Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mercredi 14 Septembre à 12:15

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 14 septembre :



*Le Matin:

- Eu égard à la crédibilité et au sérieux des efforts consentis dans le domaine d'immigration et d’asile, le Maroc bénéficie de l’appui de plusieurs organisations internationales, telles que l’ONU qui vient de signer vendredi dernier un programme de soutien avec le gouvernement portant sur 13 millions de dollars. Trois années après la mise en œuvre de la politique nationale d’immigration et d’asile, l’heure est désormais au bilan. Pour Anis Birou, ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, la célébration annuelle du lancement de la politique nationale d’immigration et d'asile constitue une occasion pour réitérer l’engagement fort du ministère en faveur de la responsabilité partagée et du dialogue. Évoquant le bilan des trois années de mise en œuvre de la politique migratoire adoptée par le Maroc, Birou s’est félicité des nombreuses avancées enregistrées à différents niveaux.

- L'avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu publiques, mardi, ses conclusions dans l’affaire relative au pourvoi du Conseil de l’UE contre l’arrêt du Tribunal de première instance de la CJUE, qui avait conclu, le 10 décembre dernier, à l’annulation partielle de l’Accord agricole Maroc-UE. Dans ses conclusions, l’avocat général a exprimé trois recommandations claires qui consistent à annuler l’arrêt du Tribunal de l’Union européenne du 10 décembre 2015 (affaire T-512/12), qui avait conclu à l’annulation partielle de l’accord agricole en ce qui est de son application au Sahara. Il estime que le recours en annulation du polisario est irrecevable, car le polisario n’a aucune qualité ou légitimité pour représenter les intérêts économiques de la population. 

*L’Économiste.:

- Le ministre chargé du Transport vient de rendre public le résultat de l’appel à concurrence pour l’ouverture de 192 centres de contrôle technique, lancés il y a quelques jours. C’est le quatrième du genre depuis l’arrivée d'Aziz Rabbah à la tête de ce ministère en 2012. Ses résultats font jaser la profession. Les quatre ne sont pas conformes au Code de la route de 2010. En effet, l’article 267 précise que « l’autorisation d’exercer le contrôle technique (…) est délivrée, après appel à la concurrence, aux personnes morales qui s’engagent à ouvrir et à exploiter un réseau de centres ». Or, dans ces appels à la concurrence, les autorisations ont été attribuées directement à des personnes, à charge pour elles de rallier par la suite un réseau. Un schéma aux antipodes de ce qui est prévu par la loi. 

- La région Fès-Meknès pourra-t-elle devenir un futur hub industriel ? Les analyses à ce propos sont unanimes. « Après la saturation des pôles de Tanger, Casablanca et Kénitra, il va falloir créer de nouvelles destinations industrielles et économiques, afin d’éviter la concentration de risques sociaux et assurer un développement global, harmonieux et inclusif », estime Driss El Azami El Idrissi, maire de Fès et également ministre du Budget. Même son de cloche auprès du président de la région, Mohand Laenser, pour qui le développement et la croissance de sa circonscription sont tributaires de la capacité des territoires à créer la richesse et la valeur ajoutée.

*L’Opinion:

- Les deux jours de consultations informelles de Skhirat, menées à huis clos jusqu'au 9 septembre entre 140 délégués et négociateurs sur le climat de plus de 50 pays, ont permis de faire des "progrès" sur une série de questions clés en vue de la COP22 de Marrakech, indique un communiqué des organisateurs. La secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Patricia Espinosa, s'est dite "très satisfaite" des consultations de Skhirat.

- La période consacrée au dépôt des candidatures pour les Législatives du 7 octobre est fixée entre le mercredi 14 septembre 2016 et le vendredi 23 septembre 2016 à midi, tandis que la campagne électorale débutera le 24 septembre pour se terminer le 6 octobre à minuit, annonce le ministre de l’Intérieur. Le mandataire de chaque liste de candidature doit déposer lui-même sa liste de candidature en trois exemplaires, accompagnée des documents requis, auprès des bureaux administratifs qui seront dédiés à cet effet dans les sièges des préfectures, provinces et préfectures d’arrondissement pour les candidatures relatives aux circonscriptions électorales locales et au siège de la commission nationale des statistiques pour ce qui est des candidatures relatives à la circonscription électorale nationale, explique le ministre.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Les vacances d'été n'ont pas freiné la hausse de la cadence des ventes de voitures, selon des données de l'Association des importateurs de véhicules automobiles montés (AIVAM). Celle-ci attribue cette situation à l'effet du dernier Auto Expo sur les ventes qui ont culminé à 100.490 véhicules au cours des huit premiers mois de 2016, soit une hausse de 32 pc par rapport à la même période de 2015.

*Assabah.:

- Le secrétaire général du PAM, Ilyas El Omari? a indiqué lors d'une rencontre à Rabat que son parti fera alliance avec des partis qui partagent ses idées et ses convictions, notant que le PAM est pour la lutte contre le cumul des mandats dans le but de s'assurer la présence des députés aux débats et aux réunions des commissions permanentes.

- Karim Ghellab, membre du comité exécutif du Parti de l'Istiqlal, a indiqué dans un entretien au journal que l'importance des prochaines législatives réside dans le fait qu'elles seront le début de la seconde expérience gouvernementale dans le cadre de la Constitution de 2011. Il a estimé par ailleurs que le bilan économique de l'actuel gouvernement est faible, pointant du doigt le taux de croissance et la hausse du chômage, en particulier parmi les jeunes.

*Al Massae.:

- Des sources syndicales ont indiqué au journal que le phénomène de la surpopulation dans les classes prend des proportions inquiétantes à cause du manque enregistré au niveau des ressources humaines. Ces mêmes sources ont tiré la sonnette d'alarme sur le danger de la persistance des problèmes de la surpopulation et des ressources humaines sur l'école marocaine et sur le niveau d'apprentissage des élèves.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le bureau exécutif de la CDT a adressé une lettre au ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki l'appelant à procéder à la publication des résultats détaillés des élections professionnelles des salariés du secteur privé de 2015, notant que cette démarche est susceptible de renforcer les principes de la transparence et de l'intégrité électorale.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- L'Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) organisera jusqu'au 25 septembre une caravane régionale visant à défendre la représentativité politique des femmes. Cette action intervient dans le cadre de sa stratégie pour réaliser l'égalité entre les hommes et les femmes dans tous les domaines, en particulier politique.

- L'Union des banques arabes (UAB) a indiqué dans un rapport que les banques marocaines, libanaises et émiraties disposent du plus large réseau d'agences au niveau mondial. Selon ce rapport publié par le secrétariat général de l'Union, les banques marocaines arrivent en tête et disposent de plusieurs filiales en Europe et en Afrique, notant que le groupe marocain Attijariwafa Bank dispose du plus large réseau, suivi de la Banque jordanienne "Arab Bank" et de la "Banque nationale d'Abu Dhabi".

*Al Alam.:

- En préparation des prochaines législatives, le parti de l'Istiqlal (PI) tiendra, jeudi à Rabat, une conférence de presse pour présenter son programme électoral pour ces échéances. Le programme du PI a été élaboré sur la base des recommandations émanant des rencontres régionales et de la première rencontre nationale des cadres et des compétences du parti et concerne tous les défis auxquels fait face le Maroc.

- Le groupe "Acwa Power International" a indiqué qu'il prévoit d'augmenter ses investissements au Maroc dans le domaine des énergies renouvelables à travers le développement de plateformes de production d'électricité d'origine solaire et éolienne. Le PDG du Groupe, Mohamed Abdallah, a indiqué, lors de la 2ème édition du Salon international "Photovoltaïca" tenu du 7 au 9 septembre à Casablanca, que les investissements d'Acwa Power au Maroc ont atteint 3,5 milliards de dollars ces dernières années et que les montants alloués à cet effet seront doublés.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara