Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 20 Septembre à 10:59

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mardi 20 septembre:



*Le Matin.:

- La rentrée scolaire s'annonce chaude. Les syndicats de l’enseignement sont en colère contre le gouvernement et ils tiennent à le faire savoir. Lundi, lors d’une conférence de presse organisée à Rabat, trois centrales syndicales, à savoir la Fédération nationale de l’enseignement (FNE), la Fédération libre de l’enseignement relevant de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et le Syndicat national de l’enseignement relevant de la Fédération démocratique du travail (FDT), ont appelé à l’organisation de sit-in à l’intérieur des établissements scolaires ainsi que devant les directions provinciales des syndicats demain mercredi et le port de brassards par les enseignants du 21 septembre au 5 octobre pour protester contre «la situation catastrophique» du secteur de l’enseignement.

- L’ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilale, a souligné au Sommet du Mouvement des non alignés, à Margarita au Venezuela, que la stabilité, la démocratie et le développement au Sahara ont renforcé la tendance des retraits de reconnaissance de la fantomatique «rasd», dont le dernier en date est celui de la Jamaïque qui a coïncidé avec l’ouverture de ce Sommet, survenu après celui de la Zambie il y a deux mois. Hilale a répondu avec fermeté et argumentaire à la provocation du président de l’Assemblée populaire nationale algérienne, Mohamed Larbi Ould Khelifa. 

*Aujourd’hui le Maroc.:

- C’est officiel. Le gouvernement revoit le montant accordé aux partis pour le financement de la campagne électorale. Alors qu’un décret du chef de gouvernement avait fixé le total des subventions publiques pour la campagne à 200 millions de dirhams, un nouveau décret vient d’être publié au bulletin officiel ajoutant une rallonge de 50 millions, soit un total de 250 millions de dirhams. L’Exécutif a été ainsi sensible aux doléances de plusieurs formations politiques. Certains responsables partisans avaient mal accueilli la baisse de la subvention publique accordée aux différentes formations politiques pour financer la campagne électorale. - Quinze nouveaux établissements de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion et de la promotion du travail (OFPPT) ont ouvert leurs portes cette année. Sur l’ensemble des centres de formation, portés à 356 établissements pour la saison 2016-2017, 17 baccalauréats professionnels seront dispensés. L’OFPPT renforce ainsi les parcours des formations professionnelles en mettant à la disposition des stagiaires souhaitant passer le baccalauréat professionnel 30.489 places pédagogiques, soit 9 pc de l’ensemble de son offre de formation. Ainsi pour cette année scolaire, la capacité d’accueil de l’OFPPT passe à 501.000 places pédagogiques contre 436.000 pour la rentrée précédentes, soit une évolution de 15 pc, ce qui traduit l’intérêt croissant de l’étudiant marocain à vouloir suivre un cursus qui le rapproche davantage du monde du travail.

*Al Bayane.:

- "Il nous faudra asseoir une stratégie qui puisse extirper tout citoyen de la précarité pour aboutir à la généralisation de la mutuelle", a indiqué Abdelmoula Abdelmoumni, président de la MGPAP et de l'Union africaine de la mutualité (UAM) dans un entretien accordé au journal. Pour ce faire, Abdelmoumni estime que le tiers payant est une solution car il permet aux patients d’être dispensés de l’avance des frais de traitement ainsi que des consultations médicales et des médicaments coûteux, ce qui permettra d’instaurer au pays une politique mutualiste juste et équitable. Selon lui, le plus important est d’intérioriser un esprit de lutte contre le fléau de la précarité, car "c’est une question humaine qui ne peut être résolue sans la concentration des efforts de tous les acteurs publics comme privés, pour espérer pallier les lacunes qui, nonobstant les efforts investis, n’arrivent toujours pas à se trouver une issue".

- La préfecture de police de Marrakech a démenti les informations relayées par certains organes de presse électronique selon lesquelles deux touristes ont été victimes d'un arnaqueur qui leur a vendu le minbar de la mosquée Mouassine de Marrakech qui date de la dynastie saâdienne, précisant que ces informations sont dénuées de tout fondement. Le communiqué souligne que "certains organes de presse électroniques ont véhiculé une information selon laquelle deux touristes ont été victimes d’un arnaqueur qui leur a vendu le minbar de la mosquée Mouassine de Marrakech, prétendant par ailleurs que ces deux touristes qui ont insisté pour accéder à la mosquée sous prétexte d’avoir acquis le minbar de son propriétaire, ont été empêchés par plusieurs habitants de Marrakech, avant d'informer les services de police qui se sont rendus sur les lieux et ont auditionné les touristes".

*L’Économiste.:

- Un sacré challenge attend la prochaine équipe gouvernementale : améliorer les recettes des investissements directs étrangers, diversifier l’offre exportable et réduire le déficit commercial. A fin août, les flux des IDE (transfert de devises) ont chuté de plus du tiers (36,6 pc) poursuivant ainsi la tendance observée : 13,5 milliards de dirhams contre 21,45 milliards à la même période de 2015. Ce recul provient de la baisse des recettes (-19,5 pc) conjuguée à la hausse des dépenses (+50,6 pc) accélérée par les cessions des participations des non-résidents. La baisse des recettes s’explique par l’absence d’opérations remarquables de privatisation ou des prises de participations.

- En attendant des mesures de relance, les appréciations de la conjoncture par les chefs d’entreprise restent contrastées pour ne pas dire pessimistes. Un climat d’attentisme prévaut à l’approche des élections législatives. Les entreprises semblent frileuses et certaines confient en off le manque de visibilité. L'industrie, qui devrait jouer le rôle de locomotive d’un modèle économique qui s’essouffle, prévoit une stagnation au troisième trimestre. C’est le pronostic de plus de 4 patrons sur dix. Sur l’emploi, un indicateur clé, 25 pc des chefs d’entreprise prévoient une hausse des effectifs alors que le tiers anticipe une baisse.

*L’Opinion.:

- Au deuxième trimestre 2016, la production industrielle manufacturière aurait, selon 44 pc des patrons, connu une hausse et, selon 28 pc, plutôt une baisse. C’est ce qui ressort des enquêtes de conjoncture réalisées par le HCP (Haut-commissariat au Plan) au titre du 3ème trimestre 2016 auprès des entreprises opérant dans les secteurs de l’industrie manufacturière, des mines, de l’énergie, de l’environnement ainsi que dans celui de la construction. - Quelle place pour le Maroc dans l’arène internationale? la question se pose aujourd’hui avec une acuité toute particulière alors que se déroulent à New York, depuis le 19 courant, les travaux du Sommet de l’Organisation des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants. Y répondre consiste à ce qu’on passe en revue tous les efforts engagés par notre pays pour donner corps à la dimension migratoire du Maroc et ce en termes d’importance de l’accueil des migrants, de la qualité des services qui leur sont dispensés et du traitement dont ils bénéficient. Une politique qui en fait aujourd’hui, aux yeux des pays de la communauté internationale, un acteur de taille sur l’échiquier international et que consolident, bien évidemment, se multiples avancées et réalisations en matière d’amélioration des conditions d’accueil et d’installation des migrants et en matière de régularisation de leur situation.

*Libération.:

- L’USFP dégage toute responsabilité concernant les pratiques contraires à la loi et non conformes à la charte déontologique du parti. C’est ce qu’a déclaré le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, lors de la réunion qu’il a tenue samedi à Rabat avec les secrétaires provinciaux et régionaux ainsi qu’avec les candidats têtes de liste du parti qui se présenteront pour les prochaines élections législatives. Lachguar a également appelé les candidats ittihadis à veiller à ne pas mentionner les valeurs sacrées et les constantes de la Nation dans leur campagne électorale, et ce conformément aux dispositions régissant ces échéances.

- La surface agricole utile (SAU) au Maroc s’élève à 8,7 millions d’hectares, permettant ainsi au secteur d’agriculture d’être le principal moteur de développement socio-économique à l’échelon national avec 19 pc du produit intérieur brut (PIB), ont affirmé samedi à Fès les participants à un Forum régional sur l’agriculture durable. Les participants à ce Forum ont relevé que la région Fès-Meknès est à vocation agricole avec une SAU de 1,3 millions d’hectares, soit 15 pc de la SAU national et un nombre d’exploitation de 206.368 ha. Ils ont ainsi mis en avant les efforts déployés par le Royaume pour développer le secteur d’agriculture, confronté à une multitude de risques.

*Rissalate Al Oumma.:

- La production du secteur de la construction aurait connu une hausse durant le 2ème trimestre 2016, indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans sa dernière enquête trimestrielle de conjoncture. Cette progression aurait été principalement le résultat de la hausse d'activité dans les deux branches des "Travaux de construction spécialisés" et de la "Construction de bâtiments", explique le HCP qui vient de publier une note d’information sur les résultats des enquêtes de conjoncture, menées auprès des entreprises opérant dans les secteurs de l’industrie manufacturière, des mines, de l’énergie, de l’environnementale ainsi que celui de la construction.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Les carnets de commandes du secteur industriel ont été jugés d’un niveau normal par 55% des chefs d’entreprises et peu garnis par 31%, relève le HCP dans sa dernière enquête trimestrielle de conjoncture, notant que l’emploi aurait, selon 44% des patrons, connu une augmentation et, selon 30%, une réduction.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, a présenté, lundi à Rabat, le programme électoral du parti dans sa course pour les échéances législatives du 7 octobre prochain. Dans son programme, le PJD propose une batterie de mesures visant, essentiellement, à soutenir le changement structurel du tissu économique national à travers la promotion du secteur industriel et le renforcement à la fois de la productivité et de la compétitivité économiques, a précisé Benkirane. A cela s'ajoutent la promotion des exportations marocaines et l'assouplissement de l'accès à l'immobilier pour toutes les activités économiques, ainsi que la promotion du développement durable.

- A deux mois de la tenue de la COP22, le Maroc n'est pas encore parvenu à interdire définitivement l'usage des sacs en plastique. Selon Ali Boutaka, membre du syndicat national des commerçants et des professionnels, malgré la mise sur le marché de produits alternatifs, en particulier dans les grandes surfaces, les sacs en plastique sont toujours utilisés. Leur prix est passé de 20dh/kg à 50dh/kg à cause de la pénurie, a-t-il relevé.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Les participants à la 68ème assemblée générale de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP), tenue récemment à Marrakech, ont affirmé la détermination de la Mutuelle à poursuivre son action pour le rapprochement des services administratifs et médicaux des adhérents, ainsi que pour la mise en œuvre des dispositions des conventions conclues précédemment en vue de rapprocher les prestations médicales des régions qui connaissent un manque dans ce domaine. - Les services de police d'Ain Chok de Casablanca ont procédé à l'arrestation de trois personnes pour leur implication présumée dans le trafic de drogues dures. Les trois mis en cause ont été appréhendés à bord d'un petit taxi en possession de 67 grammes de cocaïne destinée à la vente. Une perquisition au domicile du chauffeur du petit taxi a permis la découverte de 10 grammes de cocaïne et de 13 comprimés psychotropes.

*Akhir Saâ.:

- Les services de police dans plusieurs villes marocaines ont exhorté les clubs de football évoluant dans le championnat national à s'assurer que leurs joueurs ne portent pas des accessoires, des symboles ou des habits faisant référence aux associations des supporters "Ultras". Les autorités avaient décidé de dissoudre ces associations de supporters responsables de plusieurs débordements et de scènes de hooliganisme durant la saison dernière. - La production nationale de la betterave à sucre est passée de 390.000 tonnes, avant le lancement du Plan Maroc Vert, à 530.000 tonnes actuellement. La production nationale a doublé et le hectare produit désormais 13 tonnes au lieu de 5 tonnes auparavant. Cette production couvre la moitié des besoins du marché national, grâce notamment à la production record de cette année malgré le recul des précipitations.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le parti du Progrès et du socialisme (PPS) présente son programme électoral mercredi. Le coup d'envoi de cette rencontre sera donné par le secrétaire général du parti, Mohamed Nabil Benabdellah, qui présentera les cinq grands axes du programme sur la base duquel les candidates et candidats du parti mèneront la campagne pour les élections législatives du 7 octobre prochain. Des membres de la direction nationale du parti présenteront, à cette occasion, des exposés complémentaires et concis des principaux points de l'offre politique, économique, sociale et culturelle que le PPS s’engage à réaliser au cours de la prochaine législature.

- Le système de fiscalité locale est basé sur le régime déclaratif, d'où la nécessité de sensibiliser les acteurs, a souligné le Trésorier général du Royaume, Noureddine Bensouda. En matière de recouvrement de l'impôt au niveau des communes, "il faut avoir la liste de ceux qui doivent déclarer l'impôt et les relancer", a affirmé Bensouda dans un entretien publié lundi sur les colonnes du quotidien l’Économiste, indiquant qu'à ce niveau, "les systèmes d'information sont nécessaires" mais qu'ils "ne seraient utiles que s'il y a des ressources humaines compétentes et de la coopération entre les différents intervenants".

*Al Alam.:

- Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a affirmé que "le parti refuse constamment les orientations gouvernementales qui vont à l’encontre des attentes du peuple, d’où la raison de son désengagement du gouvernement actuel". Chabat, qui s'exprimait lors d’un meeting tenu dimanche à Fès, a indiqué que "toutes les données témoignent de l'échec du gouvernement en matière de gestion de la chose locale, de promotion de l’économie nationale, de création des offres d’emploi, de lutte contre la corruption sous toutes ses formes, et prouvent que l'actuel exécutif n’a fait qu'aggraver des crises sociales". - Des chiffres choquants ont été dévoilés par les secrétaires généraux des trois syndicats d’enseignement les plus représentatifs, lors d’une conférence de presse conjointe organisée lundi à Rabat. Il s’agit de Youssef Allakouch, secrétaire général de la Fédération autonome de l’enseignement, Abdelaziz Loui, secrétaire général du Syndicat national de l'enseignement, et de Abderrazak El Idrissi, secrétaire général de la Fédération nationale de l'enseignement, qui ont souligné que le déficit en ressources humaines dans le secteur de l’enseignement s’est établi, selon certaines estimations, à 30.000 enseignants en éducation nationale, "sans que le gouvernement ne se soucie de trouver une solution à cette crise". 

*Al Massae.:

- Miloud Belkadi, professeur à la faculté des sciences juridiques, sociales et économiques relevant de l'Université Mohammed V de Rabat, a indiqué que les débats engagés entre les partis politiques "revêtent un caractère politicien et personnel plutôt que politique dans le sens exact du terme", soulignant que le débat politique aura un impact sur le taux de participation aux élections. Il a relevé que les partis politiques n’ont pas pu dévoiler les critères sur lesquels ils se sont basés pour sélectionner leurs candidats, tant au niveau des circonscriptions électorales locales que des listes électorales nationales des jeunes et des femmes. 

- Il semble que la sécheresse qui a marqué la saison agricole précédente n’a pas eu un grand impact sur la situation de l’agriculture marocaine en comparaison avec d'autres pays d’Afrique du nord. C’est ce qui ressort d’un rapport élaboré par le Coface, qui a considéré que l’agriculture marocaine reste la moins exposée aux dangers de dégradation parmi les pays de l’Afrique du nord. L’étude a montré que l’agriculture marocaine a pu assurer en 2015 le plus grand taux d’emploi, à savoir 40 pc de l’ensemble des opportunités d’emploi annuelles. 

*Assabah.:

- Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a déclaré que la première décision qu’il prendra en cas de la victoire de son parti dans les prochaines élections et dans les cent jours suivant la formation du gouvernement, consiste à restaurer la confiance du citoyen dans l’administration et des investisseurs dans le gouvernement, en insufflant une nouvelle dynamique de développement. Chabat a affirmé, lors d’une rencontre organisée lundi par le mouvement Damir, que la deuxième décision qu’il compte prendre concerne le volet social et consistera à inviter l’ensemble des acteurs économiques, représentés par la CGEM et les centrales syndicales les plus représentatives, à dresser une feuille de route pour institutionnaliser le dialogue social.

- La vente des manuels scolaires d'occasion sur les pavés et dans les marchés populaires constitue une pratique courante dans la capitale de l’Oriental. Ce phénomène revient à l’occasion de chaque rentrée scolaire et connaît un fort engouement manifesté par beaucoup d’élèves et leurs parents. Plusieurs élèves se convertissent pour l'occasion en marchands spécialisés dans la vente des livres usagés, après avoir trouvé dans ce métier saisonnier une source de revenu leur permettant d'alimenter le budget familial ou de couvrir leurs propres besoins en manuels et autres fournitures scolaires.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara