Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 19 Septembre à 09:34

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus lundi 19 septembre:



*Le Matin.:

- L'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a contrôlé durant les mois de juillet et août derniers 96.238 tonnes de produits alimentaires d’origine végétale et animale. Ces contrôles ont débouché sur la saisie et le retrait de 828 tonnes de produits impropres à la consommation du circuit de commercialisation, soit 0,9%de la quantité totale contrôlée. Au niveau des denrées importées, le contrôle a concerné 804.400 tonnes de produits alimentaires d’origine végétale et animale. 119 tonnes de ces produits ont été refoulés pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur. Les services de l’ONSSA intensifient durant la saison estivale leurs actions de prévention et de contrôle des denrées alimentaires, mises sur le marché local sur tout le territoire national.

- Les investissements de la BERD se renforcent au Maroc. Le conseil d’administration de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient d’approuver un prêt de 24 millions d’euros à Elephant Vert Maroc, qui opère dans l’agro-bio-industrie. Le prêt est destiné à soutenir le développement de la filiale marocaine du groupe suisse Elephant Vert au niveau local et sur les marchés d'exportation ainsi que les activités R&D. La société basée à Meknès produit notamment des biofertilisants et des biopesticides et exporte vers plusieurs pays africains. Le Projet financé par la Berd «soutient la croissance des activités d’Elephant Vert au Maroc en termes de recherche et développement, de production, de commercialisation et de distribution d’intrants biologiques pour le marché local et à l’export», soulignent les responsables de la BERD.

*Aujourd’hui le Maroc.:

- Le secteur du transport représente l’un des acteurs les plus émetteurs en termes de gaz à effet de serre (22 pc dont 73 pc pour le transport routier) et d’émissions polluantes dans l’atmosphère, responsables du réchauffement climatique. C’est dans ce cadre qu’Autoroutes du Maroc organise, mardi à Rabat, la première édition de la conférence internationale sur la mobilité durable, labellisée COP22, à mi-parcours entre la COP21 et la COP22, et qui a pour objectifs de mobiliser les acteurs politiques, institutionnels, techniques et scientifiques pour que la mobilité durable ait un espace important lors de la COP22, sensibiliser les décideurs à l’importance de la prise en compte des contraintes de la mobilité durable dans la planification des routes et élaborer une feuille de route pour la mise en place des jalons de la mobilité durable au Maroc.

- La compagnie aérienne Royal Air Maroc est à la recherche d’artistes africains pour habiller sa flotte. Un concours baptisé "Wings of African Art" est lancé à cet effet pour la sélection d’artistes africains qui vont exprimer leur talent sur trois avions de la compagnie. Ces appareils font partie des 54 avions composant la flotte de Royal Air Maroc, dont quatre B.787 Dreamliner. L’appel à candidature étant lancé, les candidats ont jusqu’au 22 septembre pour manifester leur intérêt. Les artistes sélectionnés sont appelés par la suite à déposer leurs œuvres finalisées d’ici le 15 octobre. 

*Al Bayane.:

- La réforme de la couverture médicale au Maroc nécessite la généralisation du "tiers payant" pour toutes les maladies, prioritairement pour l'achat des médicaments onéreux utilisés dans le traitement des pathologies lourdes ou chroniques, a indiqué vendredi à Marrakech, le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki. S'exprimant à l’ouverture d’un symposium international, Seddiki a souligné que le tiers payant, qui permet aux patients de dispenser de l'avance des frais de traitement, y compris les consultations et les analyses médicales aussi bien que les médicaments coûteux, se veut un pilier essentiel à la réussite des stratégies visant à garantir un accès juste et équitable aux soins et constitue la meilleure solution aux retards survenus récemment au niveau des compensations.

- Un vibrant hommage a été rendu, jeudi à Tanger, au chercheur américain Marvin Carlson, en ouverture de la 12ème édition du festival international des arts de la scène, placée sous le thème "l’acte narratif dans le théâtre contemporain". Le festival, organisé par le Centre international des arts du spectacle (ICPS), a mis en exergue le rôle du professeur Marvin Carlson, récompensé par plusieurs prix internationaux, dont les Prix George Jean Nathan et d’Edgar Rosenblum, dans le développement des arts de la scène et la promotion des domaines du théâtre et de la littérature comparée.

*L’Économiste.:

- La retraite est l'un des points sur lesquels Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, qui intervenait aux travaux du 10ème colloque international des finances publiques, a insisté. Il estime qu’il fallait y aller « une fois pour toutes » dans cette réforme. Fidèle à son franc parler, Jouahri a dressé un certain nombre de défis pour le Maroc dans le domaine des finances publiques. Le gouverneur de BAM conseille de réussir la mise en place de la loi organique de finances. Selon Jouahri, il faudra « une mise à niveau profonde du système d’informations comptable et budgétaire compte tenu du niveau de transparence exigé par cette loi ».

- A quelques mois de la COP22 qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre prochains, le Comité de pilotage et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) ont signé, vendredi à Casablanca, une convention de partenariat. L'accord définit la contribution du patronat ainsi que les grandes lignes de son programme dans le cadre de l’organisation de cet événement. Pour piloter l’ambitieux programme de la CGEM lors de la COP22, une Task Force a été mobilisée, présidée par Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la Confédération, et regroupant plus de 23 experts et personnalités aux compétences confirmées dans les questions liées à l’environnement et au climat.

*L’Opinion.:

- La surface agricole utile (SAU) au Maroc s’élève à 8,7 millions d’hectares, permettant ainsi au secteur de l’agriculture d’être le principal moteur de développement socio-économique à l’échelon national avec 19 pc du produit intérieur brut (PIB), ont affirmé samedi à Fès les participants à un Forum régional sur l’agriculture durable. Les participants à ce Forum, initié par le Réseau des initiatives Agro écologiques au Maroc (RIAM) en partenariat avec l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah et la région de Fès-Meknès, ont relevé que la région Fès-Meknès est à vocation agricole avec une SAU de 1,3 millions d’hectares, soit 15 pc de la SAU nationale et un nombre d’exploitation de 206.368 ha. - Le groupe d'experts ad hoc (GEAH) de l'UNESCO se réunira, du 20 au 24 courant à Rabat, pour élaborer un texte préliminaire d’une Déclaration universelle de principes éthiques en rapport avec le changement climatique. Lancée par l'UNESCO en partenariat avec la Commission nationale marocaine pour l’éducation, les sciences et la culture, cette initiative s’assigne pour objectif de renforcer les engagements des 195 pays ayant été présents lors de l’Accord de Paris sur le climat, en 2015, pour lutter contre la menace provoquée par le changement climatique, indique samedi un communiqué des organisateurs.

*Libération.:

- Les travaux de construction du tronçon Guerguerat-Mauritanie seront bientôt achevés, ont indiqué des sources au journal, ajoutant que plus des deux tiers du tronçon sont déjà opérationnels. Les autorités marocaines, ont, de leur côté, rappelé par la voix du représentant permanent à l’ONU, Omar Hilale, qu’elles sont déterminées à achever les travaux de ce tronçon et qu'elles sont disposées à affronter toute attaque mais qu’elles respectent l’accord de cessez-le-feu.

- Les recettes de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) sont passées de plus de 200 millions de dirhams en 2008 à plus de 380 millions de dirhams en 2015, soit une hausse de 88 pc, a annoncé, samedi à Marrakech, le président du conseil d'administration de cette instance, Abdelmoula Abdelmoumni. S'exprimant à l'ouverture de la 68ème assemblée générale de la MGPAP qui se tient à la ville ocre, Abdelmoumni a souligné que les actifs financiers (trésorerie) ont enregistré une hausse de 108 pc avec plus de 430 MDH en 2015 contre plus de 200 MDH en 2008.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le Premier ministre français Manuel Valls a souligné que les positions de SM le Roi Mohammed VI et l'engagement du Souverain pour la tolérance et pour la coexistence entre les religions, sont "des messages très importants pour le monde musulman". Dans une interview publiée dans la dernière livraison de l’hebdomadaire "Jeune Afrique", le chef du gouvernement français a indiqué que le partenariat avec le Maroc en matière de formation des imams est déjà engagé. - L'appel à la retenue et à la tempérance lancé par le Maroc, suite à la crise post-électorale que connaît le Gabon, a été entendu, a affirmé, vendredi à Rabat, l'ambassadeur gabonais au Maroc, Abu Razzaq Guy Kambogo. "Aujourd’hui, il y a des appels qui ont trouvé une oreille attentive, notamment l’appel de l’Union africaine et du Maroc, que nous saluons et remercions vivement, dans lequel les acteurs politiques gabonais ont été appelés à faire valoir la tempérance, la retenue et les voies démocratiques", a souligné le diplomate gabonais lors d’une conférence de presse organisée pour "lever tout équivoque et dissiper la fausseté des informations relayées ça et là".

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, a appelé, samedi à Rabat, les candidats du parti à respecter les lois électorales et à prendre en compte le contenu de la charte d'éthique de l'USFP. Lachgar a affirmé que le parti prendra ses distances avec tout comportement contraire à la loi ou à son règlement interne.

- Un total de 1.604.301 passagers et 394.651 véhicules ont transité via le port Tanger Med, du 5 juin au 15 septembre, soit une progression de 9 pc par rapport à la même période une année auparavant, selon des données de l'Autorité portuaire Tanger Med (TMPA). Ainsi, 866.647 passagers, 235.984 véhicules et 2.192 autocars ont regagné le Maroc via le port Tanger Med, depuis le début de l'opération Marhaba 2016, le 5 juin dernier jusqu’au 15 septembre, en hausse respective de 14 pc, 13 pc et de 3 pc par rapport à la même période de 2015, a indiqué un communiqué de l’Autorité portuaire sur le bilan de l’opération "Marhaba 2016".

*Rissalate Al Oumma.:

- Le Conseil de gouvernement, réuni vendredi, a adopté un projet de décret portant sur l'organisation de l'enseignement supérieur en ce qui concerne l’autorisation de la dénomination "Faculté privée" ou "Université privée". Le projet de loi 2-16-692 modifiant le décret 2-10-364 publié le 16 Dou Al Kiada 1431 (25 octobre 2010) vise à instaurer plus de compétitivité entre les acteurs dans le domaine de l’enseignement supérieur privé afin que ce secteur joue son rôle de partenaire, aux côtés de l’État, dans la promotion du système de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

- Lors du débat interactif de la réunion ministérielle du Mouvement des Non Alignés, à Margarita au Venezuela, le chef de la délégation marocaine, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilale, a décliné la vision du Royaume sur la thématique de ce Sommet "paix, souveraineté et solidarité pour le développement". Hilale a déclaré que le principe de la souveraineté, consacré par les pères fondateurs du Mouvement dans leur Déclaration à Bandoeng, demeure la base de toute relation bilatérale et internationale.

*Akhir Saâ.:

- Les relations économiques entre le Maroc et la Russie affichent des indicateurs au vert et un volume d’échanges qui devrait atteindre cette année 3 milliards de dollars, a indiqué, jeudi à Agadir, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensaleh Chaqroun. Intervenant à l’ouverture des travaux du Forum d’affaires Maroc-Russie, Bensaleh Chaqroun a précisé que "les exportations marocaines ont été multipliées par 12 en 15 ans sur le seul axe agricole" et qu’une progression palpable vers l’échange de produits à plus forte valeur ajoutée est constatée. - Les nuitées touristiques enregistrées dans les établissements d’hébergement classés d’Agadir se sont élevées à 682.598 à fin août 2016 contre 615.650 nuitées lors de la même période de l’année précédente. Selon des données du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir-Souss-Massa, les nationaux arrivent en tête avec 250.924 nuitées au cours des huit premiers mois de 2016 contre 228.449 en août 2015. Le marché français arrive en 2ème position avec 83.182 nuitées contre 104.714 un an auparavant, soit une baisse de 20,56%.

*Al Alam.:

- Le parti de l'Istiqlal a tenu, jeudi dernier à Rabat, une conférence de presse pour présenter son programme électoral intitulé "Contrat pour la dignité", sur la base duquel le parti de la Balance disputera les élections législatives du 7 octobre. Le PI veut, à travers des réformes structurelles, créer un modèle de réformes favorisant un développement réel et touchant un ensemble de secteurs comme l'urbanisme, l’aménagement du territoire, la justice, l’enseignement, la recherche scientifique, l’administration et l’environnement. 

*Assabah.:

- Abdellatif Ouahbi, ancien président du groupe du PAM à la Chambre des représentants, dit que la coalition entre le PJD et le PAM est "possible", affirmant à cet égard que "tout est possible, il n y a pas de ligne rouge en politique, et si nous remportons les élections nous tendrons les bras à tous afin de servir ce pays". Ouahbi a indiqué que le parti du Tracteur vise la victoire lors des prochaines échéances législatives et qu'il est prêt à diriger le gouvernement.

- Le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Salaheddine Mezouar, souhaite voir le prochain gouvernement signer un contrat social avec les syndicats et les représentants des patrons dans les cent premiers jours suivant sa formation, et prendre des mesures courageuses pour lutter contre la précarité et répondre aux attentes des catégories nécessiteuses. Il a de même appelé à orienter les investissements de l’État vers les régions à travers le renforcement du partenariat public-privé afin de réaliser les grands projets coûteux pour l’État, désenclaver les zones isolées et développer les infrastructures de bases (écoles, hôpitaux, routes).

*Akhbar Al Yaoum.:

- Des membres de l'Association des familles de Marocains victimes d'expulsion arbitraire rencontreront l'équipe onusienne en charge de la "disparition forcée" à Genève. L'Association plaidera, à partir de la semaine prochaine, devant la Commission des droits de l'Homme à Genève, en faveur de milliers de familles marocaines expulsées de façon arbitraire par le régime militaire algérien en 1975.

*Al Massae.:

- Le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid, a estimé, vendredi à Rabat, que les réformes structurelles des finances publiques se doivent d'être inscrites sur le moyen et long termes avec l'objectif d’identifier en temps opportun les risques éventuels et les opportunités potentielles à saisir. Ces réformes, qui doivent être inscrites indépendamment des contingences liées aux mandats électoraux et gouvernementaux, devraient permettre de décider suffisamment tôt des mesures à prendre et de mettre en œuvre sur la durée, avec toute la continuité souhaitable, a expliqué Boussaid qui intervenait à l'ouverture de la 10ème édition du Colloque international sur les finances publiques, placée sous le thème :"Pouvoirs politiques et finances publiques : quels enjeux au Maroc et en France".

*Bayane Al Yaoum.:

- La ministre déléguée chargée de l'Environnement et envoyée spéciale pour la mobilisation de la COP22, Hakima El Haite, a plaidé, vendredi à Washington, en faveur d'un partenariat mondial pour préserver la biodiversité et la richesse des océans. "Nous avons besoin d'un partenariat mondial pour mettre en place une stratégie destinée à protéger nos océans", a souligné Mme El Haite, qui intervenait lors d'un panel intitulé "Oceans' Champions" tenu dans le cadre de la 3è édition de la conférence "Our Ocean" qui se tient dans la capitale fédérale américaine.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara