmes avec responsabilité et abnégation.

- Les Marocains figurent en tête des étrangers naturalisés en France, en Belgique, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas entre 2004 et 2014. Selon un rapport sur les perspectives de l'immigration mondiale, au cours de cette décennie, 569.703 Marocains ont été naturalisés, relevant qu'en Belgique, les Marocains arrivent également en tête avec 79.130 cas.

*Assabah.:

- Les services préfectoraux et provinciaux compétents ont reçu des consignes appelant à engager les auxiliaires d'autorité dans la poursuite de sources de tracts électoraux soupçonnés, dont les auteurs œuvrent à remporter des sièges parlementaires devant le conseil constitutionnel, et ce en falsifiant des tracts et en y introduisant quelques dispositions permettant d’interjeter appel contre des candidatures.

- La moitié des partis, soit 14 parmi 28 en lice pour le compte des élections législatives en cours, ont échoué à couvrir l’ensemble des circonscriptions. Les partis de l’Istiqlal (PI), Authenticité et modernité (PAM), et de la Justice et du développement (PJD) ont pu couvrir 100% des circonscriptions locales, après l’annonce de la fin de la période réservée au dépôt des déclarations de candidatures pour l’élection des membres de la Chambre des représentants. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara