Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 22 Septembre à 09:26

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 22 septembre:



*Le Matin.:

- Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a mis en échec vendredi dernier un projet terroriste dangereux à l’intérieur du Royaume, planifié par la direction de «Daech», et ce sur fond du démantèlement d’une cellule terroriste composée de trois extrémistes imprégnés des idées «daechiennes» s’activant dans les villes de M’diq et de Tanger, indique mercredi le ministère de l'Intérieur. L’enquête en cours a confirmé que cette cellule s’apprêtait à commettre des actes terroristes d’une extrême gravité en vue d’enclencher la première étincelle d’une série d’opérations destructrices visant la sécurité et la stabilité du Royaume, dans la perspective de déclarer le Maroc une wilaya rattachée à l'organisation dite «État islamique», souligne le ministère dans un communiqué.

- Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, a salué, mardi à New York, «l’engagement personnel» de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la coopération Sud-Sud. «Nous sommes très contents de l’engagement personnel de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a montré que le partenariat Sud-Sud peut permettre à l’Afrique de s’en sortir», a affirmé Condé dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion de haut niveau sur l’initiative africaine pour les énergies renouvelables, co-organisée par la France et l’Égypte en marge de la 71ème session de l’Assemblée générale de l’ONU. Il a, en outre, soutenu que le Maroc a démontré l’«importance» de la coopération Sud-Sud, en soulignant que «nous en tant que Guinéens, nous sommes reconnaissants» envers le Royaume.

*Aujourd’hui le Maroc.:

- Du 25 août au 6 octobre 2016, la compétition électorale s’invite sur les différents supports et services de la communication audiovisuelle. Pour la gestion de cette période et la garantie du pluralisme politique, le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) avait publié en juillet 2016 la décision n° 16-33. Celle-ci définit les règles du jeu de la campagne électorale pour les échéances 2016. Le CSCA a également émis, mardi 20 septembre, ses observations concernant les deux semaines écoulées.

- Jacobs Engineering S.A. a remporté mardi 20 septembre le contrat de maîtrise d’ouvrage déléguée (MOD) pour la construction de la future gare routière internationale interurbaine d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Acteur majeur de l’ingénierie du management de projet et de conseil au Maroc, JESA sera le maître d’ouvrage de cette gare. JESA a signé un non nombre de contrats dans le domaine du bâtiment et de l’infrastructure en Afrique de l’Ouest. L’opérateur précise dans ce sens qu’il ambitionne de faire bénéficier de son savoir-faire tous les secteurs porteurs et d’être acteur dans l’exécution de projets d’envergure en Afrique.

*Al Bayane.:

- La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a relevé une adhésion croissante de tous les opérateurs audiovisuels publics et privés dans l’animation de la précampagne électorale en prévision des élections législatives du 7 octobre 2016. Cette adhésion se manifeste que ce soit dans leurs journaux télévisés, leurs magazines d’information ou de débats, leurs spots de sensibilisation, ou encore à travers la production, par la majorité des opérateurs, de nouveaux programmes spécialement dédiés, écrit mardi la HACA dans un communiqué sur le bilan d’étape des prestations des médias audiovisuels relatif aux deux premières semaines de la période électorale s’étalant du 25 août au 6 octobre 2016.

- Le secrétaire général du parti du Progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdellah, qui intervenait dans le cadre d’une série de rencontres-débats organisées par le "Mouvement Damir" à la veille des élections législatives du 7 octobre 2016, a tenu à clarifier les positions du PPS quant à un ensemble de questions qui préoccupent l’opinion publique, regrettant dans ce sens l’absence de visions et de programmes en cette période précédant la campagne électorale.

*L’Économiste.:

- Le calendrier s’éclaircit pour la future zone industrielle chinoise de Aïn Dalia. Le projet final devra être présenté dès la semaine prochaine à Tanger, selon des sources proches du dossier. Les esquisses sont d’ores et déjà prêtes et seront présentées sous forme d’une maquette géante. Le projet est porté par la société chinoise Haite en partenariat avec le groupe marocain BMCE Bank et la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui a mis à disposition les terrains. Il a nécessité plusieurs mois de préparation pour en cerner les grandes lignes.

- Le Maroc participe en force au IFTM Top Resa, le Salon international de l’industrie du tourisme qui rassemble 4 jours durant à Paris l’ensemble des acteurs du tourisme outgoing. La manifestation se poursuit jusqu’au 23 du mois courant et permet de réunir en un seul lieu toute l’offre BtoB touristique française et mondiale. C’est donc la plateforme idéale pour les professionnels du secteur touristique marocain pour donner plus de visibilité à la destination Maroc, d’autant plus que le marché français est en régression depuis quelques mois.

*L’Opinion.:

- Au regard du bon comportement des recettes fiscales qui ont enregistré des hausses significatives, les finances publiques, à fin août 2016, ont connu une nette amélioration par rapport à la même période de 2015. L’évolution des recettes et des dépenses laisse apparaître un solde ordinaire positif de 3 MMDH contre un solde négatif de 4,8 MMDH un an auparavant. Le déficit du Trésor s’est établi à 29,1 MMDH, contre un déficit de 34,1 MMDH à fin août 2015. Les recettes ordinaires ont ainsi progressé de 4,9 pc en raison de la hausse des recettes douanières de 9,3 pc : droits de douane (+21 pc), TVA à l’importation (+7,7 pc) et taxe intérieure de consommation (TIC) sur les produits énergétiques (+6,6 pc).

- Le secteur agroalimentaire au Maroc a une importance cruciale dans l’économie nationale puisqu’il contribue à près de 16 pc du PIB contre 13 pc en Algérie et en Égypte, 9,5 pc en Tunisie. Tel est, en tout cas, le nouveau constat de Coface, un leader mondial de l’assurance-crédit, dressé dans une nouvelle étude sur l’agro-alimentaire en Afrique du Nord. L'étude ajoute que ce secteur au Royaume constitue même un réservoir important de main d’œuvre en employant 40 pc de la population activeau lieu de 21,7 en Égypte et 15 pc en Tunisie. Pour l’Algérie, Coface ne donne aucun chiffre sur la contribution du secteur à l’embauche de la main d’œuvre.

*Libération.:

- Le HCP a publié de nouveaux éléments sur son enquête trimestrielle de conjoncture auprès des entreprises marocaines. La seconde partie s’intéresse aux principales appréciations des chefs d’entreprises sur l’évolution de l’activité du commerce de gros et des services marchands non financiers au cours du deuxième trimestre 2016 et les pronostics pour le troisième trimestre. Plus de la moitié des chefs d’entreprises estiment que le secteur aurait enregistré une hausse. Cette amélioration serait imputable à la hausse d’activité affichée au niveau des branches des « télécommunications », de l’« entreposage et services auxiliaires des transports » et des « transports aériens », a estimé le HCP.

- Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 13% à fin août 2016, se situant à 120,345 milliards de dirhams (MMDH), contre 106,480 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les huit premiers mois de 2016. Le taux de couverture des importations par les exportations s'est situé à 55% contre 57,6% à fin août 2015.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le président français, François Hollande, a déclaré, mardi à New York, que la France a "toute confiance" en l'organisation par le Maroc de la 22è Conférence des parties à la Convention-cadre de l'ONU sur les changements climatiques (COP22). Il a souligné, dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion de haut niveau sur l'initiative africaine pour les énergies renouvelables co-organisée par la France et l'Egypte, et à laquelle a pris par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar qu’"il faut absolument que la France aille jusqu'au bout de sa responsabilité pour que la COP22 soit une réussite", tout en appelant à la mobilisation pour réussir cet évènement d’envergure qui aura lieu du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- L’appel du président chinois, Xi Jinping, pour la refondation et la convergence solidaire de toutes les civilisations, lancé lors de la Conférence internationale sur la Route de la Soie du futur qui se tient en Chine, est en "résonance profonde" avec le discours royal du 20 août, a indiqué le Conseiller de SM le Roi, André Azoulay. "En appelant à la refondation et à la convergence solidaire de toutes nos civilisations, le président de la République populaire de Chine, M. Xi Jinping, est en résonance profonde avec le discours historique du 20 août 2016, prononcé par SM le Roi Mohammed VI", a affirmé André Azoulay lors de cette conférence internationale qui a ouvert ses travaux mardi à Dunhuang (3.000 km à l'ouest de Pékin).

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement libyen d'union nationale, Mohamad Taher Siala, a réitéré, mardi à New York, la gratitude de Tripoli à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour le soutien "ferme et constant" du Royaume en faveur de la stabilité du pays. "Le soutien de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Maroc pour la Libye est ferme et constant", s'est félicité le chef de la diplomatie libyenne dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec son homologue Salaheddine Mezouar, en marge de la 71è session de l’Assemblée générale de l’ONU.

*Akhbar Al Yaoum.:

- La Fédération de la gauche démocratique (FGD) espère pouvoir former un groupe parlementaire à l’issue des élections législatives du 7 octobre pour le renouvellement des membres de la Chambre des représentants. Gagner le nombre de sièges qui permettra de former un groupe parlementaire est l'objectif de la Fédération, affirme la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib. Lors d’une conférence organisée mardi à Casablanca par le centre Tarik Ibn Ziad, elle a souligné que ce "groupe parlementaire serait utile au pays".

- La 3ème édition du Forum Maroc-USA pour le commerce et l’investissement (Morocco-U.S Trade and Investment Forum) aura lieu le 3 octobre prochain à Seattle, dans l’Etat de Washington (nord-ouest US), avec la participation de plusieurs responsables marocains et américains. Organisé par l’ambassade du du Maroc aux États-Unis en partenariat avec le géant américain de l’aéronautique "Boeing", la 3ème édition vise à promouvoir les opportunités d'investissements et de partenariats qu’offre le Royaume, notamment dans les secteurs de l'aéronautique et de l'aérospatial.

*Al Massae.:

- Des professionnels ont tiré la sonnette l'alarme sur la situation catastrophique dans laquelle se trouve l’archive de la conservation foncière, dont la probable perte menace des milliers de Marocains qui ont procédé à la conservation de leur domaine foncier. Le syndicat national de la conservation foncière, affilié à l’Union marocaine du travail, a tiré la sonnette d’alarme sur la situation de plusieurs salles d’archive qui ne supportent plus l’énorme quantité de dossiers fonciers qui leur parviennent de plus en plus jour après jour, sur fond d’une grande faiblesse dans les équipements et d'un manque en ressources humaines dédiées. 

- Le coup d’envoi de la deuxième opération de certification des unités de production de l’artisanat pour l’obtention du droit d’usage du Label national de l’artisanat du Maroc "Morocco Handmade", a été donné mardi à Rabat. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la vision 2015 pour le développement de l’artisanat, en particulier l’axe relatif à la promotion et à la qualité. Elle fait suite à la première opération du même genre organisée en 2015, qui a permis à 135 unités de production de l’artisanat de se voir attribuées ce label national.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le secrétaire général du parti du Progrès et du socialisme, Mohamed Nabil Benabdellah, a indiqué, lors d'une rencontre organisée par le mouvement "Damir", que le PPS "est résolument engagé à défendre des valeurs culturelles de référence et plaide pour le Maroc de l’ouverture, de la diversité, de la différence et de la reconnaissance de toutes les composantes, à commencer par les langues amazighe et hassanie et en arrivant à un nombre d’autres questions qui ne sont pas de moindre importance. - Le Conseil Affaires étrangères constitué des chefs de la diplomatie européenne des Vingt Sept réuni, mardi à Bruxelles, a adopté le rapport annuel sur la situation des droits de l’Homme et la démocratie dans le monde pour l’année 2015, dans lequel il salue les engagements souscrits par le Maroc en matière des droits de l’Homme. Le rapport se félicite de la coopération entre le Maroc et l’Union européenne, saluant "le rôle clé" du Maroc dans la région et sur la scène internationale. L'UE et le Maroc, note le rapport, ont poursuivi leur coopération au niveau des instances internationales particulièrement au sein du Conseil des droits de l'Homme où le Royaume joue "un rôle dynamique" en vue de promouvoir plusieurs initiatives et thématiques en rapport avec les droits économiques, sociaux et culturels.

*Assabah.:

- Le premier secrétaire du parti de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), Driss Lachgar, a fait part du scepticisme de son parti quant aux actes précédant les élections, estimant qu’ils ne sont pas de bonne augure et prenant pour responsable le chef du gouvernement. Lachgar, qui s’exprimait lors d’une rencontre de communication organisée par le mouvement "Damir" mardi à Casablanca, a appelé l’ensemble des institutions constitutionnelles à assumer leur responsabilité afin de mettre un terme à ce processus qui met en jeu l’intégrité des élections du 7 octobre. Il a également critiqué l’incapacité du gouvernement à gérer la chose publique, l’absence de cohésion au sein de la majorité gouvernementale et la marginalisation de l’opposition.

- La Cour des comptes devrait publier des rapports dans les quelques mois à venir sur la suite donnée aux recommandations contenues dans ses rapports précédentes. Les nouveaux documents porteront sur le sort des observations émises sur les déséquilibres de la gestion des dépenses et le non respect des procédures, outre la détournement des deniers publics, entre autres dépassements repérés par les magistrats de la Cour. Une source informée a considéré que ces rapports répondent aux dispositions de la constitution de 2011 qui a élargi les prérogatives de la Cour, notamment en ce qui concerne l’aide apportée au gouvernement et au parlement. 

*Al Alam.:

- Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, affirme que le parti de la balance a de grandes chances d’occuper la première place aux élections législatives. Chabat, qui était l’invité du mouvement "Damir" lundi, a relevé que son parti est capable d’assurer la gestion de la prochaine étape. - Le parti de l'Istiqlal s’engage à garantir les droits fondamentaux et les libertés dans son programme électoral. Pour ce faire, le parti s’engage à renforcer l’encadrement religieux et à combattre la violence et l’extrémisme, en conférant aux préceptes et valeurs de l'Islam tolérant leur place naturelle au sein de la société, outre le renforcement des valeurs de citoyenneté et la promotion des droits culturels. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara