Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 15 Septembre à 12:11

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 15 septembre :



*Le Matin.:

- L'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a rendu publiques, mardi, ses conclusions dans l’affaire relative au pourvoi du Conseil de l’UE contre l’arrêt du Tribunal de première instance de la CJUE, qui avait conclu, le 10 décembre dernier, à l’annulation partielle de l’Accord agricole Maroc-UE. Dans ses conclusions, l’avocat général a exprimé trois recommandations claires qui consistent à annuler l'arrêt du Tribunal de l’Union européenne du 10 décembre 2015 (affaire T-512/12), qui avait conclu à l’annulation partielle de l’accord agricole en ce qui est de son application au Sahara. Il estime que le recours en annulation du polisario est irrecevable, car le polisario n’a aucune qualité ou légitimité pour représenter les intérêts économiques de la population. L’avocat général recommande de condamner le polisario aux dépens tant en première instance qu’au stade du pourvoi. Les conclusions de l’avocat général ne souffrent aucune ambiguïté.

- Le président du Parlement panafricain, Roger Nkodo Dang, qui effectue une visite de travail au Maroc, a tenu à saluer «la sagesse de SM le Roi Mohammed VI et l’annonce faite par le Souverain de la décision du Maroc de regagner l’Union africaine». Le Parlement panafricain attend le retour du Maroc à la famille de l'Union africaine (UA), a affirmé, mardi à Rabat, le président du Parlement panafricain, Roger Nkodo Dang, qui a salué la décision du Royaume de regagner l’UA. «Le Parlement panafricain, dont le siège se trouve en Afrique du Sud, compte 270 députés et nous attendons la venue du Maroc pour compléter la liste. Nous pensons que ce Parlement jouera, s’il n’a pas encore commencé à le faire, un rôle essentiel dans l’unification du continent», a-t-il dit dans une déclaration à la presse à l’issue d’un entretien avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami.

*Aujourd’hui le Maroc.:

- Le Maroc a été sacré meilleure destination Spa en Afrique par les professionnels du tourisme du monde lors de la cérémonie de remise des prix "World Spa Awards", organisée dernièrement en Italie. Le Royaume a remporté la prestigieuse distinction "Africa's Best Spa Destination 2016" grâce à ses stations thermales, ses spas et ses installations modernes de luxe proposant une large gamme de soins corporels et de massages. Le Maroc dispose aussi de plusieurs complexes hôteliers qui offrent aux touristes une expérience unique où se mêlent authenticité, convivialité et exotisme. 

- La position du Maroc par rapport à la loi JASTA (Justice contre les sponsors d’actes terroristes) est claire et sans ambiguïté, c’est ce que rapporte une source confirmée du ministère des Affaires étrangères et de la coopération. Selon cette source, agissements des individus et responsabilité de l’État ne doivent en aucun cas être confondus. Les auteurs des actes terroristes doivent être rendus responsables de leurs actes abjects devant la justice. Mais en aucun cas, les actes terroristes de certains individus isolés ne peuvent être reprochés à leur pays d’appartenance, d’autant que ces individus agissent contre la sécurité et les intérêts de ce même pays, a indiqué mardi le ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

*Al Bayane.:

- La période consacrée au dépôt des candidatures pour les Législatives du 7 octobre est fixée entre le mercredi 14 septembre 2016 et le vendredi 23 septembre 2016 à midi, tandis que la campagne électorale débutera le 24 septembre pour se terminer le 6 octobre à minuit, annonce le ministre de l’Intérieur. «Dans le cadre des élections législatives prévues le vendredi 7 octobre 2016 pour l’élection des membres de la Chambre des représentants et conformément aux dispositions du décret du 29 janvier 2016, publié au bulletin officiel du 1er février 2016, fixant la date de l’élection des membres de la Chambre des représentants, le ministre de l’Intérieur rappelle à l’ensemble des citoyennes et citoyens que la période consacrée au dépôt des candidatures débutera le mercredi 14 septembre 2016 et se poursuivra jusqu’au vendredi 23 septembre 2016 à midi », précise le ministre dans un communiqué.

- L’ouverture de la réunion du Mouvement des Non Alignés à Margarita au Venezuela a été suspendue presque toute la journée en raison de l’adversité algérienne contre la candidature marocaine au poste de président du Comité politique. L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilale, a défendu la candidature du Maroc en posant plusieurs questions. Sur le pourquoi de cette candidature, M. Hilale a répondu que le Maroc n’a assumé aucune présidence du NAM, depuis sa création en 1961, en rappelant que le Royaume s’était retiré, à Alger en 2014, en faveur de l’Équateur, à la demande des responsables algériens.

*L’Économiste.:

- La secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, Patricia Espinosa, a exprimé sa satisfaction des retombées des consultations informelles sur le climat tenues à Rabat, en fin de semaine dernière. Dans un entretien au journal, Espinosa a indiqué que ces discussions sont "une excellente opportunité d’examiner les problématiques sur lesquelles nous devrons nous concentrer en vue de la Conférence de Marrakech". Elle a souligné « la véritable volonté positive de toutes les délégations de contribuer, de façon constructive, à mettre en place les moyens d’implémentation de l’Accord de Paris ».

- Les échanges de visites se poursuivent à un rythme effréné concernant le projet de la zone industrielle chinoise d’Aïn Dalia. La semaine dernière, des responsables du groupe Haite se sont rendus à Tanger pour préparer le lancement du projet. La délégation chinoise a tenu, vendredi dernier, plusieurs réunions techniques avec les acteurs concernés et visité le complexe portuaire de TangerMed et la zone d’Aïn Dalia, qui abritera le chantier de la cité industrielle.

- L’Opinion.:

- Plusieurs soirées-débats seront organisées par la CGEM durant les mois de septembre et octobre 2016. Selon la Confédération générale des entreprises du Maroc, l’objectif visé par cette initiative est de créer dans le secteur privé, à la veille de la COP22, une dynamique d’échanges et de concertation autour des thématiques liées au changement climatique vu par l’entreprise. Cinq grands thèmes sont ainsi programmés relatifs notamment aux approches et méthodes disponibles permettant l’évaluation et l’atténuation des GES et à la nature, la portée et les perspectives du changement climatique.

- Le premier musée de l'architecture a été inauguré, en fin de semaine dernière, par le ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire, Driss Merroun, à l’École nationale de l’architecture (ENA) de Rabat. Cette nouvelle institution, inaugurée avec la présence effective du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a pour missions principales de participer à la sauvegarde de la mémoire collective liée à la civilisation marocaine, promouvoir la culture architecturale auprès du grand public et offrir à la communauté des architectes, professionnels et chercheurs une plateforme d’exposition et de partage.

*Libération.:

- La production de la betterave sucrière brute dans la région de Béni Mellal-Khénifra a atteint, lors de la campagne agricole 2015/2016, un total de 1 million 200 mille tonnes, soit 78 tonnes/hectare, contre 157 mille 800 tonnes de sucre pur (13 tonnes/ hectare), selon la direction régionale de l'agriculture. La filière betteravière a réalisé ces performances, qui ont dépassé les objectifs tracés dans le cadre du plan agricole régional à l'horizon 2020, grâce aux efforts déployés par les producteurs et aux mesures initiées par le comité technique régional du sucre et les autorités provinciales, et à la contribution de la Chambre régionale d'agriculture, de l'usine de sucre Oulad Ayad, de l'association des producteurs de betterave Tadla (APBT) et de l'Office régional de mise en valeur agricole du Tadla, a indiqué le directeur régional de l'agriculture, Hssain Rahaoui.

- La ville d’Agadir abrite aujourd’hui le premier Forum économique Maroc-Russie. Organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), cette rencontre entre patronat marocain et russe s’inscrit dans le cadre du « renforcement par le Maroc de ses partenariats à l’international initié par le rapprochement stratégique avec plusieurs pays tels que la Fédération de Russie », a indiqué l’organisation patronale.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Avant l'expiration du délai de trois ans d’exonération d'impôts visant à encourager l'investissement dans le logement social, les promoteurs immobiliers ont réclamé dans leurs recommandations et propositions adressées au gouvernement dans le cadre de la préparation de la loi de finances 2017, de prolonger cette période à 5 ans. La Fédération nationale des promoteurs immobiliers a justifié cette demande par le besoin d'encourager la demande pour ce genre de logement.

- La secrétaire d’État française chargée des collectivités territoriales Estelle Grelier a indiqué, mardi à Paris, que les régions au Maroc et en France vivent le même processus de renforcement des compétences et sont appelées à consolider encore davantage leur coopération afin qu'elle reflète l'image de la relation intense et singulière entre les deux pays. Dans une déclaration à la presse, à l'issue d'une rencontre avec une délégation marocaine conduite par le président du conseil de région de Casablanca-Settat Mustapha Bakkoury, Grelier a fait savoir que les échanges ont porté notamment sur l'organisation territoriale au Maroc et en France ainsi que sur la manière dont les choses sont envisagées par les deux parties pour insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale en la matière à travers la concrétisation de projets communs.

*Assabah.:

- Le tribunal administratif de Rabat examinera vendredi une plainte déposée par la Fédération nationale des centres de visite technique et de la sécurité routière, à l'encontre du ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, à cause de ce qu'ils qualifient d'"irrégularités" concernant les appels à concurrence lancés récemment pour l'ouverture de nouveaux centres de contrôle technique. Le président de la Fédération, Rachid Adab, a indiqué que l'objectif est de "corriger la situation actuelle du secteur qui est en contradiction avec la loi". - Le PDG du groupe CIH Bank, Ahmed Rahhou, a annoncé, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats du premier semestre 2016 du groupe, que le CIH s'apprête à lancer sa banque participative en janvier prochain, précisant que le groupe aura l’agrément nécessaire vers la fin de cette année. Il a fait savoir que la banque a alloué une enveloppe de 600 millions de dirhams à sa filiale de finance islamique.

*Al Massae.:

- L'Office chérifien des phosphates (OCP) a affirmé que ses installations à Safi n'ont enregistré aucune fuite de gaz toxique, notant que l'OCP a contacté toutes les parties locales, à savoir l'administration de l'hôpital Mohammed V, la Protection civile et les autorités locales qui ont affirmé l'inexistence de cas d'asphyxies liées à des émanations de gaz.

- Abdellatif Ouahbi, membre du bureau politique du PAM, a indiqué dans un entretien au journal que le parti du Tracteur vise quelque 120 sièges à l'issue des législatives d'octobre prochain, affirmant que la cadence de l'action du parti et l'engagement de ses militants au niveau des provinces permettront d'atteindre cet objectif.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- L'inauguration de la semaine diplomatique européenne sur les changements climatiques mardi à Jakarta a constitué une occasion pour l'opinion publique de ce pays de connaître les axes de la feuille de route de la COP22. A cet égard, le vice-ambassadeur du Maroc en Indonésie, Zakaria Rafiki, a relevé que cette feuille de route ambitionne de soutenir les efforts de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et à mettre en application l'Accord de Paris.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Suite à l’adoption par le Congrès des Etats-Unis d’Amérique du projet de loi "Justice contre les sponsors d’actes terroristes" (JASTA), le Maroc souligne que ''cibler et stigmatiser des Etats - amis des Etats-Unis- est de nature à fragiliser les efforts internationaux, y compris américains, en matière de lutte contre le terrorisme'', indique mardi le ministère des Affaires étrangères et de la coopération (MAEC). ''Le Royaume du Maroc, qui condamne le terrorisme sous toutes ses formes et quelles qu’en soient les manifestations, s’est toujours inscrit dans la lutte de la Communauté internationale contre ce fléau", indique le ministère dans un communiqué, affirmant que ''l'engagement volontariste des États demeure la clé de voûte du combat international contre le terrorisme et l’extrémisme violent" et que "cet engagement devrait être consolidé et encouragé".

*Akhir Saâ.:

- Le secrétaire général du PAM, Ilyas EL Omari, a salué lors d'une rencontre tenue récemment à Casablanca le rôle du médecin en général et celui du pharmacien en particulier dans le monde rural. El Omari a souligné, lors de cette rencontre organisée par l'Association marocaine de l'industrie pharmaceutique, que son parti est ouvert aux propositions et idées des professionnels du secteur pour enrichir son programme électoral et garantir ainsi des services de santé de qualité aux citoyens.

- Le président de la chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Omar Moro, a indiqué que les investissements américains à Tanger, estimés à 150 millions de dollars, ont permis la création de quelque 11.000 postes d'emploi. Il a fait observé lors d'une conférence internationale sur "les opportunités d’affaires dans les villes durables" tenue jeudi à Tanger, que les Etats-Unis arrivent ainsi en quatrième position en termes d'investissements directs dans la zone franche de Tanger après le Japon, la France et l'Espagne.

*Rissalate Al Oumma.:

- Une récente étude de la Banque mondiale sur les effets de la pollution de l'air sur l'économie mondiale a fait ressortir que cette pollution a coûté au Maroc plus de 1,5 pc de son PIB en 2013. L'étude a indiqué que les maladies liées à la pollution ont causé 7,03 pc de décès en 2013 contre 6,39 en 1990.

- Le magazine électronique Global Risk Insights (GRI) a mis en relief la pertinence de l’initiative marocaine de formation des imams pour combattre la radicalisation et promouvoir les valeurs d'un Islam modéré, ouvert et tolérant. Dans un article signé par Malika Layadi, chercheur universitaire en relations internationales, le magazine a jeté la lumière sur la stratégie intégrée tracée par le Royaume pour contrecarrer l’idéologie obscurantiste propagée par les mouvements jihadistes et les militants extrémistes comme ceux de l'organisation terroriste dite Etat Islamique (EI).

*Al Alam.:

- Le Maroc va consolider sa présence en Côte d'Ivoire après avoir obtenu le contrat de construction de la gare d'Abidjan, la plus grande du pays et la plus importante structure de la capitale. Une enveloppe de 900 millions de dirhams est allouée à la réalisation de cette gare. Le gouvernement ivoirien a présenté des garanties à la partie marocaine pour faciliter tous les aspects liés à ce chantier.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le député européen Gilles Pargneaux s’est félicité des conclusions de l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) sur l’accord agricole UE-Maroc, estimant qu’"il est temps de mettre une fin à cette affaire qui empoisonne nos relations avec un partenaire majeur comme le Maroc". "Les conclusions de l’avocat général sont claires et nettes : l’arrêt de la Cour de Justice doit être rejeté. La plainte du polisario est irrecevable. C’est la principale information qu’il faut retenir des conclusions de M. Melchior Wathelet", a noté l’eurodéputé dans un communiqué.

- Les réserves internationales nettes du Maroc se sont établies à 248,6 milliards de dirhams (MMDH) au 02 septembre 2016, en progression de 18,6% en glissement annuel, a annoncé Bank Al-Maghrib (BAM). D'une semaine à l'autre, ces réserves ont été quasiment stables, précise BAM qui vient de publier une note sur ses indicateurs hebdomadaires.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara