Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Tracés Nomades- Voyages à travers les écritures à Dar Bellarj: Voilà... | via @lemagMaroc https://t.co/GUkHh4g14o https://t.co/jGJNtDHv14


MAP - publié le Lundi 29 Août à 10:25

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus lundi 29 août 2016 :



* Le Matin:

- L'opération Marhaba 2016 se poursuit dans de bonnes conditions. Au 26 août 2016, quelque 2.290.981 Marocains résidant à l'étranger ont été accueillis au niveau des différents points d’accès maritimes, aériens et terrestres. Pour la phase de retour, un dispositif spécial a été mis en place avec les intervenants du Port Tanger Med à partir de l’aire de repos Tanger Méditerranée, afin de faciliter le transit des voyageurs en autocars.

- La Direction générale des collectivités locales (DGCL) s’offrira une nouvelle organisation et un schéma directeur de la formation pour une durée de trois ans. Le ministère de l’Intérieur sélectionnera le 20 septembre un consultant pour lui confier le marché de réalisation de l’étude de ce projet. Coût de cette prestation : 3,4 millions de dirhams. Selon l’Intérieur, l’étude en projet a pour objectifs la révision de l’organisation actuelle de la DGCL et l’élaboration d’un schéma directeur de la formation. Il s’agit aussi d’élaborer un référentiel des emplois et des compétences et un bilan des compétences du personnel de la Direction.

* Aujourd’hui le Maroc:

- Le ministère de l’Intérieur a dévoilé, lors d’une réunion avec les chefs des partis, un nouveau modèle de bulletins de vote qui sera utilisé lors des prochaines législatives d’octobre prochain. Le taux de bulletins de vote annulés reste très élevé en comparaison avec le nombre de voix exprimées au cours des dernières élections. C’est pour limiter l’annulation de ces bulletins que ce modèle serait adopté. La nouveauté réside dans la suppression des vides dans le bulletin, selon des sources qui ont pris part à la réunion.

- Le PAM vient de dévoiler son programme électoral pour les prochaines législatives. Il promet de consacrer en cas de victoire 70 milliards de dirhams annuellement pour l’investissement. Il s’engage à enseigner toutes les matières scientifiques dans les écoles en langue française. Par ailleurs, le parti du tracteur compte mettre en place dans toutes les régions du Royaume des plateformes logistiques et renforcer la bonne gouvernance en veillant à l’instauration du principe du partenariat public-privé.

* Al Bayane:

- Le président de la Fédération royale marocaine d'athlétisme (FRMA), Abdeslam Ahizoune, a indiqué que les résultats des athlètes marocains aux derniers Jeux Olympiques de Rio-2016 ne correspondent pas aux ambitions de la FRMA et aux attentes du public sportif marocain. Il a toutefois souligné que la qualification pour les JO constitue en elle-même un exploit important, faisant savoir que les athlètes en herbe qui ont pris part pour la première fois à cette prestigieuse compétition, ont "démontré que l'athlétisme marocain va dans le bon sens".

- Le trafic de passagers au port Tanger Med a enregistré une hausse de plus de 7% pendant l’année en cours, a indiqué le ministère délégué chargé du Transport dans un communiqué. Les services offerts par le port Tanger Med aux voyageurs ont connu une amélioration notable, à travers la multiplication des zones ombragées au sein du port et l’aménagement d’espaces de divertissement visant à optimiser les conditions d’attente des passagers avant l’embarquement, a précisé le communiqué publié suite à la visite du ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, jeudi à ce port.

* L’Economiste:

- Impôt sur les sociétés : le patronat s’accroche à la progressivité. La progressivité de l’IS est une des réformes sur lesquelles insiste la CGEM depuis trois ans. Mais son coût immédiat en recettes budgétaires a pour l’instant dissuadé le gouvernement d’y accéder. Pour la prochaine loi de finances, la CGEM va revenir à la charge sur cette mesure jugée plus efficace qu’une réduction des taux. « Si le gouvernement adhère, nous sommes prêts à nous mettre autour de la table, quitte à relever à 32% le taux pour la tranche du bénéfice net supérieur à 5 millions de dirhams », souligne Abdelkader Boukhriss, président de la commission fiscale à la CGEM.

- Les banques offshores de Tanger continuent de réaliser de belles performances financières même si le volume d’activité n’est pas encore au rendez-vous. A fin 2015, les principaux indicateurs qui mesurent la rentabilité s’inscrivent dans un trend haussier depuis les trois dernières années. Selon un rapport de la supervision bancaire de Bank Al Maghrib, le produit net bancaire des banques offshore augmente à 602 millions de dirhams en progression de 24%.

* L’Opinion:

- Incendies de forêts: 270 départs de feu sur une superficie de 1739 ha de forêts depuis le début de l'année 2016, soit une moyenne de 6,4 ha/incendie, selon le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD). Ces départs de feu ont touché 956 ha de formations arborées et 782 ha d’essences secondaires, a relevé le HCEFLCD dans un communiqué, précisant que la région du Rif (Tétouan, Chefchaouen, Tanger, Larache et Ouezzane) a connu la plus grande superficie incendiée, soit 741 ha avec 73 départs de feu, suivie par celle de l’Oriental (Taourirt, Jerada et Nador), avec 439 ha touchés et 45 départs de feu. 

- L'Union Européenne a salué l'engagement décidé du Maroc, notamment les déclarations claires de SM le Roi Mohammed VI, contre la radicalisation et le fanatisme. «Le Maroc jouit d'une forte reconnaissance au sein de l'Union européenne pour ses efforts en matière de lutte contre le terrorisme», a affirmé la porte-parole de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Nabila Massrali, exprimant la volonté de l’UE de coopérer davantage avec le Royaume dans la lutte antiterroriste.

* Libération:

- Un projet relatif à la réalisation de quatre centrales hydroélectriques d’une capacité de production de plus de 250 Gigawatt-heure (GWH) a été approuvé récemment par la commission régionale d’investissement de Béni-Mellal-Khénifra. Ce projet, qui sera réalisé sur une superficie d’environ 412 ha avec un budget de 2,8 milliards de dirhams, a été initié par l’opérateur national « Platinium Power », spécialiste dans la production des énergies propres et renouvelables dans les communes « Tilouguite » et « Ait Mazigh » à Azilal et dans la commune de « Boutferda » à Béni Mellal. Cet investissement, qui s’inscrit dans la stratégie nationale de développement des énergies renouvelables, permettra de créer 216.000 journées de travail durant la période de sa réalisation (2017-2020) et 80 opportunités d’emploi permanent.

- Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, a dénoncé les « comportements antidémocratiques » de certains partis de la majorité « dont des ministres et des secrétaires généraux de partis, qui tentent de coopter certains candidats de l’opposition ou de faire pression sur eux afin qu’ils démissionnent de leurs formations politiques initiales en vue de se présenter sous les couleurs des partis du gouvernement. Lachgar s’exprimait lors d’une réunion de la commission ministérielle chargée des élections législatives avec les dirigeants des partis politiques. 

*Akhir Saa. :

- L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a affirmé avoir reçu 21 réclamations relatives aux effets de rayonnements sur la santé en 2015, expliquant que des mesures techniques ont été prises in situ suite à ces plaintes et que les résultats ont été transmis aux plaignants. L’Agence a précisé que la ville de Rabat a enregistré le nombre le plus élevé de plaintes concernant les effets de rayonnements.

- A l’ouverture des travaux du conseil national du PAM, Ilyas El Omari, son secrétaire général, a souligné que cette session se déroule dans des conditions particulières vu la proximité des législatives d’octobre et l'aspiration des Marocains au changement.

*Bayane Al Yaoum. :

- Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS, a indiqué que les jeunes doivent participer activement à la vie politique et à l’élaboration des politiques publiques. Benabdellah, qui intervenait samedi lors d’une rencontre des jeunes du PPS, a souligné que l’ambition de son parti est d’amener des énergies « qui veulent au pays la prospérité, le progrès, le développement, la justice sociale, l’égalité et les libertés ».

- Le comité créé par la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants devrait introduire lundi des amendements au projet de loi portant création du Conseil consultatif des jeunes et de l’action associative. Rachid Roukbane, président du groupe PPS, a indiqué que les groupes de la majorité comptent présenter des modifications communes pour enrichir et améliorer ce projet.

*Assabah. :

- Les autorités passent de la carotte au bâton dans l’application de la loi N°77.15 portant interdiction de la fabrication, de l'importation, de l' exportation, de la commercialisation et de l'utilisation des sacs plastiques, en établissant 5.170 PV dont 90% contre des épiceries. Entre le 1 er juillet et le 19 août, les commissions compétentes ont mené 3.864 missions de contrôle à travers tout le Royaume.

*Akhbar Al Yaoum. :

- Bus à Rabat : L’Intérieur propose d’augmenter de 1 dirham le prix du ticket. Aucune solution n’est actuellement sur la table pour résoudre la crise du transport public en commun à Rabat, Salé et Témara. Environ deux millions de citoyens dans ces trois villes souffrent au quotidien de la mauvaise qualité du service et de la dégradation des véhicules. Une source a déclaré au journal que des parties dans le ministère de l’Intérieur ont suggéré de hausser le prix du ticket à 5 DH, mais la plupart des élus des conseils communaux de ces villes ont décliné cette proposition, faute de solution radicale pour la crise. Les conseils communaux de ces villes vont probablement recourir à un appel d’offres pour attirer des sociétés privées dans le secteur.

*Al Massae. :

- Bilal Tlidi, membre du conseil national du PJD, a affirmé que « la boussole politique au Maroc n’a pas changé de direction », estimant que « l’expérience actuelle de ce gouvernement va continuer avec quelques transformations dans sa structure en fonction des nouveautés de la carte électorale ». Tlidi a indiqué dans un entretien au journal que l’alliance du PJD avec le PPS a atteint un certain niveau de « clarté stratégique », alors que les changements qui s’opèrent dans le parti de l’Istiqlal ne permettent pas actuellement de parler de clarté stratégique.

*Al Ittihad al Ichtiraki. :

- L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a indiqué qu’un fort dynamisme a été constaté dans l’usage des services de la téléphonie mobile. Ainsi, le trafic voix sortant du mobile a atteint 52,87 milliards de minutes en 2015, affichant une hausse d'environ 10% par rapport à 2014, a précisé l’ANRT. L’Agence a expliqué que l’engouement de la population pour les services des télécommunications a été favorisé par la baisse confirmée des tarifs.

*Al Ahdath Al Maghribia. :

- Le Maroc prendra part au Salon International Fabric Trade -Blue Zone-, qui aura lieu à Munich les 30 et 31 août 2016, en vue de chercher "un positionnement fort par la mise en avant du savoir-faire des entreprises en matière d’offre globale de DENIM", annonce le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export). Ce salon représente une plateforme essentielle de rencontres entre les fournisseurs de textile et d’accessoires et les acheteurs du marché allemand, nord-européen ainsi que les acheteurs de l’Europe de l’Est et de la Russie, indique Maroc Export.

*Rissalat Al Oumma. :

- Les prix de l’immobilier reculent. Des observateurs ont affirmé que de nombreux promoteurs immobiliers ont décidé de baisser les prix de leurs appartements durant les trois derniers mois précédents, en raison du fort recul de la demande de logement. Le taux de la régression des prix a varié entre 28 et 38% en fonction du lieu et de la catégorie du logement.

*Al Alam. :

- La masse salariale du personnel à fin juillet 2016 a été de l’ordre de 61 milliards de dirhams, soit 49% du total des recettes du budget de l’Etat, selon la Direction des dépenses du personnel relevant de la Trésorerie générale du Royaume. Cette situation persiste malgré les efforts du gouvernement pour maîtriser la masse salariale et sa décision de ne recruter que le strict minimum de fonctionnaires.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara