Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mercredi 31 Août à 10:00

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 31 août.:



*Le Matin:

- Financement de la campagne électorale : Les petites formations se plaignent. Le ministère de l'Intérieur, à la demande de la majorité des formations politiques, a promis d'agir pour l’adoption d’un nouveau décret pour augmenter à 250 millions de dirhams la participation de l’Etat au financement la campagne électorale. Cependant, des petits partis ont dénoncé le fait que le financement ne soit pas distribué de manière équitable entre toutes les formations politiques prenant part à ces élections. « Les huit partis ayant des groupes parlementaires vont recevoir 4 millions de dirhams en plus des 30% d’avance sur les cotisations annuelles qu’ils reçoivent. Alors que les autres partis ne reçoivent que 750.000 dirhams», dénonce Nabila Mounib, la secrétaire générale du PSU.

- La demande en cash maintient son trend haussier. Pour la première fois, la circulation fiduciaire a dépassé la barre des 200 milliards de DH pour s’établir à 206 milliards à fin 2015, en hausse de 7,4% un an auparavant. C’est ce qui ressort du Rapport annuel de Bank Al-Maghrib (BAM) sur les systèmes et les moyens de paiement et leur surveillance – Exercice 2015. Pour réduire la circulation du cash, Bank Al-Maghrib et l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) mettront en place une solution nationale de paiement mobile largement diffusée et à bas coût.

* Aujourd’hui le Maroc:

- Les données personnelles sont de nos jours plus que jamais menacées. La commission nationale du contrôle et de la protection des données personnelles (CNDP) a reçu près de 479 plaintes du 1er janvier à fin août 2016. En seulement ces huit premiers mois, les plaintes déposées auprès de la CNDP ont augmenté de 20% par rapport à la totalité des plaintes déposées l’année précédentes. Un chiffre qui atteste d’une prise de conscience des droits des citoyens et des responsabilités de chacun, en termes de liberté et de vie privée.

- Législatives : l’hécatombe des alliances continue. Une nouvelle alliance fraîchement créée vient de s’effondrer à quelques jours des législatives d’octobre prochain. LePparti équité et renouveau de Chakir Achahbar, le Parti libéral de Mohamed Ziane et le Parti d’Al Ahd de Najib Ouazzani avaient annoncé une coalition électorale fin juin dernier pour présenter des candidatures communes aux législatives d’octobre prochain. Mais, coup de théâtre à cinq semaines du scrutin, chaque parti décide de suivre son propre chemin.

* Al Bayane:

- Communiqué du Bureau politique du PPS : le parti du livre se félicite de l’engagement de la majorité à parachever son plan législatif. Il en appelle à ce que le pays soit le seul gagnant du scrutin du 7 octobre. Le Bureau politique rend hommage aux organisateurs de la rencontre Chabab d’Agadir.

- Le quarteron anti-marocain au Parlement européen a essuyé, mardi, un nouveau camouflet avec le rejet d’un amendement au projet du budget de l’Union européenne (UE) pour l’année 2017 voulant accorder une nouvelle aide aux séparatistes. Rejeté à une large majorité, l’amendement introduit par trois eurodéputés de l’extrême gauche qui ont l’habitude de célébrer des victoires à la Pyrrhus au Parlement européen aux frais du contribuable algérien, prétendant «défendre la cause des réfugiés du Sahara», visait à injecter à cette fin une enveloppe de 150 millions d’euros dans le budget de l’Union pour l’année prochaine.

*L’Economiste:

- Elections : l’UMT donnera ses consignes de vote. C’est un nouveau tournant dans la vie syndicale. L’UMT va rompre sa neutralité historique et donner les consignes de vote à ses adhérents pour les législatives. Elle s’invite ainsi de manière spectaculaire au débat politique. 

- Immobilier : le moment de renégocier votre crédit. Décrocher un prêt immobilier à 5% devient courant. La tarification moyenne des crédits immobiliers au deuxième trimestre s’est établie à 5,41% selon l’enquête de Bank Al Maghrib. Mais chaque jour la compétition entre les banques continue de tirer le loyer de l’argent vers le bas. « La plupart des banques ont baissé les taux pour leurs meilleurs clients. Ils sont entre 0,5 et 1 point en dessous de leur niveau par rapport à un ou deux ans », constate Yassine Lahlou, DG du courtier Meilleurtaux.ma. Le contexte est propice pour faire jouer la concurrence entre les banques et obtenir les conditions de financement les plus attractives pour l’achat d’un logement.

* L’Opinion:

- Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint plus de 3,91 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2016, soit 750.459 tonnes, enregistrant ainsi une hausse de 19% en termes de poids et 6% en valeur par rapport à la même période de l'année 2015, selon l'Office national des pêches (ONP). Les débarquements des poissons pélagiques se sont élevés à environ 1,60 MMDH à fin juillet 2016, contre plus de 1,44 MMDH une année auparavant, soit une progression de 11% en valeur et de 22% en poids, précise l'ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc pour les sept premiers mois de 2016.

- Plus de 710.000 Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Maroc via le port Tanger Med, du 5 juin au 29 août, en progression d’environ 10 pc par rapport à la même période une année auparavant, a indiqué lundi le directeur du pôle humanitaire à la Fondation Mohammed V pour la solidarité, Farid Tanjaoui Jazouli. Quelque 198.000 véhicules et 1.900 autocars ont regagné le Maroc via ce port, a-t-il relevé, notant que ce point de passage s’accapare, à lui seul, 40 pc des flux de MRE accueillis au niveau des différents points d’accès nationaux. 

* Libération:

- L’USFP a présenté hier le bilan réalisé par son groupe parlementaire à la Chambre des représentants durant la 9ème législature (2011-2015), lors d’une conférence de presse tenue au siège du parlement sous la présidence du premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar. Celui-ci a souligné que le bilan du groupe USFP est positif aussi bien au niveau du contrôle de l’action du gouvernement qu’au niveau de la production législative. Il a toutefois affirmé que le gouvernement n’a pas répondu à 34,9% des questions écrites et à 77,7% des questions orales posées par le groupe. De même, les députés USFP ont présenté 51 propositions de loi, dont seulement 7 ont été acceptées par le gouvernement.

- Un écran bourse connecté en temps réel au marché des capitaux vient d’être installé au siège du Centre régional d’investissement (CRI) de Draa-Tafilalet à Errachidia. Cette initiative tend notamment à faciliter l’accès des entreprises de la région au marché des capitaux et à l’information boursière. Une convention a été signée dernièrement entre le CRI et la Bourse de Casablanca dans la perspective de créer des passerelles de coopération entre les deux parties.

*Akhbar Al yaoum. :

- Saïd Hmidouch, directeur général de la CNSS, a déclaré que le projet de loi relatif au régime de l'assurance maladie obligatoire de base pour les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale, adopté par la Chambre des conseillers puis par la commission de secteurs sociaux à la Chambre des représentants, se révèle d'une importance majeure car il définit les grands lignes du système de la couverture médicale pour ces catégories.

*Al Massae. :

- Mohamed Jedri, président du Forum des jeunes marocains pour le troisième Millénaire, a appelé à une révision du quota électoral pour les jeunes, proposant de remplacer la liste nationale par des listes provinciales ou régionales afin de créer une vraie concurrence entre les jeunes candidats.

*Al Ahdath Al Maghribia. :

- Le Maroc a opté pour le choix irréversible d'une politique migratoire conforme à ses fondamentaux, a affirmé lundi le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, Anis Birou. Le ministre, qui intervenait lors de la séance d’ouverture des travaux de la 1ère édition de l’Université thématique euro-africaine à Agadir, a souligné que la nouvelle politique migratoire du Royaume, amorcée sous l'impulsion SM le Roi Mohammed VI et saluée par les acteurs internationaux, se veut un mode de gestion de l’immigration et de l’asile basé sur les valeurs humaines dans leurs différents aspects. 

- Le groupe américain de fabrication de panneaux photovoltaïques Nano PV implantera, d’ici à la fin de l’année, une usine de fabrication de panneaux solaires dans la ville de Tanger. L’infrastructure dont le coût est estimé à 2 milliards de dirhams permettra la création de plus de 600 emplois permanents.

*Assabah. :

- Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a choisi de présenter le bilan de son gouvernement un mois avant les législatives d’octobre. Selon des sources gouvernementales, la dernière plaidoirie du secrétaire général du PJD, en sa qualité de chef de gouvernement, aura lieu le weekend prochain.

- Mohamed Moubdi, ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, membre du Bureau politique du Mouvement populaire, a démenti les informations sur son intention de briguer le poste de secrétaire général du parti, se disant étonné que ce sujet soit suscité alors qu’il reste encore deux années pour tenir le congrès. Il a prédit une victoire pour les partis de la majorité aux législatives d’octobre prochain.

*Akhir Saa. :

- Ilyas El Omari, secrétaire général du PAM, a démenti les rumeurs sur l’existence de dissensions internes à cause de la liste nationale relative aux élections d’octobre prochain. Il s’est dit fermement attaché au respect de la démarche démocratique adoptée dans la sélection des candidats de la liste nationale. 

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

- 47.664 plaines en cinq ans. C’est le chiffre avancé dans un rapport publié par l’Institution du Médiateur, spécialisée dans la médiation dans les rapports entre l’administration et les usagers. Mais 80% de ces plaintes, que le médiateur a reçues entre 2011-2015, n’entrent pas dans sa compétence, note le rapport.

*Bayane Al Yaoum. :

- Le PPS appelle à des élections marquées par une concurrence loyale afin que la Nation sorte gagnante. Le Bureau politique du PPS, qui a tenu sa session hebdomadaire lundi, a salué les efforts faits par la majorité pour parachever l’exécution du plan législatif et soumettre les différents projets de loi aux parlementaires durant ce mandat.

- La suspension de la fantomatique "rasd" de l'Union africaine (UA) devra permettre à cette organisation de jouer "un rôle constructif" dans le cadre des efforts des Nations unies visant le règlement de la question du Sahara, indique l’Institut sud-africain des études stratégiques (ISS). Dans une récente analyse consacrée à la décision du Maroc de regagner l’UA, l’institut souligne que cette décision s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle stratégie marocaine visant à introduire un changement de l’intérieur de l’organisation africaine.

*Al Alam. :

- Une publication américaine classe le Maroc parmi les pays les plus stables de la région. "Pays stable dans une région qui connaît des troubles, le Maroc attire les étrangers depuis longtemps grâce à sa croissance et à son équilibre économique", écrit le quotidien américain The Wall Street Journal.

*Rissalat Al Oumma. :

- Le Maroc revient en grâce dans les destinations les mieux vendues par les agences de voyage, en affichant une augmentation de 7 pc en juillet dernier par rapport à la même période de l'année précédente, selon le baromètre mensuel du Syndicat National des Agences de Voyage français, rebaptisé, il y a peu, "Les Entreprises du Voyage" 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara